Envisager le futur d’Imago

La Lettre AFC n°317

À la suite des récentes tribulations qu’a vécues Imago – la fédération internationale des associations de directeurs de la photographie –, les présidents de cinq d’entre elles (AEC, AFC, AIC, BSC, NSC) ont appelé, dans une lettre adressée, le 8 février dernier, à son conseil d’administration, aux présidents de chaque association et à leurs membres DoP en général, à revenir aux fondamentaux et à envisager l’avenir avec sérénité.

Après avoir félicité le président par intérim d’Imago, Ron Johanson, ACS, d’être intervenu pour qu’Imago continue d’exister et qu’elle de dirige vers un nouvel avenir, les cinq présidents rappellent l’état des lieux actuel. Imago est à un tournant.

L’ambition, l’optimisme et la détermination se sont dissipées ces dernières années. Ce qui semble logique après tout ce qu’il est advenu : récents changements à la présidence, Covid, incompréhensions mutuelles, départ de personnes, départ/retour d’associations, etc.
Avec le temps, toute organisation succombe à sa politique interne s’il n’y a pas de continuel renouvellement. Un effort devrait être fait dans le but d’encourager l’ouverture, d’élargir le conseil d’administration à de nouveaux membres, de peut-être le réélire entièrement lors de la prochaine IAGA (assemblée générale annuelle), où chacun des candidats publierait un note d’intention faisant état des raisons pour lesquelles il souhaite en faire partie et quels devraient être, selon lui, les buts et les ambitions d’Imago.

Pour ces cinq présidents, cette lettre est simple : c’est un appel en direction de tous à revenir aux principes de base d’Imago. À oublier momentanément les droits d’auteur mondiaux. À laisser de côté les rancœurs passées. À revenir en premier aux priorités : rétablir une communauté ouverte, un contact direct. À rassembler – virtuellement – tous leurs pairs. À apprendre des autres. À communiquer. Chacun ayant besoin des autres.

Et de proposer, à suivre, quelques thèmes de discussion possibles entre tous lors de la prochaine IAGA.

Lettre signée, pour leurs associations, par :
Teresa Medina, présidente de l’AEC,
Gilles Porte, président de l’AFC,
Daniele Nannuzzi, président de l’AIC,
Mike Eley, président de la BSC,
Richard van Oosterhout, président de la NSC.