Jean-François Stévenin

Réalisation
Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (5)

Le meilleur d’entre nous !
Par Caroline Champetier, AFC

In memoriam

Quand on rentrait dans la famille, il y avait les parents, chacun choisissait le sien, François Truffaut, Jacques Rivette, JLG… Il y avait les tantes, Suzanne Shiffman, Lydie Mayas, les oncles, les neveux et les nièces. Jean-François était le neveu adoré, non pas fils adoptif, comme Jean-Pierre Léaud, il venait d’ailleurs, de son Jura natal et tant aimé, et des films de Cassavettes et John Boorman.

A propos des "Silences de Johnny", documentaire de Pierre-William Glenn, AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Lorsqu’on interroge quelqu’un sur la carrière de Johnny Hallyday au cinéma, rares sont les personnes, même les fans, qui peuvent lister plus de cinq films sur les trente-quatre qu’il a interprétés. Et pourtant sa carrière d’acteur a commencé avant celle de chanteur, en 1954, dans Les Diaboliques, de Henry-Georges Clouzot. Il est même probable que Johnny ait découvert Elvis Presley et le Rock’n’roll en voyant Loving You (Amour frénétique) au cinéma à l’âge de 14 ans.

"Le Point de vue du lapin", de Yann Dedet

Livres et revues

Alors que les Laboratoires Eclair sont en train de restaurer Passe-montagne, photographié par Lionel Legros, Double messieurs, photographié par Pascal Marti, AFC, et Mischka, photographié par Pierre Aïm, AFC, de Jean François Stévenin, et sous sa supervision, les Editions P.O.L publient Le Point de vue du lapin, du monteur Yann Dedet.

Le directeur de la photographie Pascal Marti, AFC, parle de son travail sur "Jeune & jolie", de François Ozon

Les entretiens au Festival de Cannes

Pascal Marti, AFC exerce le métier de chef opérateur depuis le milieu des années 1980. On lui doit beaucoup de longs métrages aux styles très différents (avec des réalisateurs tels Cedric Kahn, André Téchiné, Jean-François Stévenin…). Il a signé également de nombreuses campagnes publicitaires (aux côtés, entre autres, de Jean-Paul Goude ou Thierry Poiraud). Il signe aujourd’hui les images de Jeune & jolie qui marque le retour de François Ozon dans la course à la Palme d’or. (F. R.)

Articles (30)

Les entretiens AFC Entretien avec Aymerick Pilarski, AFC, à propos de "Black Tea", d’Abderrahmane Sissako
"Teatime à Abidjan", par François Reumont pour l’AFC

Le Festival de Berlin

Avec Black Tea, le cinéaste franco-mauritanien Abderrahmane Sissako ("césarisé" en 2015 pour son film Timbuktu) propose un récit à la fois romantique et onirique qui fait se rencontrer la culture africaine et celle de l’Extrême-Orient. Avec, comme personnage principal, une jeune femme ayant refusé à la dernière minute de dire oui à son futur mari, pour partir soudain en Chine, vivre une vie très différente de celle qui lui était promise à Abidjan. C’est Aymerick Pilarski, AFC, qui signe les images de ce conte filmé entre l’Afrique et Taïwan, faisant profiter le réalisateur de sa connaissance du mandarin, un atout de taille quand la quasi intégralité du film est interprétée dans cette langue. Le film est en lice pour remporter l’Ours d’or. (FR)

Jean-Louis Vialard, AFC, revient sur le tournage de "Orchid Island", de Laurent Grasso
"En suspension", par François Reumont pour l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-Louis Vialard, AFC, partage depuis plus de trente ans son temps entre les tournages de fiction et les collaborations avec le monde de l’art contemporain. Parmi les artistes avec qui il réalise des films destinés aux musées et aux galeries internationales, on trouve Pierre Huygue, Philippe Pareno ou Dominique Gonzalez-Foerster. C’est avec Laurent Grasso qu’il est parti récemment à Taïwan filmer les images de Orchid Island, une installation artistique exposée depuis le 14 octobre à la Galerie Perrotin (impasse Saint-Claude, dans le 3e arrondissement). Il nous explique sa relation particulière avec cet artiste, son approche de la mise en images sur des films d’art et son rapport à la création. (FR)

Dominique Marchais, Prix Jean Vigo 2023, pour son documentaire "La Rivière"

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Les 71es Prix Jean Vigo ont été remis, mardi 21 novembre 2023, par les comédiennes Agathe Bonitzer et Judith Godrèche lors d’une cérémonie au Centre Wallonie-Bruxelles. Succédant à Alice Diop pour Saint Omer, le Prix Jean Vigo du long métrage a été décerné à Dominique Marchais pour son film documentaire La Rivière. Les Prix Jean Vigo (long métrage, court métrage, Vigo d’honneur) distinguent, chaque année depuis 1951, « l’indépendance d’esprit, la qualité et l’originalité des cinéastes de court et long métrages ».

Pedro Luque, SCU, and director Juan Antonio Bayona look back on the stressful shooting of "The Society of the Snow"
"Alone in the world", by François Reumont for the AFC

Les entretiens de Camerimage

In competition for the first time at Camerimage, Spanish director Juan Antonio Bayona (The Impossible, Jurassic World : Fallen Kingdom and the Amazon series "Lord of the Rings") and his Uruguayan cinematographer Pedro Luque answered the audience’s questions after the screening of his new film, The Society of the Snow. (FR)

Kristoffer Engholm Aabo talks about his work on "Crooks - Heart of Vengeance", music video directed by Snorre Ruhe
"Vengeance 80", by François Reumont

Les entretiens de Camerimage

Kristoffer Engholm Aabo is a cinematographer based in Copenhagen. He divides his time between Denmark and Norway, where he studied cinematography. He has worked on the visuals of over 80 music videos and has also worked on a number of advertising films (Porsche, Redbull, Carlsberg, etc.) as well as short fiction films. Selected for the first time in competition at Camerimage for the music video "Crooks - Heart of Vengeance" by the band Farveblind, we meet to talk about this strange fake trailer, created for a revenge film that could almost be real... (FR)

Arri SkyPanel X : le ciel fait peau neuve
Par François Reumont pour l’AFC

Lumière, Energie et Accessoires

A l’occasion de la sortie de son nouveau projecteur LED, Arri a organisé une session de présentation dans ses locaux parisiens proches de la place de la République. Les professionnels de l’image sont venus découvrir le tout nouveau luminaire qui reprend les grandes formes et le concept de son glorieux prédécesseur (devenu en quelques années l’une des références mondiales de l’éclairage sur les plateaux de cinéma, notamment en studio).

Manaki Brothers Conversation with Peter Biziou, BSC
By François Reumont, on the behalf of the AFC

Festival Manaki Brothers

Doubly honored in 2023 (at the Manaki Brothers Festival and soon at Camerimage), British cinematographer Peter Biziou, BSC, shares with us some memories from his long and prestigious career on commercial and fiction sets. Although Mississippi Burning (Oscar for Best Cinematography in 1989) was undoubtedly his highest distinction, his name has appeared in the credits of films such as Monty Python’s The Life of Brian, Richard Loncraine’s Richard III, or Peter Weir’s The Truman Show. (FR)

TSF s’entretient avec le directeur de la photographie Benoît Jaoul pour "Chien de la casse", de Jean-Baptiste Durand

Technique

Ce film est un succès. Un succès atypique. Un succès de cinéma. Un succès en salle de cinéma !
Un nombre de séances et de spectateurs que l’on a vu augmenter, au fur et à mesure que les semaines d’exploitation passent, bien après la sortie du 19 avril 2023. Ce "petit film", soutenu par les productrices d’Insolence Productions, tient bon le cap et peut être aujourd’hui encore découvert ou revu… en salles ! Après 23 semaines d’exploitation, alors que ces mots sont écrits. Prix du Public au Festival d’Angers, c’est justement un film fort des attaches qu’il entretient avec un public diversifié, toujours spécialement et personnellement touché par le film quand il sort (même après plusieurs visions) de la salle.

80e édition de la Mostra de Venise Entretien avec David Quesemand, AFC, à propos de "Michel Gondry Do It Yourself", documentaire de François Nemeta
"Human nature", par François Reumont pour l’AFC

Le Festival de Venise 2023 - 80e édition

François Nemeta, ancien assistant de Michel Gondry au début de sa carrière, est resté encore aujourd’hui très proche de lui. Il propose à Venise un portrait du cinéaste versaillais qui fourmille d’entretiens, d’images d’archives et de petits clins d’œil à son univers si particulier. Un film qui sera diffusé sur Arte lors d’une soirée spéciale consacrée au réalisateur. C’est David Quesemand, AFC, qui a accompagné ce documentaire de Paris à New York en passant par Los Angeles... Sélectionné à la 80e Mostra, section Venise Classics Documentaires, le film est projeté lundi 4 septembre. (FR)

Articles (5)

Le meilleur d’entre nous !
Par Caroline Champetier, AFC

In memoriam

Quand on rentrait dans la famille, il y avait les parents, chacun choisissait le sien, François Truffaut, Jacques Rivette, JLG… Il y avait les tantes, Suzanne Shiffman, Lydie Mayas, les oncles, les neveux et les nièces. Jean-François était le neveu adoré, non pas fils adoptif, comme Jean-Pierre Léaud, il venait d’ailleurs, de son Jura natal et tant aimé, et des films de Cassavettes et John Boorman.

A propos des "Silences de Johnny", documentaire de Pierre-William Glenn, AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Lorsqu’on interroge quelqu’un sur la carrière de Johnny Hallyday au cinéma, rares sont les personnes, même les fans, qui peuvent lister plus de cinq films sur les trente-quatre qu’il a interprétés. Et pourtant sa carrière d’acteur a commencé avant celle de chanteur, en 1954, dans Les Diaboliques, de Henry-Georges Clouzot. Il est même probable que Johnny ait découvert Elvis Presley et le Rock’n’roll en voyant Loving You (Amour frénétique) au cinéma à l’âge de 14 ans.

"Le Point de vue du lapin", de Yann Dedet

Livres et revues

Alors que les Laboratoires Eclair sont en train de restaurer Passe-montagne, photographié par Lionel Legros, Double messieurs, photographié par Pascal Marti, AFC, et Mischka, photographié par Pierre Aïm, AFC, de Jean François Stévenin, et sous sa supervision, les Editions P.O.L publient Le Point de vue du lapin, du monteur Yann Dedet.

Le directeur de la photographie Pascal Marti, AFC, parle de son travail sur "Jeune & jolie", de François Ozon

Les entretiens au Festival de Cannes

Pascal Marti, AFC exerce le métier de chef opérateur depuis le milieu des années 1980. On lui doit beaucoup de longs métrages aux styles très différents (avec des réalisateurs tels Cedric Kahn, André Téchiné, Jean-François Stévenin…). Il a signé également de nombreuses campagnes publicitaires (aux côtés, entre autres, de Jean-Paul Goude ou Thierry Poiraud). Il signe aujourd’hui les images de Jeune & jolie qui marque le retour de François Ozon dans la course à la Palme d’or. (F. R.)

Films (12)

Tendre et saignant

de Christopher Thompson
Produit par Les Films du Cap, M&M Films, G Films, Scope Pictures
Photographié par

Rémy Chevrin, AFC

Rubriques (1)