Jean-Pierre et Luc Dardenne

Réalisation

Index des termes :

Jean-Pierre & Luc Dardenne;Jean-Pierre Dardenne;Luc Dardenne

Résultats de la recherche

Entretiens Afc (2)

Cinematographer Alain Marcoen, SBC, speaks about his work on "Le Gamin au vélo (The Kid with a Bike)" directed by Jean-Pierre et Luc Dardenne
64th Cannes Film Festival, Competition

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Alain Marcoen, SBC, studied at the IAD Brussels, but not being very attracted to the pressures a camera assistant has to face, he preferred to start out as a lighting technician. Getting some work on documentaries and drama, he met Jean-Claude Riga for whom he started to operate.
Being from Liège, he quickly got accustomed to shooting films that deal with the social problems of large steel city. In collaboration with operator Benoît Dervaux, another long time crew member of the Dardenne brothers, they signed for the photography of all their films since La Promesse.

Entretien avec le directeur de la photographie Alain Marcoen, SBC, à propos du film "Le Gamin au vélo" de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Alain Marcoen a fait ses études au sein de l’Institut des arts de diffusion à Bruxelles. Peu attiré par la précision et la rigueur du poste de pointeur, il préfère démarrer en tant qu’électro. Travaillant peu à peu en documentaire et en fiction, il rencontre Jean-Claude Riga avec qui il commence à travailler en tant qu’opérateur.
Issu de la région de Liège, il est rapidement habitué à tourner des films traitant des problèmes sociaux de cette grande ville sidérurgique. En collaboration avec le cadreur Benoît Dervaux, autre fidèle des frères Dardenne, ils ont signé la mise en image de tous leurs films depuis La Promesse.

Articles (7)

L’éditorial de novembre
Par Gilles Porte, président de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

« Mon invention sera exploitée pendant un certain temps comme une curiosité scientifique, mais à part cela elle n’a aucune valeur commerciale quelle qu’elle soit. » (Auguste Lumière)
« Tu ne pourras pas te tromper, il y aura une croix qui t’indiquera très précisément l’emplacement de la caméra, juste devant une gouttière... » Les mots de Pierre-William Glenn résonnent dans le train à grande vitesse qui m’emmène en direction de Lyon. Je ne fais pas le voyage seul. Willie m’a confié son plus fidèle lieutenant pour mener à bien une opération que tous les deux connaissent par cœur : La Sortie des usines Lumière 2020...

A Cannes, les distributeurs indépendants affirment être "au bord de l’asphyxie"
Par Clarisse Fabre

Revue de presse cannoise

Le Monde, 18 mai 2011

Ils sont les rois de la Croisette. Leur nom est accolé aux plus grands films sélectionnés au Festival de Cannes. Le syndicat des distributeurs indépendants réunis européens (DIRE), qui regroupe onze sociétés, a dix films en compétition sur un total de vingt : Le Gamin au vélo, de Luc et Jean-Pierre Dardenne (Diaphana), Habemus Papam, de Nanni Moretti (Le Pacte) ou encore Melancholia, de Lars von Trier (Les Films du losange). Si l’on inclut les autres sections du festival (Quinzaine des réalisateurs, etc.), ils se sont engagés sur vingt-quatre films présents à Cannes.

L’agenda du dimanche 15 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • The Artist de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30, 14h et 19h30
  • Le film sera de nouveau projeté le lundi 16 mai, salle du Soixantième à 21h15
  • Lire l’entretien accordé par Guillaume Schiffman à propos de The Artist
  • Les films non AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • Le Gamin au vélo de Jean-Pierre et Luc Dardenne, photographié par Alain Marcoen, SBC, projections au Grand Théâtre Lumière à 11h30 et 22h30
  • Le film sera de nouveau projeté le lundi 16 mai, salle Bunuel à 11h45 et le lundi 16 mai, au Studio 13 à 16h
  • Lire l’entretien accordé par Alain Marcoen à propos du Gamin au vélo
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi.

"Le cinéma européen accuse Bruxelles de vouloir sacrifier l’exception culturelle"
Par Alain Beuve-Méry

Revue de presse

Le Monde, 24 avril 2013

La charge n’est pas venue de France, mais de Belgique. Une pétition de réalisateurs européens, emmenés par les frères Luc et Jean-Pierre Dardenne, deux fois lauréats de la Palme d’or à Cannes, a été lancée, lundi 22 avril, pour exiger de la Commission européenne l’exclusion explicite de l’audiovisuel et du cinéma des discussions commerciales bilatérales qui doivent s’ouvrir, à l’été, entre l’Union européenne (UE) et les Etats-Unis.

5es Magritte du Cinéma

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Présentée par l’Académie André Delvaux, la 5e cérémonie des Magritte du Cinéma s’est déroulée à Bruxelles samedi 7 février 2015. Le Meilleur film a été décerné à Deux jours, une nuit, de Jean-Pierre et Luc Dardenne, photographié par Alain Marcoen, SBC. Pour ce film, la Meilleure réalisation a été attribuée aux frères Dardenne. La Meilleure image est allée au directeur de la photographie Manu Dacosse, SBC, pour L’Etrange couleur des larmes de ton corps, d’Hélène Cattet.

Libre-échange : comment les Français ont rallié des cinéastes de tous les pays à leur cause
Par Clarisse Fabre

Revue de presse

Le Monde, 18 juin 2013
Ce communiqué est envoyé par les frères Jean-Pierre et Luc Dardenne. Son titre : A Wonderful Victory for European Culture, une merveilleuse victoire pour la culture européenne. Il s’agit de saluer la décision, prise vendredi 14 juin, lors de la rencontre des ministres européens du commerce extérieur à Luxembourg, d’écarter les services audiovisuels et le cinéma des négociations de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Europe.

Palmarès de la 15e édition de la Cinéfondation

festival de Cannes 2012

Le Jury de la Cinéfondation et des courts métrages présidé par Jean-Pierre Dardenne et composé d’Arsinée Khanjian, Karim Aïnouz, Emmanuel Carrère et Yu Lik-Wai, a décerné les prix de la Cinéfondation lors d’une cérémonie salle Buñuel, suivie de la projection des films primés.