Le groupe électrogène de Bruno Seffino coupé à jamais

La Lettre AFC n°318

Nous avons appris avec tristesse le récent décès de Bruno Seffino, qui avait travaillé comme électricien avant de passer à l’énergie en tant que groupiste. Marc Serayet, chef électricien, rend ici en son souvenir l’hommage qui lui est dû.

Le départ de Balou est une grande perte pour tous les professionnels du cinéma et de la télévision. Bruno a été emporté par un cancer du pancréas.
Il a commencé sa carrière très jeune comme électro et a travaillé avec de nombreux chefs. Pour ma part, j’ai eu l’immense honneur de l’avoir dans mon équipe, notamment sur Navarro et beaucoup d’autres téléfilms.

Mécano hors pair, bricoleur de talent et grande gueule notoire, il décide de se présenter chez Ciné Lumières pour travailler comme "groupman". Il y restera une année avant que Didier Diaz ne lui propose de monter son groupe, son "BéBé" à lui.
Capable de tout réparer sur un tournage, il était celui dont on ne pouvait se passer. Le génie de Balou a même eu raison d’une caméra endommagée !

Sur la série "Capitaine Marleau", sur lequel il travaillait depuis cinq ans, il était l’ami de tout le monde. Josée Dayan l’aimait beaucoup, elle m’a confié que son prochain film lui serait dédié.

Balou, tu vas nous manquer, éperdument !

En vignette de cet article, Bruno Seffino et son groupe électrogène à côté d’un portrait de lui tiré par Élise Berment, régisseuse générale.

Dans le portfolio ci-dessous, des photos de tournage de la série "Capitaine Marleau" et une photo avec Josée Dayan prise sur la série "Fred Vargas" – Archives Marc Serayet.