Leica

Optiques

Index des termes :

Leica summilux;Leica Summilux C;Summilux C;Summicron C;Leica Thalia;Thalia;Summilux

Résultats de la recherche

Articles (30)

About the shooting of "Athena", a film by Romain Gavras
"Matias Boucard, AFC, Joining Forces", by Ariane Damain Vergallo

Propos et entretiens

Summer day 2022, hardly anyone on Parc aux Lièvres Square in Evry. These projects were supposed to be pulled down 5 years ago already, and the residents are leaving progressively. Some satellite dishes and bicycles on the balconies are signs that some indomitable locals persist, though they will soon be dispelled by bulldozers.

Un tour du "Monde Leitz" en trois jours
Par Robert Alazraki, AFC, Jean-Noël Ferragut, AFC, et Antoine Héberlé, AFC

Actualités AFC

Invités chez Leitz, à Wetzlar (Hesse, Allemagne), sur proposition de Tommaso Vergallo, les 6, 7 et 8 septembre 2022, nous avons été, avec Tom Stern, quatre de l’AFC à rejoindre un groupe d’une trentaine de gens d’image venus de l’Europe entière* découvrir le site du Leitz Park, dédié exclusivement à la photo et au cinéma, vu à travers les optiques "maison". Ce fut trois jours, voyages compris, passés à partager le plaisir de la découverte du Leitz World et à faire de nouvelles connaissances ou revoir des visages connus.

À propos du tournage d’"Athena", un film de Romain Gavras
"Matias Boucard, AFC, faire corps ensemble", par Ariane Damain Vergallo

Propos et entretiens

En ce jour d’été 2022, la dalle du Parc aux Lièvres à Évry est pratiquement déserte. Cela fera cinq ans que la cité est promise à la démolition et qu’elle se vide peu à peu de ses habitants. Aux balcons, quelques antennes paraboliques et des vélos d’enfant témoignent encore de la présence d’irréductibles que les bulldozers feront bientôt fuir.

The Leica Freedom Train
A story of Ernst Leitz II from Wetzlar

Lire, voir, entendre

During the trip to the Leitz-Park in Wetzlar, Germany, organised by the Leitz team to bring together some European cinematographers, we were able to visit the Leica Camera factory, the Leitz cine lens manufactory and the museum. In one of the rooms, we could read a text about an activity that Ernst Leitz II kept secret all his life and which mentions the rescue of Jews in the years before and during the Second World War. In doing so, Ernst Leitz II took incredible risks for himself, his family and his company.

Le Train Leica de la liberté
Une histoire d’Ernst Leitz II en provenance de Wetzlar

Lire, voir, entendre

Lors du voyage au Leitz Park de Wetzlar en Allemagne, organisé par la société Leitz afin de réunir quelques directeurs et directrices de la photo européens, nous avons pu visiter l’usine et la fabrique d’optiques ainsi que le musée. Dans une des salles on peut lire un texte sur une activité que Ernst Leitz II a gardée secrète toute sa vie et pour laquelle il a pris d’incroyables risques pour lui, sa famille et son entreprise. Elle fait état du sauvetage de juifs dans les années avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Antoine Monod, changer de vie
Par Ariane Damain-Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Le 22 mars 1968, Daniel Cohn-Bendit, âgé de vingt-trois ans, prononce un discours à la faculté de Nanterre dont on s’accorde à penser qu’il est l’élément déclencheur de ce mouvement mondialement connu comme celui de Mai 68, et qui va changer en profondeur la société française. Ce même jour, dans la mairie du quatorzième arrondissement de Paris, les parents d’Antoine Monod – Claude et Isabelle – se marient en secret. En apparence, les deux évènements sont sans rapport, et pourtant...

Thomas Hardmeier, the universal language
by Ariane Damain-Vergallo for Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Born in the mid-1960s in German-speaking Switzerland, Thomas Hardmeier spent his entire youth in a village named Küsnacht, which in German means “night kiss”. The name must have delighted Freud’s disciple Carl Gustav Jung. As almost everyone knows, Jung attached major importance to dreams and, as fewer people know, had lived in Küsnacht and died there a few years before.

Thomas Hardmeier, le langage universel
Par Ariane Damain-Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Au milieu des années 1960, Thomas Hardmeier naît en Suisse alémanique et passe toute sa jeunesse dans le village de Küsnacht, dont le nom signifie en allemand "baiser de nuit". Un nom qui avait dû enchanter Carl Gustav Jung, un disciple de Freud dont on connaît l’importance qu’il accordait aux rêves, qui y avait vécu et y était mort quelques années auparavant.

Articles (30)

Benoît Delhomme, the eye, the hand… and beyond
By Ariane Damain-Vergallo for Leitz Cine Weltzar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

In 1935, Benoît Delhomme’s grandfather Georges helped create Lancôme, a fragrance house for which he designed bottles or, more accurately, glass sculptures that were at once ethereal, bright and fanciful. "Magie", "Trésor", "Peut-être", "Joyeux Été" were the scents these bottles contained, the aim of which was to help women overcome the traumas of World War2.

Pierre Lhomme, de Sidney Bechet à "la lumière du bon Dieu"

Pierre Lhomme

La carrière de Pierre Lhomme traverse près de cinquante ans de cinéma français, passant avec la même aisance et les mêmes exigences d’Alain Cavalier à Chris Marker, de Jean Eustache à James Ivory, de Joris Ivens à René Féret, de Jean-Pierre Melville à Jean-Paul Rappeneau, de Marguerite Duras à Patrice Chéreau, de Robert Bresson à Bruno Nuytten…, collaborations riches par leur diversité qui se nourrissent d’une observation attentive et ininterrompue de la lumière naturelle sous toutes ses formes : « Je fais mon œil partout, dans la rue, au cinéma. Je suis très curieux de regards, d’ambiances, de climats. La réalité est une source d’inspiration prodigieuse ». (P. L.)

Benoît Delhomme, l’image et le geste
Par Ariane Damain-Vergallo pour Leitz Cine Weltzar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

En 1935, le grand père de Benoît Delhomme - Georges Delhomme - avait participé à la création de Lancôme, une maison de parfums dont il réalisait alors les flacons, sculptures de verre aériennes, lumineuses et pleines de fantaisie. "Magie", "Trésor", "Peut-être", "Joyeux été" étaient les noms des senteurs que ces flacons renfermaient et qui devaient rendre les femmes plus heureuses au sortir de la guerre.

The Gaze(s) of Agnès Varda, gleaner of images

Agnès Varda

Like the cat Zgougou, mascot immortalized by the logo of Ciné-Tamaris, Agnès Varda had several lives – photographer, filmmaker, documentarian, visual artist –, constantly blurring the lines between fiction and documentary, reality and imaginary, poetry and activism, a gaze focused on others and introspection.

Le(s) regard(s) d’Agnès Varda, glaneuse d’images

Agnès Varda

Comme le chat Zgougou, mascotte immortalisée par le logo de Ciné-Tamaris, Agnès Varda aura eu plusieurs vies – photographe, cinéaste, documentariste, plasticienne –, brouillant constamment les pistes entre fiction et documentaire, réalité et imaginaire, poésie et militantisme, regard porté vers les autres et introspection.

Denis Lenoir, AFC, ASC, the go-between
By Ariane Damain Vergallo for Leitz Cine Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Denis Lenoir is already a confirmed cinematographer when he reads Pierre Bourdieu’s essay, Photography : A Middle-brow Art.
The idea that ‘‘bourgeoisie dunces’‘ are particularly successful in photography - a way for them not to downgrade - has always interested him. Born in that milieu and a “lazy, lousy student,” Denis Lenoir totally recognizes himself in that analysis.

Denis Lenoir, AFC, ASC, entre deux
Par Ariane Damain Vergallo pour Leitz Cine Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Denis Lenoir était déjà un chef opérateur confirmé quand il a lu l’essai que Pierre Bourdieu avait écrit sur la photographie, Un art moyen. L’hypothèse selon laquelle "les cancres de la bourgeoisie" réussissaient particulièrement bien dans la photo - une manière pour eux de ne pas se déclasser - l’avait intéressé. Denis Lenoir, qui ne s’était jamais soucié de travailler à l’école et qui était né dans ce milieu, s’était finalement reconnu dans cette analyse.

Articles (30)

About the shooting of "Athena", a film by Romain Gavras
"Matias Boucard, AFC, Joining Forces", by Ariane Damain Vergallo

Propos et entretiens

Summer day 2022, hardly anyone on Parc aux Lièvres Square in Evry. These projects were supposed to be pulled down 5 years ago already, and the residents are leaving progressively. Some satellite dishes and bicycles on the balconies are signs that some indomitable locals persist, though they will soon be dispelled by bulldozers.

Un tour du "Monde Leitz" en trois jours
Par Robert Alazraki, AFC, Jean-Noël Ferragut, AFC, et Antoine Héberlé, AFC

Actualités AFC

Invités chez Leitz, à Wetzlar (Hesse, Allemagne), sur proposition de Tommaso Vergallo, les 6, 7 et 8 septembre 2022, nous avons été, avec Tom Stern, quatre de l’AFC à rejoindre un groupe d’une trentaine de gens d’image venus de l’Europe entière* découvrir le site du Leitz Park, dédié exclusivement à la photo et au cinéma, vu à travers les optiques "maison". Ce fut trois jours, voyages compris, passés à partager le plaisir de la découverte du Leitz World et à faire de nouvelles connaissances ou revoir des visages connus.

À propos du tournage d’"Athena", un film de Romain Gavras
"Matias Boucard, AFC, faire corps ensemble", par Ariane Damain Vergallo

Propos et entretiens

En ce jour d’été 2022, la dalle du Parc aux Lièvres à Évry est pratiquement déserte. Cela fera cinq ans que la cité est promise à la démolition et qu’elle se vide peu à peu de ses habitants. Aux balcons, quelques antennes paraboliques et des vélos d’enfant témoignent encore de la présence d’irréductibles que les bulldozers feront bientôt fuir.

The Leica Freedom Train
A story of Ernst Leitz II from Wetzlar

Lire, voir, entendre

During the trip to the Leitz-Park in Wetzlar, Germany, organised by the Leitz team to bring together some European cinematographers, we were able to visit the Leica Camera factory, the Leitz cine lens manufactory and the museum. In one of the rooms, we could read a text about an activity that Ernst Leitz II kept secret all his life and which mentions the rescue of Jews in the years before and during the Second World War. In doing so, Ernst Leitz II took incredible risks for himself, his family and his company.

Le Train Leica de la liberté
Une histoire d’Ernst Leitz II en provenance de Wetzlar

Lire, voir, entendre

Lors du voyage au Leitz Park de Wetzlar en Allemagne, organisé par la société Leitz afin de réunir quelques directeurs et directrices de la photo européens, nous avons pu visiter l’usine et la fabrique d’optiques ainsi que le musée. Dans une des salles on peut lire un texte sur une activité que Ernst Leitz II a gardée secrète toute sa vie et pour laquelle il a pris d’incroyables risques pour lui, sa famille et son entreprise. Elle fait état du sauvetage de juifs dans les années avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Thomas Hardmeier, the universal language
by Ariane Damain-Vergallo for Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Born in the mid-1960s in German-speaking Switzerland, Thomas Hardmeier spent his entire youth in a village named Küsnacht, which in German means “night kiss”. The name must have delighted Freud’s disciple Carl Gustav Jung. As almost everyone knows, Jung attached major importance to dreams and, as fewer people know, had lived in Küsnacht and died there a few years before.

Thomas Hardmeier, le langage universel
Par Ariane Damain-Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Au milieu des années 1960, Thomas Hardmeier naît en Suisse alémanique et passe toute sa jeunesse dans le village de Küsnacht, dont le nom signifie en allemand "baiser de nuit". Un nom qui avait dû enchanter Carl Gustav Jung, un disciple de Freud dont on connaît l’importance qu’il accordait aux rêves, qui y avait vécu et y était mort quelques années auparavant.

Michel Amathieu, AFC, on the Leitz Prime lenses

Optiques

Since Leitz, in 2011, released the complete range of Summilux-C lenses – which, four years later, was given the Scientific and Engineering Award® by the Academy of Motion Picture Arts and Sciences – cinematographer Michel Amathieu, AFC, has practically always used them whenever possible. Consequently, when he got involved with the Netflix series "Gone for Good", he immediately offered director Juan Carlos Medina to test the new Leitz Prime wide-format lenses which open at T : 1.8. Both men were so enthralled by those first tests that they did not even try other lenses.

Michel Amathieu, AFC, à propos des optiques Leitz Prime

Optiques

Depuis que Leitz a sorti la gamme d’optiques Summilux-C en 2011, récompensée d’un Oscar technique* à Hollywood quatre ans plus tard, le directeur de la photo Michel Amathieu, AFC, les a pratiquement toujours utilisées quand cela lui était possible. C’est pourquoi, quand il est arrivé sur la série Netflix "Gone for Good", de Juan Carlos Medina, lui a-t-il d’emblée proposé de tester les nouvelles optiques large format Leitz Prime qui ouvrent à T1,8. Tous deux ont été à ce point convaincus dès les premiers essais qu’ils n’ont pas essayé d’autres optiques.

Films (33)