Michel Deville

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (72)

Décès du directeur de la photographie Norbert Marfaing-Sintes

In memoriam

Nous avons appris avec tristesse la nouvelle du décès du directeur de la photographie Norbert Marfaing-Sintes, survenu mercredi 22 janvier 2020 dans sa soixante-quatrième année. Benoît Gueudet, directeur de la photo et l’un de ses amis, revient ici sur sa bio-filmographie.

A propos des "Silences de Johnny", documentaire de Pierre-William Glenn, AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Lorsqu’on interroge quelqu’un sur la carrière de Johnny Hallyday au cinéma, rares sont les personnes, même les fans, qui peuvent lister plus de cinq films sur les trente-quatre qu’il a interprétés. Et pourtant sa carrière d’acteur a commencé avant celle de chanteur, en 1954, dans Les Diaboliques, de Henry-Georges Clouzot. Il est même probable que Johnny ait découvert Elvis Presley et le Rock’n’roll en voyant Loving You (Amour frénétique) au cinéma à l’âge de 14 ans.

Présentation de Paul Guilhaume, nouvel arrivé à l’AFC
Par Pierre-William Glenn, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Dès ses premiers travaux dans le département Image de La Fémis, Paul a montré un talent inné, et rare, de chef opérateur. L’intuition du cadre juste, la recherche de composition, le mélange harmonieux de lumière naturelle et artificielle dans One in a Million, son excellent TFE (travail de fin d’études) en 2014 me faisaient lui entrevoir un avenir technique et artistique au plus haut niveau.

Disparition de Max Pantera, cadreur

Max Pantera

Nous avons appris avec tristesse le décès de Max Pantera, survenu à Paris le 14 novembre 2018 des suites d’une longue maladie, à l’âge de 88 ans. Après un parcours hors des sentiers battus du cinéma et avoir débuté comme cadreur sur des films de télévision, c’est à ce poste que Michel Deville lui offrira la chance de poursuivre une carrière qui compte plus d’une douzaine de longs métrages.

Se souvenir de Max Pantera, charmant et talentueux professionnel
Par Dominique Le Rigoleur, AFC

Max Pantera

J’ai eu le privilège de bénéficier des compétences et du talent de cadreurs assez rarement : Eric Faucherre, pour deux films de Jean-Charles Tacchella, et Max Pantera pour La Lectrice, de Michel Deville, par exemple. C’était à chaque fois des cadreurs qui avaient l’habitude de travailler avec ce réalisateur-là, ce qui rendait le travail beaucoup plus facile. Ils possédaient les clés de la collaboration et travaillaient avec beaucoup d’aisance. En outre, c’étaient des personnes extrêmement chaleureuses.

Un "Petit Prince" nous a quittés
Par Philippe Houdart

Max Pantera

Beaucoup de ses proches, du moins professionnels, appelaient Max Pantera « Le Petit Prince » car sur les tournages, c’est lui qui avait pour habitude d’appeler comédiens et comédiennes, techniciens ou techniciennes, « Petit Prince » ou « Petite Princesse », ce qui, avouait-il, avait le gros avantages de lui permettre de ne pas avoir à mémoriser les prénoms de ses interlocuteurs. Et les comédiennes, en particulier, étaient souvent ravies par cette gentille intention qu’elles pensaient leur être réservée.

Pour Edmond Richard
Par Pierre-William Glenn, AFC

Edmond Richard

Je l’avais rencontré, en visite sur le tournage de Fantasia chez les ploucs, de Gérard Pirès, en 1971. Le personnage était particulièrement original : un coffre plein de médecines bizarres, une réputation de médecin accoucheur, une dégaine de Lord anglais et une rigidité technique inébranlable (il avait décidé de tourner tout le film à 8 de diaphragme et il s’y tenait. Avec une pellicule de 100 ASA les acteurs avaient très chaud dans les intérieurs…).

36e Festival International du Film de Fajr
Par Philippe Ros, AFC

Festivals divers

Suite à de nombreux voyages, c’est avec beaucoup de retard que j’envoie à l’AFC cet article sur le Festival International du Film de Fajr (FIFF), qui a eu lieu du 19 au 27 avril, à Téhéran, et auquel j’ai participé. Je tenais néanmoins à partager cette formidable expérience avec l’AFC.

Visite à IBC, la suite...
Par Philippe Ros, AFC

IBC

Ce compte rendu de ma visite à IBC (suite et fin) repose sur point de vue forcément subjectif. Aux annonces faites en amont de cette manifestation, j’ai tendance à privilégier plutôt la rencontre avec les exposants que je connais et les conseils de Jon Fauer – encore lui. Jon a en effet très souvent connaissance avant tout le monde de nouveautés intéressantes et de stands à aller voir absolument.

Décès du directeur de la photographie Claude Lecomte

In memoriam

Nous avons appris avec tristesse la nouvelle du décès du directeur de la photographie Claude Lecomte, survenu le 19 septembre 2017 à l’âge de quatre-vingt-six ans. En trente-cinq ans de carrière, il aura photographié plus de quarante films pour le cinéma et la télévision.

Visite à IBC 2017
Par Philippe Ros, AFC

IBC

Ce compte rendu de ma visite à IBC est forcément subjectif et incomplet mais synthétise les rencontres que j’ai pu avoir avec les exposants ainsi que les événements auxquels j’ai pu assister. Beaucoup de produits ont été pour la plupart présentés au NAB, mais discuter avec les créateurs et ingénieurs, voir et prendre en main les objets, permet évidemment de mieux en saisir les avantages et inconvénients.

Research results on Black & White in Digital Cinematography
By Philipe Ros, AFC

Chaîne numérique

During the recent Micro Salon 2017, right after the screening of the short film Escapade, shot in black & white using the Panasonic Varicam LT without any Infrared cut filter, many people asked me for a further and more specific explanation on the methodology employed. Here is my answer, a brand new presentation, which not only describes every single step followed in our process but also sums up my previous researches on this topic.

Résultats des recherches sur le noir-et-blanc en numérique
Par Philippe Ros, AFC

Chaîne numérique

Après la présentation au Micro Salon 2017 du court métrage Escapade, tourné en noir-et-blanc avec la Panasonic Varicam LT sans le filtre infrarouge, plusieurs personnes m’ont demandé des explications plus précises sur la méthode employée. Voici donc une nouvelle présentation qui décrit toutes les différentes étapes et qui résume aussi mes recherches précédentes.

Merci Monsieur Suschitzky
Par Pierre-William Glenn, AFC

Nos associés à Cannes

Lors de l’hommage rendu à Cannes par Thales Angénieux au directeur de la photographie Peter Suschitzky, ASC, en lui décernant le Prix Pierre Angénieux ExcelLens in Cinematography, Pierre-William Glenn, AFC, aux côtés d’autres personnalités du cinéma, a lu, en anglais, le texte suivant.

"La texture de l’image numérique" mise à jour IBC 2015
Rapport visite Arri Munich - 13 juillet 2015 par Philippe Ros, AFC

Lire, voir, entendre

Pendant le dernier IBC (septembre 2015), grâce à Christian Grafwallner, Superviseur Recherche & Développement, Solutions de Chaîne Numérique, nous avons reçu des informations sur le Color Workflow de la SXT (page 11 à 14) et grâce à Michael Jonas, Responsable produit Systèmes Caméra, vous trouverez aussi sur cette version des nouvelles informations ci-après.

La texture de l’image numérique (suite) Munich, Oslo et la frontière entre artistique et technique
Par Philippe Ros, AFC

Lire, voir, entendre

Deux importantes nouvelles pour tous ceux qui s’intéressent à la texture de l’image numérique. A commencer par le compte rendu d’un atelier qui s’est déroulé à Munich chez Arri le 13 juillet 2015 et l’annonce d’une conférence à Oslo. Cet atelier et cette conférence ont en commun le cinéma numérique et, plus particulièrement, la structure de l’image issue des caméras numériques.

Films (83)