Qui m’aime me suive !

J’ai rencontré José lors du tournage de la série "Speakrine". Il est passé me voir à côté du plateau avant une mixte, et à la vue du nombre de camions, il m’a de suite précisé que son tournage serait en petite équipe.

Nous nous sommes revus plusieurs fois avant qu’il me confirme qu’il souhaitait travailler avec moi. Il avait particulièrement apprécié la lumière sur Le Fils de Jean et Le Goût des merveilles. Deux films proches de la nature avec une lumière naturaliste mais un peu stylisée.

Carine Bancel, Philippe Guilbert et José Alcala
Photo : Alain Guizard

Assez vite nous sommes descendus dans le Sud pour voir les décors déjà choisis pour le film. Et d’emblée, j’ai remarqué que le décor principal du film, le garage et maison de Gilbert (Daniel Auteuil) et Simone (Catherine Frot) avait un potentiel énorme au niveau découverte (vue imprenable sur le lac du Salagou) et circulation des comédiens. Par contre, le décor était exposé plein Nord.

Nous avons donc travaillé bien en amont sur le découpage en ayant toujours à l’esprit la problématique d’un soleil très haut (tournage mai-juin). Nous avons rêvé à ne tourner que les matins et soirs, le rêve de tout opérateur. Mais ce n’était évidemment pas possible au niveau production. A commencé là, grâce à ces contraintes, notre vrai rapport de dosage entre jeu d’acteurs et lumière.
J’estime que nous avons eu pas mal de chance avec la météo, plutôt capricieuse dans la première partie du film. Des ciels chargés, un temps maussade mais dès que le road-movie fut lancé, le soleil fut au rendez-vous.
Les nuages nous ont aidés aussi lors d’un long plan-séquence au Ronin le long d’une dune rejoignant la mer. J’étais angoissé à l’idée de filmer Catherine Frot avec un soleil de face très haut. Le chapeau qui était prévu n’a finalement pas joué son rôle de pare-soleil, vu le ciel laiteux mais lumineux qui a adouci cette séquence de bagarre.
José, qui habite le coin, avait fait un travail précieux de repérages. Notre deuxième camp de base était à Sète, ville très cinématographique.
J’avoue que cadrer et mettre en lumière ces trois immenses comédiens que sont Daniel, Catherine et Bernard, m’a beaucoup plu. Une grande rigueur de jeu, de l’émotion et une entente cordiale sur le plateau. Je rajoute à ce trio, le jeune Solam toujours très concentré.

Philippe Guilbert et Daniel Auteuil
Photo : Alain Guizard

Pas facile de faire un film en annexe 3 car tout est plus compliqué : matériel, équipe, horaires… Mais peut-être que cela nous a soudés…
Un vrai plaisir d’avoir eu la chance de collaborer avec José Alcala et Mélanie Parent, notre scripte, sur le découpage de ce film. Idem pour la déco où François a toujours pris en compte le travail de lumière.
Ainsi qu’être épaulé par Mika, Jean-Pierre et Carine dans la petite mais énergique équipe image.

Portfolio

Équipe

Première assistante caméra : Carine Bancel
Deuxième assistant caméra : Joris Julian
Chef électricien : Mika Radke
Electricien : Yorgan Sion
Chef machiniste : Jean-Pierre Deschamps
Machiniste : Hervé Le Berrigaud
Décors : François Girard
Maquillage Catherine Frot : Chantal Leothier
Etalonnage : Natacha Louis - Mikros image
Photos : Alain Guizard

Technique

Matériel caméra : TSF Caméra (Arri Alexa Mini et Cooke S4)
Matériel éclairage et machinerie : TSF Lumière et TSF Grip