Raoul Coutard

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Films (35)

|

Articles (94)

Coutard, “First Name : Raoul”
Raoul Coutard has passed away

Raoul Coutard

Raoul Coutard has passed away ! The famous cinematographer and director left this world on Tuesday, 8 November 2016, near Bayonne, at the age of 92. With his passing, a major figure of the cinematography world of the last sixty years – from 1956 with Pierre Schoendoerffer’s La Passe du Diable to 2001 (Philippe Garrel’s Sauvage Innocence) – has taken his last bow.

Coutard, "Prénom Raoul"
Raoul Coutard nous a quittés

Raoul Coutard

Raoul Coutard s’en est allé ! Le célèbre directeur de la photographie et réalisateur s’est éteint, mardi 8 novembre 2016, près de Bayonne, à l’âge de quatre-vingt-douze ans. Avec sa disparition, c’est l’acteur majeur d’un large champ de la photographie de cinéma des soixante dernières années – qu’il a couvert entre 1956 (La Passe du diable, de Pierre Schoendoerffer) et 2001 (Sauvage innocence, de Philippe Garrel) – qui tire une dernière fois sa révérence.

En souvenir de Raoul Coutard, quelques chefs opérateurs de l’AFC témoignent

Raoul Coutard

Dans la suite de cet article, les directeurs de la photographie Richard Andry, Jean-Jacques Bouhon, Céline Bozon, Jean-Noël Ferragut, Pierre-William Glenn, Pierre Lhomme, Baptiste Magnien, Gilles Porte et Jean-François Robin, entre autres membres de l’AFC, font part en quelques mots de ce que rappelle à leur mémoire le souvenir de Raoul Coutard et de sa personnalité.

Raoul Coutard en librairie

Livres et revues

Signalons la parution du livre Raoul Coutard - L’Impériale de Van Su - Comment je suis entré dans le cinéma en dégustant une soupe chinoise.
Avec le style, le ton et l’humour qu’on lui connaît, Raoul déroule au fil des pages le film de ses souvenirs, où anecdotes et cinéma, l’une de ses raisons de vivre, tiennent le rôle principal de façon si naturelle que l’on se croit en train de partager ses aventures.

Raoul Coutard, "en direct" de Camerimage
Par Richard Andry, AFC

Camerimage 2016

Raoul Coutard, le grand Raoul Coutard, vient de nous quitter. Le chef opérateur d’A bout de souffle, Lola, Jules et Jim, Pierrot le fou, Tirez sur le pianiste, Alphaville, Z, parmi tant d’autres films, le complice de Godard, Truffaut, Demy, Costa-Gavras et véritable icône de la Nouvelle Vague, est parti rejoindre tous les légendaires héros de la photographie cinématographique, là-haut dans la grande lumière éternelle.

Hommage à Raoul Coutard
à la Cinémathèque française, du 28 mars au 9 avril 2007

Les Cinémathèques

A l’occasion de l’hommage que lui rend la Cinémathèque française, manifestation dont l’AFC est partenaire, une trentaine de films dont Raoul Coutard a assuré la direction de la photographie seront projetés.
Le samedi 31 mars, L’expérience-cinéma : la lumière au cinéma.
Au programme de cette journée...

  • Lire également le texte qu’Eric Gautier a écrit sur Raoul Coutard pour le programme de la Cinémathèque.

Cinémathèque française : l’hommage à Raoul Coutard
par Willy Kurant

Les Cinémathèques

Trois ans depuis nos premiers contacts pour proposer un cycle complet sur les opérateurs.
Nous avions un concept de programme (s’étalant sur des périodes de trois mois).
Un bloc épais…, partant par exemple de Boris Kauffman…, les opérateurs émigrés, Shufftan, leurs élèves jusqu’à 1940…, ensuite leur arrivée aux USA…, leur regard différent, etc.

Tribute to Raoul Coutard
By Dick Pope, BSC

Camerimage 2016

When certain people die, those who you sadly never met but meant so much to you, in fact meant the world to you, perhaps really long ago when they were young and very much alive and kicking, It’s so easy to let things go, to not openly react or respond, but to leave it to others, perhaps read an obituary, or just offer up a ’too bad’ or ’how sad’ and now let’s move on, what’s next ? But the news last week of Raoul Coutard’s death has affected me deeply and I wish to say something because for me he was a god, a master like no other... and since this is Camerimage, the cinematography festival, something needs to be said here.

Raoul Coutard, le sens du don et du risque

Raoul Coutard

Dans le cadre de l’hommage que la Cinémathèque française avait rendu au directeur de la photographie Raoul Coutard en 2007, Eric Gautier, AFC avait écrit pour le programme un texte de présentation. En voici un extrait...

Une série d’entretiens avec des directeurs de la photo sur le site de Kodak
Dernier en date, entretien avec Chris Menges

Propos et entretiens

Le site de Kodak propose à ses visiteurs internautes une série d’entretiens en anglais avec plus d’une trentaine de cinéastes, réalisateurs pour certains mais directeurs de la photographie pour la majorité. Chaque entretien est illustré d’un portrait du photographe Douglas Kirkland.
Ainsi, on pourra lire les propos, entre autres, d’Affonso Beato, ABC, ASC, Christian Berger, AAC, Raoul Coutard ou encore Chris Menges, BSC, ASC.

  • Prenez connaissance de la liste complète des entretiens mis en ligne et, ci-après, de la page consacrée à Raoul Coutard...

Un palmarès historique pour Kodak aux Etats-Unis

Revue de presse

L’American Cinematographer – véritable " bible américaine " au service de l’image que tous les professionnels connaissent et apprécient – vient de publier la liste des dix films ayant la meilleure cinématographie de la dernière décennie : Il faut sauver le soldat Ryan, There Will Be Blood, No Country for Old Men, La Cité de Dieu, American Beauty… Un palmarès ô combien prestigieux ! remporté par Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, photographié par Bruno Delbonnel, AFC, ASC !

Entretien avec Diane Baratier, AFC, à propos de son documentaire "Portrait de mon père, Jacques Baratier"
L’envers du désordre

Propos et entretiens

L’œuvre de Jacques Baratier est un continent méconnu, un archipel d’une dizaine de longs métrages et d’une vingtaine de documentaires, en attente d’être exploré.
De dix ans l’aîné des enfants terribles de la Nouvelle Vague (exception faite de Rohmer dont il est quasi contemporain), Jacques Baratier n’obtiendra jamais les faveurs des Cahiers du cinéma.

Silence, on restaure
Par Clarisse Fabre

Revue de presse

Le Monde, 14 juillet 2012

Lola, Jules et Jim, Les Enfants du paradis... Des chefs-d’œuvre du cinéma s’offrent une seconde jeunesse en étant nettoyés et numérisés, avant de ressortir en salles ou en DVD. Mais jusqu’où restaurer un film sans trahir son auteur ?

"L’Art et la Matière"
Par Fabien Gaffez

Caméflex 2013

Ce qui frappe en premier lieu, chez Denis Lenoir, c’est son regard. Vif, aussi sévère qu’hospitalier, d’un bleu de ciel qui pourrait virer à l’orage. Ses gestes sont précis, avec des mains comme des rapaces qui fondent sur leur proie. Sa voix laisse transparaître un homme décidé, qui ne supporte pas les atermoiements ou les tergiversations — les décisions doivent être prises sur le vif, en un coup d’œil.

Denis Lenoir, AFC, ASC : "Art and Matter"
By Fabien Gaffez

Caméflex 2013

The 33rd Amiens International Film Festival, in partnership with the AFC, has for the second year in a row hosted "Caméflex Amiens", an event dedicated to cinematographers, from 11-15 November 2013. Denis Lenoir, AFC, ASC, was honoured with a retrospective on nine of his films and a Master Class. Fabien Gaffez, Festival’s Artistic Director, speaks about Denis Lenoir’s work.

Flash-back sur Camerimage 2016
Par Richard Andry, AFC

Camerimage 2016

Quand, l’an dernier, je suis arrivé à Camerimage, je portais le douloureux traumatisme des attentats perpétrés deux jours avant dans les rues de Paris. Cette année, c’est avec la tristesse d’avoir perdu, en la personne de Raoul Coutard, un Maître et un ami, que j’ai été accueilli avec la même chaleur par nos pairs étrangers et en particulier par Ed Lachman, ASC, et Dick Pope, BSC, collègues et amis.

Trois jours aux Rencontres d’Alençon les 8, 9 et 10 juin 2006
par Jacques Loiseleux

Films AFC dans les festivals

Le directeur des " 17es Rencontres Ornaises du Cinéma d’Alençon ", Thierry Delamotte, avait sollicité la présence d’un directeur de la photographie " AFC " pour assurer la fonction de " fil rouge " pendant ces trois journées, consacrées cette année aux " Coulisses de l’image ".
Il s’agissait de dialoguer, sur le thème de la Lumière et du Cadre, avec les directeurs photo des films présentés, devant un large public de cinéphiles de 7 à 77 ans, assidu et nombreux.

Flashback on Camerimage 2016
By Richard Andry, AFC

Camerimage 2016

When, last year, I arrived at Camerimage, I was carrying with me the painful trauma of the attacks perpetrated two days earlier in the streets of Paris. This year, I came with the sadness of just having lost Raoul Coutard, a teacher and a friend. But I was welcomed with an equivalent dose of warmth by our foreign counterparts and especially by Ed Lachman, ASC, and Dick Pope, BSC, both of whom are colleagues and friends.

Michael Ballhaus, ASC (1935-2017)
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

In memoriam

Avec la disparition de Michael Ballhaus, ASC, survenue à Berlin mardi 11 avril 2017 à 81 ans, la photographie de cinéma perd l’un de ses plus talentueux artisans. Chef opérateur de Rainer Werner Fassbinder, Martin Scorsese, Francis Ford Coppola ou encore Mike Nichols, entre autres réalisateurs, il n’aura eu de cesse, pendant près de quarante ans, d’expérimenter pour chacun des films qu’il a photographiés un style bien souvent novateur. Qui aura vu Le Mariage de Maria Braun, tourné à ses débuts, aura gardé en mémoire quelques belles prises de risque, un signe distinctif des grands cinéastes.

Un samedi à la Cinémathèque
par Pierre Lhomme

Les Cinémathèques

A l’occasion de la leçon de cinéma donnée à la Cinémathèque française par Raoul Coutard, mes préjugés ou mes " mauvaises pensées " se sont dissipés, des préjugés dûs essentiellement au contexte des années 1950 marquées, pour moi comme pour beaucoup, par les sursauts du colonialisme finissant et la perspective de devoir prendre part au " maintien de l’ordre " en Algérie. " La sale guerre ", cauchemar des appelés.

Michael Ballhaus, ASC (1935-2017)
By Marc Salomon, AFC consulting member

In memoriam

With the death of Michael Ballhaus, ASC, which occurred in Berlin on Tuesday, 11 April 2017 at the age of 81, cinematography has lost one of its most talented artisans. Director of Photography for Rainer Werner Fassbinder, Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, and Mike Nichols, amongst others, he constantly experimented during his forty-year-long career, filming each of his movies in a style that was often highly innovative. Whoever has seen The Marriage of Maria Braun will have been impressed by his impressive risk-taking, which was one of the great cinematographer’s hallmarks.

Rubriques (1)