Rétrospective intégrale Jean-Marie Straub et Danielle Huillet

La Lettre AFC n°266

Le Centre Pompidou consacre, du 27 mai au 3 juillet 2016, une rétrospective intégrale à l’œuvre cinématographique de Danièle Huillet et Jean-Marie Straub, en présence de celui-ci. L’occasion de voir ou revoir les films des Straub photographiés, entre autres, par William Lubtchansky, AFC, Renato Berta, AFC – qui présentera, lundi 20 juin, la séance de projection de Fortini / Cani –, Caroline Champetier, AFC, et Dominique Chapuis, AFC.

Parmi les films de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet

Parmi les films de Jean-Marie Straub

A noter enfin que Pour Renato (2015), film de montage réalisé à l’occasion de l’anniversaire de Renato Berta, directeur de la photographie, fidèle collaborateur des Straub notamment pour Ouvriers, paysans, a été projeté le vendredi 27 mai.

En marge de la manifestation
Edition de L’Internationale straubienne, ouvrage collectif, sous la direction de Gaël Teicher
« Quel est votre Straub/Huillet de chevet ? » La demande, adressée à des amis, compagnons, critiques, collaborateurs, artistes, straubiens de toujours ou nouveaux venus (Alain Bergala, Renato Berta, Jacques Bontemps, Christophe Clavert, Rochelle Fack, Marie Anne Guerin, Mathieu Macheret, Jacques Mandelbaum, Cyril Neyrat, Patrice Rollet, Jean-Claude Rousseau, Claude Rutault, entre autres contributeurs) a reçu presque autant de réponses qu’il y a de films de Jean-Marie Straub et Danielle Huillet, depuis l’initial Machorka-Muff jusqu’à L’Aquarium et la Nation. En résulte L’Internationale straubienne, mosaïque vivante, traversée écrite et visuelle
de l’œuvre, livre où se déploie le rapport intime de chacun à une œuvre universelle.

L’Internationale straubienne, aux Éditions de l’Œil, en coédition avec les Éditions du Centre Pompidou, 512 pages.