"Suprêmes", retour dans le passé des années 80-90’

par Poly Son

Poly Son a eu le plaisir de travailler sur la postproduction du biopic Suprêmes, d’Audrey Estrougo, photographié par Éric Dumont, AFC. Pour les travaux suivants : laboratoire numérique, montage image, étalonnage, montage son, bruitages, post-synchro et mixage. Le film a été sélectionné cette année à Cannes en Séance de Minuit.

Pour ce long métrage biographique d’Audrey Estrougo sur le mythique groupe de rap français Suprême NTM, Eric Dumont, en collaboration avec le travail de Mathieu Caplanne, a su ancrer la photographie à l’époque du film. Pour autant, la réalisatrice ne souhaitait pas forcément une image réaliste. Le grand parti pris de la photographie de ce film aura été de travailler en sous-exposition afin de faire exister le noir. L’image est un peu sous éclairée et sous-exposée. Le noir a réellement une place importante dans l’esthétique de ce long métrage. L’image contrastée garde néanmoins une grande brillance. Le spectateur est plongé dans cette période fin 80’s - début 90’s tant par la ressemblance des comédiens à Joey Starr & Kool Shen, les costumes d’époque que l’univers visuel général. L’injection de grain à l’image, les nuits vertes, le cadre choisi dans les scènes de concert viennent renforcer ce sentiment de flashback. Une attention particulière a été portée au respect des scénographies d’époque sur les scènes de concert. Le cadre est fait pour que le spectateur soit inclus dans le groupe, par le mélange de rythme entre plan posé et plan à l’épaule. Eric Dumont a ainsi pu alterner entre caméra épaule et plan-séquence au Steadicam pendant les concerts. À contrario, les plans sur pied en champ-contre-champ lors des scènes avec le père de Joey Starr viennent renforcer la rupture avec le reste de la narration du film pour créer une atmosphère glaciale. Par le travail sur l’image, Suprêmes vient retranscrire une époque pour tous les spectateurs nostalgiques.

Une scène de concert de "Suprêmes"
Une scène de concert de "Suprêmes"
© Gianni Giardinelli / Sony Pictures Entertainment France

Suprêmes, d’Audrey Estrougo | Nord-Ouets Films
Sortie nationale : 24 novembre 2021
Directeur de la photographie (D.O.P.) : Eric Dumont, AFC
Étalonneur (Colorist) : Mathieu Caplanne
Caméra & optiques : RED Ranger Monstro / Zeiss Supreme Prime