Sommaire de La Lettre de l'AFC Nº 120

2003-04

Films (9)

Carnet d’adresses

Election du Président

Le conseil d’administration de l’AFC s’est réuni mercredi 26 mars. Il a procédé au dépouillement des votes.

Un nouveau Président d’honneur

Le bureau de l’AFC a le plaisir de proposer à Pierre Lhomme de le nommer Président d’honneur. Pierre accepte gentiment.

Actualités AFC

Au deuxième étage

Les prestataires lumière nous démontraient la poussée des ballons d’éclairage et des cylindres lumineux qui créent une lumière diffuse d’une grande efficacité esthétique. Mais cette année l’accent fut surtout mis sur l’accueil et la convivialité. Réunis autour de plusieurs Mini-bars, les chefs opérateurs sont restés tard à discuter du métier. La promesse de l’année dernière fut reconduite avec la présence de metteurs en scène et de très nombreux directeurs de production venus rendre visite à l’AFC. Victime de son succès ? Non, mais un peu à l’étroit tout de (...)

Micro Salon

Entre déambulation subjective et compte-rendu exhaustif, Käthe Niemeyer et Alain Gauthier ont beaucoup vu, beaucoup discuté, beaucoup découvert...

Air de Fête
par Romain Lampach

Un grand merci à toute l’AFC pour son accueil et son organisation, ainsi qu’à toutes les personnes qui sont passées sur notre stand, prouvant l’intérêt croissant que suscitent les ballons éclairants. Le salon s’est très bien passé et a permis beaucoup de rencontres intéressantes. Vivement la prochaine édition ! Pour tous ceux qui ne nous connaissent pas encore ou n’ont pas eu le temps de passer au Micro Salon, voici une petite présentation d’Air de (...)

Un grand bravo

A Eric Vaucher, "l’ange gardien" de cette manifestation, régie générale, service d’ordre, ventouses dans la rue, qui a permis de garer les véhicules et de monter le matériel avec une grande facilité. Dans ce quartier, ce n’était pas évident. Et d’une manière générale au Bureau de l’AFC, Claire Marquet, Jean-Noël Ferragut, Jean-Jacques Bouhon, etc., qui deviennent, au fil des années, de véritables pros pour l’organisation de salons. Sans eux, celui-ci n’aurait pas existé. Pour ma part, après l’ouverture, je n’ai plus vu le jour tant le public était dense et (...)

Au rez-de-chaussée

Passés les deux bureaux d’accueil où de charmantes hôtesses procédaient à la remise des badges, dans l’entrée - après le Bellefaye et Le technicien du film - le stand de Technovision présentait ses nouveautés : une Arricam Studio en version épaule et l’Arricam LT montée sur le Steadicam d’Eric Bialas (cadreur-opérateur Steadicam, membre de l’AFCF) ; le tout nouveau zoom d’Angénieux Optimo 24-290 T : 2,8 ; un zoom Hawk 150-450 T : 2,8 convertible en 100-300 T : 2,2 de chez Vantage et leur PSU prévisualisation de terrain sur disque dur, vitesse allant de 1 à (...)

Micro Salon
par Käthe Niemeyer, réalisatrice

Imaginez-vous un instant, c’est jeudi, vous revenez tout juste de Cologne.
Après un séjour de 5 semaines, cela veut dire : faire ses adieux, boucler les valises, les traîner à la gare, prendre le train, traîner encore des valises et finalement les défaire. Remarquez, ça peut aussi bien attendre le lendemain.
Sur ce, vous enchaînez directement vers 18 h une visite du Micro Salon à La femis.

Sur les écrans

Le festival de Cannes approche…
et toute l’équipe prépare son accueil

Pour la 16e année consécutive, Kodak sera partenaire officiel du Festival International du Film à Cannes et parrain du Prix de la Caméra d’Or.
Cette année encore, tout sera mis en œuvre pour marquer notre présence aux côtés des professionnels du cinéma notamment dans l’accueil et notre soutien au jeune cinéma.

Fuji Tous Courts

La prochaine séance de Fuji Tous Courts aura lieu le mardi 8 avril prochain au Cinéma des Cinéastes à 18 h 00. La programmation n’est pas définitive pour le moment, mais nous pouvons d’ores et déjà vous proposer le court métrage "Oya Isola" de Sabrina Van Cassel, photographié par Wilfrid Sempé, produit par Blackstone Pictures.

Technique

Nouveau, un distributeur Fuji en Afrique du Sud

Certains d’entre vous tournent parfois en Afrique du Sud et les productions n’osent pas toujours transporter la pellicule.
Un nouveau distributeur y propose la gamme de pellicules Fujifilm depuis le mois de novembre.

Le Kamio de Kino Flo

" Ring lite " fluorescent à monter sur l’objectif de la caméra pour des plans au Steadicam ou sur des têtes automatisées. Existe en lumière du jour ou en lumière artificielle. Un jeu de bagues permet le montage sur tous les objectifs. Un tiroir permet de glisser deux filtres en 4x4 ou en 4x6.

Le Parabeam de Kino Flo

Eclairage de plateau dérivé du Diva Lite équipé de 4 tubes 55 W Kino Flo équilibré lumière du jour ou lumière artificielle.
Ce projecteur équipé d’un réflecteur parabolique de grande taille 60x60 cm permet de tirer parti du flux lumineux et d’éclairer à longue distance. Le Parabeam existe en 2 tubes ou 4 tubes, il se gradue par signal DMX. Préconisé pour les voitures travelling.

Flex Grip, Shot Bag et Positionneur

  • Associé à un super clamp, le Flex Grip permet de positionner à l’infini des langues-de-chat ou des petits réflecteurs. Un système modulaire breveté permet de raccourcir ou d’allonger la taille du bras sans outils.
  • Le Shot Bag est un sac de petite taille en cordura lesté de grenaille d’inox pour positionner ou équilibrer des accessoires.
  • Le Postionneur est un repère lesté et codé destiné à la mise en place des comédiens. Il s’utilise là où l’on ne peut plus mettre de gaffer tape.

Mini Spacelite, Sextan et porte-poly

Accessoire de la boule chinoise 1 kW, 2 kW et 5 kW permet de canaliser la lumière soft. La jupe est réalisée en ultrabounce (toile spi blanc/noir) équipée de 4 panneaux unis par des fermetures Eclair. Chaque panneau équipé de Velcro peut se rouler sur lui-même pour moduler les faces lumineuses. Cet accessoire se démonte et se plie pour conserver le coté " nomade " du produit.

Sextan et Porte-poly : nouvelle édition du classique porte-poly à élastique. Plus de fonctions, mieux équilibré, moins d’angles morts.

Air de Fête et les ballons AirStar

Depuis 1994, nous effectuons des prestations avec les ballons éclairants Airstar, pour le cinéma bien sûr mais aussi pour l’évènementiel ou les TP.
Nous disposons d’une large gamme de ballons, gonflés à l’air (avec ou sans soufflerie) ou à l’hélium, disponibles en éclairage tungstène ou HMI, avec des puissances oscillant entre 500 W et 32 kW.

Street Lite 150 W et 1 kW

Dérivés des boules chinoises de 1 kW et 2 kW, ces éclairages, équilibrés par rapport aux éclairages urbains en sodium haute pression ou vapeur de mercure, permettent un rattrapage des niveaux lumineux.

Lire, voir, entendre

Déclaration commune pour un cinéma européen

Le Monde, 20 mars 2003

Dans une déclaration commune, le CNC et ses quinze homologues européens ont affirmé la nécessité de préserver les systèmes d’aide nationaux au cinéma.

Côté profession

Rapport moral du président Philippe Pavans de Ceccaty à l’ AG 2003

fait un bilan de sa présidence. Il remercie Claire Marquet, Jean-Noël Ferragut, Jean-Jacques Bouhon et Isabelle Scala de leur travail pour l’association. Il regrette que, parfois, les membres sont moins actifs que nos associés. Il remercie ces derniers de leur bonne volonté et de répondre « présent » quand on les sollicite. Philippe rappelle que l’AFC a eu la tristesse de perdre deux de ses membres actifs depuis la dernière assemblée générale : Bertrand Chatry et André Neau. Il rend compte ensuite des activités de l’AFC lors de l’année 2002 et des (...)

Motion de soutien au texte de Conrad Hall

Sur proposition du bureau de l’AFC, une motion de soutien au "Conrad Hall’s Statement" est adoptée à l’unanimité par l’assemblée. Voici le texte que Conrad Hall a diffusé peu avant de décéder et que l’AFC soutient : « En tant que directeur de la photographie, notre responsabilité concerne l’image visuelle aussi bien que le bien-être de notre équipe. Nous nous efforçons d’explorer le langage de la cinématographie et l’art de raconter une histoire. La pratique qui se répand de travailler un nombre d’heures incalculables compromet non seulement la qualité de (...)

Oscar à Conrad Hall

L’Oscar de la meilleure photographie a été décerné, à titre posthume, à Conrad Hall pour ’Les Sentiers de la perdition’ de Sam Mendes.