Sommaire de La Lettre de l'AFC Nº 196

Films (14)

Actualités AFC

Thalès Angénieux au Micro Salon 2010

Angénieux tient à remercier toute l’équipe de l’AFC pour son excellent accueil à l’occasion du Micro Salon 2010.
Pour cette deuxième participation, nous avons été heureux de constater une nouvelle fois la satisfaction autour de la gamme Optimo, et en particulier des 15-40 et 28-76 mm, pour la prise d’images à l’épaule dont la prouesse de conception a valu à nos ingénieurs un Oscar® Scientifique et Technique il y a un an exactement.

L’éditorial de la Lettre de mars 2010
"En avant Mars !" par Caroline Champetier

Février a été un mois chargé pour l’AFC. Un Micro Salon particulièrement riche en présentations et contenus qui a reçu un nombre accru de visiteurs, dont une cinquantaine de membres de l’AFC, ainsi que la visite de nos hôtes, Raoul Peck, Marc Nicolas, Marc Urtado, et celle de nos tutelles CNC et Ministère de la Culture représentées par Guillaume Blanchot et François Hurard.
Les 45 de nos associés qui ont répondu présents savent que la réussite de ce moment de cinéma leur appartient. (Voir dans la rubrique Evènements AFC leurs témoignages)

Fujifilm au Micro Salon 2010

Tout d’abord, nous tenons encore une fois à remercier l’AFC pour l’organisation du Micro Salon. Dans ces temps difficiles, il est important de conserver ces moments d’échanges qui nous permettent à nous, les industries techniques, de venir à votre rencontre et de vous présenter les innovations que nous continuons à réaliser pour faire évoluer de façon positive cette activité qui nous est si chère.
Malgré un froid glacial à extérieur, bravo pour cette chaleureuse édition qui fêtait le 10e anniversaire du Micro Salon.

Sur les écrans

Les Fuji Tous Courts

Nous vous donnons rendez-vous le mardi 23 mars à 18 heures précises au Cinéma des Cinéastes pour fêter avec nous le court métrage.
Lors de cette édition, nous aurons le plaisir d’accueillir Paris-Brest Productions qui nous offrira une programmation de choix pour ses 10 ans !
Fujifilm a souhaité vous faire découvrir ou redécouvrir quelques fragments de la collection " Corps " qui se mêleront aux autres films !
La programmation de cette projection...

Stéphane Fontaine, AFC, César 2010 de la meilleure photographie

Stéphane Fontaine, AFC s’est vu décerner le César de la meilleure photographie pour Un Prophète de Jacques Audiard. Les autres directeurs de la photographie nommés étaient :
- Christophe Beaucarne, AFC, SBC pour Coco avant Chanel d’Anne Fontaine
- Laurent Dailland, AFC pour Welcome de Philippe Lioret
- Éric Gautier, AFC pour Les Herbes folles d’Alain Resnais
- Glynn Speeckaert, SBC pour A l’origine de Xavier Giannoli.

La caméra bouge
Une conférence-démonstration de Willy Kurant, AFC, ASC

A l’occasion de l’exposition " Tournages " à la Cinémathèque française et dans le cadre du Conservatoire des techniques cinématographiques, Laurent Mannoni a demandé à Willy Kurant de mettre sur pied une conférence retraçant l’évolution des mouvements d’appareil, depuis le travelling effectué sur une gondole à Venise par Alexandre Promio en 1896 jusqu’aux mouvements les plus complexes que permettent les matériels mis au point aujourd’hui.

  • Le vendredi 12 mars 2010 de 14h30 à 18h30, salle Henri Langlois

Oscar 2010 de la meilleure photographie décerné à Mauro Fiore, ASC

Lors de la 82e cérémonie de remise des Oscars qui s’est tenue dimanche 7 mars 2010 au " Hollywood’s Kodak Theatre " à Los Angeles, Mauro Fiore, ASC, s’est vu décerner l’Oscar de la meilleure photographie pour Avatar de James Cameron.
Démineurs (The Hurt Locker), photographié par Barry Ackroyd, BSC, a reçu l’Oscar du meilleur film et Kathryn Bigelow, sa réalisatrice, l’Oscar du meilleur réalisateur.
Les autres directeurs de la photo nommés pour la photographie et l’Oscar du meilleur film d’animation...

Fujifilm aux Rencontres du Court de Montpellier

Pour la troisième année consécutive, Fujifilm participe aux Rencontres du Court de Montpellier du 26 au 28 mars. Ce festival a la particularité de permettre aux spectateurs présents aux projections, de voter pour les courts métrages en compétition.

Xavi Giménez, AEC, Goya 2010 de la meilleure photographie
Pour "Agora" d’Alejandro Amenabar

La 24e cérémonie des Goya, qui honorent le meilleur du cinéma espagnol, s’est tenue le 14 février 2010 à Madrid.
Meilleur film : Cellule 211 de Daniel Monzon, photographié par Carles Gusi, AEC
Meilleur réalisateur : Daniel Monzon pour Cellule 211
Meilleur film européen : Slumdog Millionaire de Danny Boyle, photographié par Anthony Dod Mantle, BSC

  • Le palmarès complet sur le site officiel de l’Académie du cinéma espagnol.

La lumière et le cadre
Stage animé par Claire Childeric, directrice de la photographie

La Cinémathèque française propose régulièrement des stages pratiques pour le public individuel adulte (étudiants, enseignants, tout public) ; ces stages sont ouverts aux néophytes, amateurs avertis, cinéphiles ou personnes déjà engagées dans des projets cinématographiques.
Claire Childeric, directrice de la photographie et réalisatrice de films documentaires, animera un stage ayant pour thème " La lumière et le cadre ", les samedis 20 (complet) et 27 mars (14h-18h) et les dimanches 21 et 28 mars (10h-13h et 14h-18h).

Michael Ballhaus, ASC, à la Cinémathèque française, impressions
par Lubomir Bakchev, Céline Bozon, Denys Clerval (tous 3 AFC) et Isabelle Scala

Lubomir Bakchev et Céline Bozon se sont joints à Caroline Champetier, Eric Gautier, Willy Kurant et Philippe Van Leeuw, pour former un groupe de directeurs de la photographie de l’AFC qui ont planché sur la préparation de l’intervention au cours de laquelle Michael Ballhaus, ASC, à l’invitation de la Cinémathèque française, a fait part au public de son " expérience cinéma ".
Le veille de cette réunion, tous ensemble se sont entretenus avec lui, et ses propos feront l’objet d’un article à paraitre dans le n° 4 de la revue Lumières, les Cahiers de l’AFC.
Voici leurs premières impressions, suivies de celles de Denys Clerval, AFC et d’Isabelle Scala.

Technique

Le système de prévisualisation 3cP
par Laurent Andrieux

En marge du Micro Salon, juste après sa fermeture, l’AFC invitait directeurs de la photo et opérateurs de la vision à une rencontre avec Yuri Neyman, ASC, et Patrick Leplat (Panavision France) autour de la sortie en version française du logiciel 3cP de la société Gamma & Density, dont tout le monde pouvait découvrir la version 4.0 sur le stand de Panavision pendant le Micro Salon.

Mikros image et la Galerie des espèces disparues

Océans, film évènement de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, produit par Galatée Films, en salle le mercredi 27 janvier dernier, offre une plongée éblouissante dans les profondeurs sous-marines.
Dans ce conte océanique, une séquence présente les espèces marines disparues ou en voie d’extinction dans un gigantesque musée. Renouvelant leur collaboration avec le chef décorateur, Jean Rabasse (Faubourg 36 de Christophe Barratier), les équipes de Mikros image ont travaillé, sous la supervision de l’EST, à créer ce décor en partie numérique.

Quinta Industries, "Process" de postproduction numérique 2K et 4K

Depuis désormais plus d’un an et demi, le groupe Quinta Industries a fait évoluer plusieurs étapes de sa chaîne de postproduction numérique 2K et 4K.
Ainsi, chez Duboi, pour tous les films tournés en pellicule 35 mm ou Super 16 mm, le négatif n’est plus dédoublé mais directement scanné d’images à images afin d’éviter une manipulation délicate du négatif original, le négatif original reste donc intacte !

Le système de réflection California Sunbounce chez Broncolor-Kobold

Broncolor-Kobold propose le système de réflection California Sunbounce. Une fois assemblé, il se présente sous forme de cadre en aluminium pouvant recevoir divers écrans réfléchissant, réduisant ou absorbant la lumière. Le cadre est disponible en plusieurs tailles utiles et il est extrêmement léger et très rigide (1,8 kg pour une surface de 2,5 m2).
Les réflecteurs se déclinent en blanc-argent, blanc-doré, argent-doré, blanc-zébré, noir-blanc ou soleil brillant, les diffuseurs en 1/3, 2/3 et plein, et les tulles en simple et double non moiré.

L’EST a eu en charge les effets visuels d’ "Océans" (épisode 2)
Chronique par Christian Guillon

Ça va mieux en le disant !
Il y a une ligne rouge que Jacques Perrin et Jacques Cluzaud ont défini dès le départ et que nous n’avons jamais franchie : Pas question d’avoir recours aux trucages pour des plans naturalistes, si cela doit nous conduire à modifier ou remplacer les actions des animaux, ou les animaux eux-mêmes. Tout ce qui montre la vie animale sous-marine devait être parfaitement réel. Un seul trucage, qui aurait dérogé à cette règle, pouvait jeter le soupçon sur tout le film, et décrédibiliser des années d’efforts pour obtenir ces scènes incroyables tournées dans des conditions extraordinaires.

Au "menu Kodak" du Micro Salon, le "dégrainage" et le "35 2 perfs"

Très présent comme chaque année au Micro Salon organisé par l’AFC le mois dernier, Kodak s’est attaché à démontrer tout au long de cette dixième édition, combien il est aujourd’hui possible de répondre à l’exigence d’un tournage qui privilégie la qualité du film tout en prenant en considération, nécessité oblige, les contraintes d’un budget modéré.

Key Lite, drapeaux haute température

Key Lite, fabricant de drapeaux pour couper la lumière, introduit une nouvelle ligne de produits dont la matière occultante n’est plus le coton mais une laine de céramique noire.

Lire, voir, entendre

Tournages, Paris-Berlin-Hollywood 1910-1939
Une exposition et trois rétrospectives

A partir du 6 mars et jusqu’au 1er août 2010, la Cinémathèque française ouvre au public une partie de ses collections en explorant l’un des thèmes qui ont permis que se perpétue la légende du cinéma : les cinéastes au travail, entourés de leurs outils ou les manipulant.

  • Programme des plus varié : exposition, livre-catalogue, rétrospectives, conférences, journée d’études...

Au cœur des images (1) : Michael Ballhaus, ASC, l’œil de Scorsese et de Fassbinder
Une vidéo du magazine "Télérama"

Un chef opérateur, un réalisateur, un acteur… en ombres chinoises, littéralement incrustés dans l’écran, commentent (éclairent !) leurs images. C’est le principe de cette nouvelle série vidéo, qui reçoit – comment ne pas être fier ? – le chef opérateur Michael Ballhaus. Il nous raconte son travail avec les plus grands et met en lumière les yeux d’Hanna Schygulla…

Nouvelles perspectives pour les photographes professionnels

L’ENS Louis-Lumière organise un colloque les 29 et 30 mars 2010 au Palais du Luxembourg

Face aux révolutions techniques qui ont profondément modifié la capture de l’image, sa transmission et sa diffusion dans un marché qui s’est mondialisé, quelles nouvelles perspectives s’offrent aux photographes dans une économie où leur production est passée de l’artisanat à la post industrialisation ?
Dans un contexte contradictoire, entre un marché porteur et des professionnels en retrait, mais inhérent aux périodes de mutations, quelles perspectives s’offrent aux photographes ?

Côté profession

3e session du comité d’agrément du crédit d’impôt international, le CNC agrée 4 nouveaux projets

Véronique Cayla, présidente du CNC, a agréé quatre nouveaux projets au titre du crédit d’impôt international suite à la 3e session du comité d’agrément qui s’est tenu le 18 février dernier.
- La saison III de la série Merlin, série de la BBC. La saison II bénéficie déjà du mécanisme ;
- Le projet de Woody Allen intitulé provisoirement Woody Allen Summer Project ;
- The Tourist, remake d’Anthony Zimmer avec Angelina Jolie et Johnny Depp ;
- Le Lion de Poubara, film gabonais.

Ces œuvres répondent aux critères posés par la réglementation et réunissent notamment le nombre de points suffisant au titre du " test culturel ". Ces 4 projets, une série télévisée et 3 longs métrages de fiction de cinéma, représentent un investissement prévisionnel total de dépenses en France de 13,5 M d’euros.

Bernard Jubard, témoignage
par Richard Andry

Bernard Jubard nous a quittés début février, après une longue maladie qui ne fait pas souvent de cadeaux, à lui qui savait tant en faire aux autres. Pour ceux qui ne l’ont pas connu, c’était le Monsieur Kodak avant Monique Koudrine.
Engagé dans la défense de notre métier, c’était de surcroît une véritable encyclopédie du cinéma, il voyait tous les films, longs ou courts et avait le courage de dire ce qu’il en pensait à ceux qui les avaient faits.

Bernard Jubard nous a quittés

Nous avons appris avec une profonde tristesse le décès de Bernard Jubard, le 2 février dernier.
Comment honorer la mémoire de Bernard Jubard sans souligner avant toute chose que ce passionné de cinéma était, dès qu’il en avait le loisir, un grand cinéphile devant l’éternel ?