Anaïs Demoustier

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (8)

Six articles au regard de la couleur réunis en un seul

Chaîne numérique

Depuis les premiers partages de réflexions entre Caroline Champetier et Martin Roux sur la couleur, fin 2020, faisant part de leur cheminement vers la compréhension de chaînons manquants, à leurs yeux, dans le traitement des images, des articles ont permis de s’interroger sur le suivi par l’industrie de leur fabrication, de se poser la question de savoir qui aujourd’hui fait la recherche, d’envisager la place du laboratoire dans la création ou encore de rappeler les moyens d’accompagner les chefs opérateurs dans la perte de contrôle de leurs images. Voici rassemblés les deux articles d’origine ,"Vers la couleur", suivis des réactions qu’ils ont suscitées, celles de Pierre Cottereau, Céline Bozon, AFC, Thibault Carterot, M141, et de coloristes, membres de Shade.

Noé Bach revient sur la préparation et le tournage des "Amours d’Anaïs", de Charline Bourgeois-Tacquet

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour son premier long métrage, Charline Bourgeois-Tacquet évoque les sujets de l’amour, du désir et de la séduction à travers le personnage papillonnant d’Anaïs (interprété par Anaïs Demoustier). Un film solaire et rafraîchissant, porté à l’image par Noé Bach. A l’occasion de la sélection du film à la Semaine de la Critique (la deuxième pour Noé Bach, qui y avait déjà présenté l’année dernière La Terre des hommes, de Naël Marandin), le chef opérateur nous raconte les enjeux et les aboutissements de ce tournage plein de défis. (MC)

Vers la Couleur – 2e partie
Conversation entre Caroline Champetier, AFC, et Martin Roux – Décembre 2020

Chaîne numérique

Ayant entrepris d’y voir plus clair sur ce qui se passe entre la sortie d’un capteur et l’étalonnage, les directeurs de la photographie Caroline Champetier, AFC, et Martin Roux nous font partager, dans une série d’échanges, leur cheminement vers la compréhension de ce qui échappe dans le traitement des images. Dans un deuxième entretien, ils livrent leurs réflexions qui traitent, entres autres sujets abordés, de trichromie, d’espace et de volume couleur.

Film for the Mayor
Interview with cinematographer Sébastien Buchmann, AFC, about his work on Nicolas Pariser’s film "Alice and the Mayor"

Les entretiens au Festival de Cannes

A graduate of the Ecole nationale supérieure Louis-Lumière with a major in Cinema, Sébastien Buchmann, AFC, has been working on both documentaries and fiction films ever since. He has worked a number of times with Dominique Marchais, who is a director of activist documentaries (La ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). On the fiction side, he is the faithful associate of Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, Mickhaël Hers, Amanda, and Nicolas Pariser, alongside whom he has just completed a new philosophic-political opus entitled Alice et le Maire (Alice and the Mayor), in selection at the Directors’ Fortnight.

De l’argentique pour le maire
Entretien avec le directeur de la photographie Sébastien Buchmann, AFC, à propos de son travail sur "Alice et le maire", de Nicolas Pariser

Les entretiens au Festival de Cannes

Issu de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, spécialité Cinéma, Sébastien Buchmann, AFC, exerce son talent entre documentaire et fiction. Il a travaillé à plusieurs reprises avec Dominique Marchais, réalisateur de documentaires engagés (La Ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). Côté fiction, il est le fidèle collaborateur de Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, de Mickhaël Hers, Amanda, et de Nicolas Pariser qu’il accompagne encore aujourd’hui pour son nouvel opus philosophico-politique, Alice et le maire, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Le directeur de la photographie Julien Hirsch, AFC, parle de son travail sur "Bird People", de Pascale Ferran
Fais comme l’oiseau

Les entretiens au Festival de Cannes

Julien Hirsch, AFC, retrouve cette année la cinéaste Pascale Ferran (avec laquelle il a obtenu le César de la Meilleure photo pour Lady Chatterley, en 2007). Après presque trois ans de fabrication, ils lèvent enfin le voile sur Bird People, un film étrange dont l’un des personnages principaux est un moineau...

Entretien avec le directeur de la photographie Pierre Milon, AFC, à propos du film "Les Neiges du Kilimandjaro" de Robert Guédiguian

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pierre Milon, AFC, a photographié les quatre derniers films de Robert Guédiguian. Déjà sur la Croisette avec L’Armée du crime en 2009, Guédiguian nous offre avec Les Neiges du Kilimandjaro un retour à un style qui a longtemps marqué son cinéma et dont le public se souvient certainement avec Marius et Jeannette.
Inspirés d’un poème de Victor Hugo Les Pauvres gens, Les Neiges du Kilimandjaro mélange les comédiens fidèles des films de Robert Guédiguian – Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan – à ceux de la nouvelle génération : Grégoire Leprince-Ringuet, Anaïs Demoustier, Adrien Jolivet... Avec le port de Marseille et le soleil, bien sûr, en toile de fond !

Films (16)

Les amours d’Anaïs
(Les amours d'Anaïs)

de Charline Bourgeois-Tacquet
Produit par ARTE France Cinéma, Canal+, Les Films Pelléas
Photographié par

Noé Bach, AFC