Cooke Série 5i

Optiques

Résultats de la recherche

Articles (9)

Dans l’actualité de Next Shot en août et septembre

Technique

Dans l’actualité de Next Shot en août et septembre, entre autres, sept projets en tournage, dont six photographiés par des membres de l’AFC, deux films en salles, et l’ajout au catalogue d’une série d’optiques Cooke Anamorphic/i 1,8 x Full Frame.

Les 33es Prix Goya

Les Goya

Organisée par l’Académie espagnole des Arts et Sciences du cinéma, la trente-troisième édition des Goya du Cinéma s’est déroulée samedi 2 février 2019 à Séville (Espagne). Le directeur de la photographie Josu Incháustegui, AEC, a reçu le Goya de la Meilleure direction de la photographie pour son travail sur La sombra de la ley, réalisé par Dani de la Torre. Le film a été tourné avec une Arri Alexa et des optiques anamorphiques : série Cooke et zoom Angénieux Optimo 44-440 mm T4.5.

La nouvelle gamme d’optiques Zeiss plein format CP.3 et CP.3 XD dévoilée au NAB

Optiques

L’ère du cinéma numérique offre de nombreuses possibilités, jusque-là réservées aux films à gros budget. L’intégration d’effets visuels générés par ordinateur dans des séquences filmées est désormais accessible à tout type de films, du long métrage à la série télé. Avec sa technologie eXtended Data, basée sur le protocole de communication /i de Cooke, intégrant également les données de distorsion et de vignetage, la nouvelle gamme CP.3 XD contribue à simplifier encore plus l’intégration d’effets visuels.

"Voir c’est croire" ou l’art et la manière de Bruno Delbonnel, AFC, ASC, de photographier "Big Eyes", de Tim Burton

Livres et revues

A lire, dans le numéro de décembre 2014 d’ICG Magazine – la revue de l’International Cinematographers Guild –, Seeing is Believing, un article dans lequel Kevin H. Martin revient sur le travail de Bruno Delbonnel, AFC, ASC, sur le dernier film de Tim Burton, Big Eyes, tourné en Arri Alexa, Studio et Plus, avec quatre des courtes focales de la série d’optiques fixes Cooke S4.

Transpacam sur le tournage de "Papa ou maman"

Caméras numériques

Pour les besoins de la première comédie de Martin Bourboulon, Papa ou maman, produite par Chapter 2, le chef opérateur Laurent Dailland, AFC, a souhaité utiliser une Red Epic avec son capteur Dragon et la série réhabillée par TLS, la Cooke Vintage. Utilisation des focales fixes de 18 mm à 203 mm ainsi que des zooms 20-30, 25-260 mm et une série de filtres CBS.

"Mise au point" sur les nouveautés techniques TSF Caméra

Technique

TSF Caméra propose une " mise au point " printanière sur les nouveautés techniques offertes à la location : nouvelle série Cooke anamorphique, nouveau zoom anamorphique Angénieux 56-152 T4, nouvelle caméra Arri Amira, série Vintage Kowa Prominar, série Vintage Cooke S2/S3, série Cooke MiniS4 sans traitement multi-couche.

Visite à IBC 2009
par Dominique Bouilleret

IBC

Ce n’est pas à vélo que nous avons visité IBC cette année, même si l’étendue de ce qui semble être le plus grand salon professionnel de l’audiovisuel est toujours aussi grande.
Malgré quelques emplacements vides, signe des temps difficiles, surtout côté cinéma comme le fait remarquer Yves Cape dans sa visite, une visite exhaustive nécessite plus que les deux jours que j’y ai consacrés.
En " mission " pour Glops, dont nous reparlerons, j’en profite pour donner mes impressions à propos de ce salon.

Articles (30)

Nicolas Gaurin, AFC, s’illustre dans la comédie avec Arri

Technique

Le directeur de la photographie Nicolas Gaurin, AFC, s’est illustré par un beau parcours dans le cinéma d’auteur, notamment sur les films de Thomas Lilti, Hippocrate et Première année, ou Douches froides, d’Antony Cordier. Avec le long métrage Les Vengeances de Maître Poutifard et la série "OVNI(s)", il démontre qu’il est aussi à l’aise dans la comédie.

Au palmarès de Séries Mania 2024

Films AFC dans les festivals

Lors de la cérémonie de clôture de l’édition 2024 de Séries Mania, vendredi 22 mars à Lille, le jury, présidé par le réalisateur américain Zal Batmanglij, a remis le Grand Prix de la Compétition internationale à la série franco-hongroise "Rematch", réalisée par Yan England et photographiée par Jérôme Sabourin, CSC. Il a par ailleurs décerné la Meilleure série de la Compétition française à "Machine", réalisée par Fred Grivois et photographiée par Martin Roux, AFC.

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Alistair Little revient sur le tournage des trois premiers épisodes de "True Love", de Chloe Wicks
"Le pacte des (vieux) loups", par François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

"True Love" est une des séries présentées en avant première à Lille dans le cadre du Panorama international. Co-créé par la comédienne et scénariste Charlie Covell ("The End of the Fucking World", sur Netflix) et Iain Weatherby, elle traite de l’euthanasie avec à la fois un suspens et un humour tranchant so British. A la tête de ce projet, la comédienne Lindsay Duncan donne une interprétation pleine de vie et très touchante aux côtés de ses quatre autres partenaires, tous septuagénaires. C’est le directeur de la photographie Alistair Little qui signe les images des trois premiers épisodes sur six, réalisés par Chloë Wicks, venue du court métrage, dont c’est la deuxième participation à une série après "Flatshare" pour la plateforme Paramount Plus. "True Love" a été produit pour la chaîne britannique Channel 4. (FR)

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Virginie Saint-Martin, SBC, revient sur ses choix pour la mise en images de "Une amitié dangereuse", d’Alain Tasma
"Toutes pour une et une pour toutes", par François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Alain Tasma (plus de trente ans de productions TV à son actif) s’est lancé dans l’adaptation de deux romans historiques de Juliette Benzoni (Marie des intrigues et Marie des passions). Une transposition moderne et féminine du début de règne de Louis XIII, soit quelques années avant la célèbre saga d’Alexandre Dumas... On y retrouve notamment la reine Anne d’Autriche et on y découvre surtout sa meilleure amie Marie de Rohan-Montbazon. Porté par la fraîcheur et l’audace d’un jeune casting international avec à sa tête la pétillante Kelly Depeault, cette série France Télévision est en compétition française à Séries Mania 2024. La directrice de la photographie belge Virginie Saint-Martin, SBC, en signe les images.

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Jacques Girault évoque la mise en images de la série "Dans l’ombre", réalisée par Pierre Schoeller
"Les hommes du président", par François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Avec "Dans l’ombre", le réalisateur Pierre Schoeller (Exercice de l’Etat, Un peuple et son roi...) adapte le livre éponyme de l’ex-premier ministre Edouard Philippe et de son conseiller d’alors, Gilles Boyer. Cette série de six épisodes produite pour France Télévision plonge dès les premières images le spectateur au cœur d’une primaire de la droite française. C’est le directeur de la photographie Jacques Girault qui en a signé les images. Il vient nous parler des enjeux d’un tel projet, et de cette première collaboration avec ce réalisateur expérimenté dans le domaine du film politique... (FR)

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Martin Roux, AFC, revient sur ses choix pour mettre en image la série "Machine", de Fred Grivois
"Le kung-fu peut-il sauver le prolétariat ?", par François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Concept un peu baroque que cette "Machine", de Fred Grivois, coécrite avec Thomas Bidegain et Valentine Monteil. Mélangeant intimement les codes et les combats des films de kung-fu et ceux du drame social le plus pur, cette série s’attache à nous faire découvrir une ex militaire en fuite qui retourne dans la petite ville de ses ancêtres pour échapper aux troupes du GIGN qui la traquent... C’est en y dénichant un poste d’intérimaire en usine qu’elle y fait la connaissance d’un charismatique contremaître marxiste - ex-héroïnomane - confronté à la menace de reprise d’un grand groupe coréen. Incarné à l’écran par Margot Brancilhon et Joey Starr, le projet emprunte un chemin narratif et visuel assez inattendu sous la houlette de Martin Roux, AFC. Ce dernier nous fait part de son expérience sur cette série de 6 x 48 mn (diffusion prochaine sur Arte) dont les deux premiers épisodes ont été présentés en compétition officielle française à Séries Mania *. (FR)

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Philippe Piffeteau, AFC, revient sur le tournage de la série "Homejacking", réalisée par Hervé Hadmar
"Home, Sweet Home", par François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Présent en compétition française à Lille, la série "Homejacking", produite pour Orange Cinéma Séries, est une variation qui s’inspire de l’éternel Rashomon et de sa narration du même fait divers par plusieurs personnages différents. C’est le réalisateur Hervé Hadmar (Pigalle la nuit, Au-delà des murs) qui est aux manettes, sans avoir cette fois-ci écrit le scénario. La série installant son récit autour d’une luxueuse maison d’architecte dont les occupants recèlent un passé bien sombre. Philippe Piffeteau, AFC, signe les images de ce thriller composé de nombreuses strates narratives. La série de six épisodes de 35 minutes est diffusée à partir du 7 avril sur la plateforme française. (FR)

Articles (9)

Dans l’actualité de Next Shot en août et septembre

Technique

Dans l’actualité de Next Shot en août et septembre, entre autres, sept projets en tournage, dont six photographiés par des membres de l’AFC, deux films en salles, et l’ajout au catalogue d’une série d’optiques Cooke Anamorphic/i 1,8 x Full Frame.

Les 33es Prix Goya

Les Goya

Organisée par l’Académie espagnole des Arts et Sciences du cinéma, la trente-troisième édition des Goya du Cinéma s’est déroulée samedi 2 février 2019 à Séville (Espagne). Le directeur de la photographie Josu Incháustegui, AEC, a reçu le Goya de la Meilleure direction de la photographie pour son travail sur La sombra de la ley, réalisé par Dani de la Torre. Le film a été tourné avec une Arri Alexa et des optiques anamorphiques : série Cooke et zoom Angénieux Optimo 44-440 mm T4.5.

La nouvelle gamme d’optiques Zeiss plein format CP.3 et CP.3 XD dévoilée au NAB

Optiques

L’ère du cinéma numérique offre de nombreuses possibilités, jusque-là réservées aux films à gros budget. L’intégration d’effets visuels générés par ordinateur dans des séquences filmées est désormais accessible à tout type de films, du long métrage à la série télé. Avec sa technologie eXtended Data, basée sur le protocole de communication /i de Cooke, intégrant également les données de distorsion et de vignetage, la nouvelle gamme CP.3 XD contribue à simplifier encore plus l’intégration d’effets visuels.

"Voir c’est croire" ou l’art et la manière de Bruno Delbonnel, AFC, ASC, de photographier "Big Eyes", de Tim Burton

Livres et revues

A lire, dans le numéro de décembre 2014 d’ICG Magazine – la revue de l’International Cinematographers Guild –, Seeing is Believing, un article dans lequel Kevin H. Martin revient sur le travail de Bruno Delbonnel, AFC, ASC, sur le dernier film de Tim Burton, Big Eyes, tourné en Arri Alexa, Studio et Plus, avec quatre des courtes focales de la série d’optiques fixes Cooke S4.

Transpacam sur le tournage de "Papa ou maman"

Caméras numériques

Pour les besoins de la première comédie de Martin Bourboulon, Papa ou maman, produite par Chapter 2, le chef opérateur Laurent Dailland, AFC, a souhaité utiliser une Red Epic avec son capteur Dragon et la série réhabillée par TLS, la Cooke Vintage. Utilisation des focales fixes de 18 mm à 203 mm ainsi que des zooms 20-30, 25-260 mm et une série de filtres CBS.

"Mise au point" sur les nouveautés techniques TSF Caméra

Technique

TSF Caméra propose une " mise au point " printanière sur les nouveautés techniques offertes à la location : nouvelle série Cooke anamorphique, nouveau zoom anamorphique Angénieux 56-152 T4, nouvelle caméra Arri Amira, série Vintage Kowa Prominar, série Vintage Cooke S2/S3, série Cooke MiniS4 sans traitement multi-couche.

Visite à IBC 2009
par Dominique Bouilleret

IBC

Ce n’est pas à vélo que nous avons visité IBC cette année, même si l’étendue de ce qui semble être le plus grand salon professionnel de l’audiovisuel est toujours aussi grande.
Malgré quelques emplacements vides, signe des temps difficiles, surtout côté cinéma comme le fait remarquer Yves Cape dans sa visite, une visite exhaustive nécessite plus que les deux jours que j’y ai consacrés.
En " mission " pour Glops, dont nous reparlerons, j’en profite pour donner mes impressions à propos de ce salon.