François Reumont

Media

Search results

Articles (30)

AFC Interviews at Lille’s "Series Mania" Festival Alistair Little reviews the shooting of the first three episodes of "True Love", by Chloe Wicks
By François Reumont for the AFC

Conversations with cinematographers

"True Love" is one of the series screened in Lille as part of the International Panorama. Co-created by actress and writer Charlie Covell (known for "The End of the Fuck*ing World" on Netflix, 2017-2019) and Iain Weatherby, it deals with euthanasia with both suspense and a sharp British humor. Leading this project is actress Lindsay Duncan, who delivers a lively and deeply moving performance next to her four other septuagenarian co-stars. Cinematographer Alistair Little captures the visuals of the first three out of six episodes, directed by Chloe Wicks whose credits include the recent "The Flatshare" for Paramount Plus."True Love" was aired on Channel 4 in the UK from January 2024 and can be streamed on their VOD platform. (FR)

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Alistair Little revient sur le tournage des trois premiers épisodes de "True Love", de Chloe Wicks
"Le pacte des (vieux) loups", par François Reumont

Conversations with cinematographers

"True Love" est une des séries présentées en avant première à Lille dans le cadre du Panorama international. Co-créé par la comédienne et scénariste Charlie Covell ("The End of the Fucking World", sur Netflix) et Iain Weatherby, elle traite de l’euthanasie avec à la fois un suspens et un humour tranchant so British. A la tête de ce projet, la comédienne Lindsay Duncan donne une interprétation pleine de vie et très touchante aux côtés de ses quatre autres partenaires, tous septuagénaires. C’est le directeur de la photographie Alistair Little qui signe les images des trois premiers épisodes sur six, réalisés par Chloë Wicks, venue du court métrage, dont c’est la deuxième participation à une série après "Flatshare" pour la plateforme Paramount Plus. "True Love" a été produit pour la chaîne britannique Channel 4. (FR)

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Virginie Saint-Martin, SBC, revient sur ses choix pour la mise en images de "Une amitié dangereuse", d’Alain Tasma
"Toutes pour une et une pour toutes", par François Reumont

Conversations with cinematographers

Alain Tasma (plus de trente ans de productions TV à son actif) s’est lancé dans l’adaptation de deux romans historiques de Juliette Benzoni (Marie des intrigues et Marie des passions). Une transposition moderne et féminine du début de règne de Louis XIII, soit quelques années avant la célèbre saga d’Alexandre Dumas... On y retrouve notamment la reine Anne d’Autriche et on y découvre surtout sa meilleure amie Marie de Rohan-Montbazon. Porté par la fraîcheur et l’audace d’un jeune casting international avec à sa tête la pétillante Kelly Depeault, cette série France Télévision est en compétition française à Séries Mania 2024. La directrice de la photographie belge Virginie Saint-Martin, SBC, en signe les images.

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Jacques Girault évoque la mise en images de la série "Dans l’ombre", réalisée par Pierre Schoeller
"Les hommes du président", par François Reumont

Conversations with cinematographers

Avec "Dans l’ombre", le réalisateur Pierre Schoeller (Exercice de l’Etat, Un peuple et son roi...) adapte le livre éponyme de l’ex-premier ministre Edouard Philippe et de son conseiller d’alors, Gilles Boyer. Cette série de six épisodes produite pour France Télévision plonge dès les premières images le spectateur au cœur d’une primaire de la droite française. C’est le directeur de la photographie Jacques Girault qui en a signé les images. Il vient nous parler des enjeux d’un tel projet, et de cette première collaboration avec ce réalisateur expérimenté dans le domaine du film politique... (FR)

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Martin Roux, AFC, revient sur ses choix pour mettre en image la série "Machine", de Fred Grivois
"Le kung-fu peut-il sauver le prolétariat ?", par François Reumont

Conversations with cinematographers

Concept un peu baroque que cette "Machine", de Fred Grivois, coécrite avec Thomas Bidegain et Valentine Monteil. Mélangeant intimement les codes et les combats des films de kung-fu et ceux du drame social le plus pur, cette série s’attache à nous faire découvrir une ex militaire en fuite qui retourne dans la petite ville de ses ancêtres pour échapper aux troupes du GIGN qui la traquent... C’est en y dénichant un poste d’intérimaire en usine qu’elle y fait la connaissance d’un charismatique contremaître marxiste - ex-héroïnomane - confronté à la menace de reprise d’un grand groupe coréen. Incarné à l’écran par Margot Brancilhon et Joey Starr, le projet emprunte un chemin narratif et visuel assez inattendu sous la houlette de Martin Roux, AFC. Ce dernier nous fait part de son expérience sur cette série de 6 x 48 mn (diffusion prochaine sur Arte) dont les deux premiers épisodes ont été présentés en compétition officielle française à Séries Mania *. (FR)

Les entretiens AFC au festival "Séries Mania", de Lille Philippe Piffeteau, AFC, revient sur le tournage de la série "Homejacking", réalisée par Hervé Hadmar
"Home, Sweet Home", par François Reumont

Conversations with cinematographers

Présent en compétition française à Lille, la série "Homejacking", produite pour Orange Cinéma Séries, est une variation qui s’inspire de l’éternel Rashomon et de sa narration du même fait divers par plusieurs personnages différents. C’est le réalisateur Hervé Hadmar (Pigalle la nuit, Au-delà des murs) qui est aux manettes, sans avoir cette fois-ci écrit le scénario. La série installant son récit autour d’une luxueuse maison d’architecte dont les occupants recèlent un passé bien sombre. Philippe Piffeteau, AFC, signe les images de ce thriller composé de nombreuses strates narratives. La série de six épisodes de 35 minutes est diffusée à partir du 7 avril sur la plateforme française. (FR)

Les entretiens AFC au festival de Berlin Entretien avec Aymerick Pilarski, AFC, à propos de "Black Tea", d’Abderrahmane Sissako
"Teatime à Abidjan", par François Reumont pour l’AFC

Conversations with cinematographers

Avec Black Tea, le cinéaste franco-mauritanien Abderrahmane Sissako ("césarisé" en 2015 pour son film Timbuktu) propose un récit à la fois romantique et onirique qui fait se rencontrer la culture africaine et celle de l’Extrême-Orient. Avec, comme personnage principal, une jeune femme ayant refusé à la dernière minute de dire oui à son futur mari, pour partir soudain en Chine, vivre une vie très différente de celle qui lui était promise à Abidjan. C’est Aymerick Pilarski, AFC, qui signe les images de ce conte filmé entre l’Afrique et Taïwan, faisant profiter le réalisateur de sa connaissance du mandarin, un atout de taille quand la quasi intégralité du film est interprétée dans cette langue. Le film est en lice pour remporter l’Ours d’or. (FR)

Les entretiens AFC au festival de Berlin Entretien avec Julien Poupard, AFC, à propos de "Langue étrangère", de Claire Burger
"L’amie européenne", par François Reumont

Conversations with cinematographers

Film sélectionné à la Berlinale 2024, Langue étrangère, de Claire Burger, croise les regards entre la France et l’Allemagne à travers une première histoire d’amour adolescente. Julien Poupard, AFC, retrouve la réalisatrice (avec laquelle il a déjà tourné plusieurs films) pour mettre en image entre Leipzig et Strasbourg cette histoire d’éveil sensuel, amoureux et politique. Le film est en compétition officielle pour le 74e Ours d’or. (FR)

Rencontre avec Wally Pfister, ASC, à propos de "Prestige", de Christopher Nolan (2006)
"Tesla au temps des calèches", par François Reumont pour l’AFC

Conversations with cinematographers

Profitant de sa venue dans le cadre des conférences du Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française, nous nous sommes entretenus avec Wally Pfister, ASC, le directeur de la photographie qui a accompagné Christopher Nolan sur sept films, de Memento à Inception. Il revient avec nous sur Le Prestige, un film de 2006, peut être un peu sous-estimé dans la filmographie du réalisateur mais qui s’avère être une adaptation de livre implacable, servie par le casting le plus éblouissant de toute sa carrière. Wally Pfister nous parle de ce film d’époque tourné en Scope 35 mm anamorphique à l’épaule, de l’enjeu de l’interprétation sur le travail de l’image et de sa rencontre avec un certain David Bowie. (FR)

Articles (30)

Antonio Paladino looks back on his first experience with fiction film and shooting in black and white for James Marsh’s "Dance First"
By François Reumont for the AFC

Conversations with cinematographers at Camerimage

Dance First is Antonio Paladino’s first venture into feature films. This Berlin-based cinematographer had been, until now, accustomed to shooting commercials. He was fortunate to have been chosen by British director James Marsh, Oscar winner in the Documentary category in 2009 for "Man on a Wire". The film, competing for Best First Cinematography, portrays the life of Samuel Beckett, the renowned Irish playwright who spent most of his life in France. The black and white biopic’s cast features Gabriel Byrne, Sandrine Bonnaire and the excellent Irish actor Aidan Gillen (Littlefinger in "Game of Thrones"). (FR)

Salvatore Totino, ASC, AIC, revient sur le tournage des six premiers épisodes de la série "The Offer"
La série qu’on ne pouvait pas refuser, par François Reumont

Conversations with cinematographers at Camerimage

Produit pour la nouvelle plateforme Paramount+ lancée en décembre 2022, la série "The Offer" reconstitue un pan mythique de l’histoire du cinéma : l’adaptation et la mise en production du best-seller de Mario Puzo "Le Parrain". Autour du personnage de l’écrivain promu co-scénariste du film, on retrouve une galerie d’autres protagonistes qui constitue l’épatante réussite du projet. Avec en tête de liste l’incroyable Matthew Goode qui incarne un Bob Evans à la tête du studio Paramount, comme sorti tout droit du mythique documentaire The Kid Stays in the Picture, lui étant à l’origine consacré. C’est le directeur de la photographie italo-américain Salvatore Totino, ASC, AIC (Davinci Code, Everest...) qui est aux commandes, pour la première fois de sa longue carrière, d’une telle série, et signe l’image des six premiers épisodes. Trois réalisateurs se succédent autour de lui (Dexter Fletcher, Adam Arkin et Collin Bucksey). "The Offer" est en Compétition pour la Grenouille d’or de la Meilleure série à Camerimage 2023. (FR)

Antonio Paladino revient sur sa première expérience en fiction et en noir et blanc pour "Dance First", de James Marsh
par François Reumont

Conversations with cinematographers at Camerimage

Dance First est la première incursion dans le long métrage pour Antonio Paladino, chef opérateur berlinois habitué jusqu’ici aux tournages publicitaires. Il a la chance d’avoir été choisi par le réalisateur britannique James Marsh, déjà lauréat d’un Oscar dans la catégorie Meilleur documentaire en 2009 avec Man on Wire. Le film, qui concourt dans la catégorie "Cinematographers’ Debuts Competition", est une évocation de la vie de Samuel Beckett, le grand auteur dramatique irlandais qui a vécu la plus grande partie de sa vie en France. Gabriel Byrne, Sandrine Bonnaire et l’excellent comédien irlandais Aidan Gillen (le Littlefinger de Game of Thrones) se partagent la distribution de ce biopic en noir et blanc. (FR)

Interview with cinematographer Ants Tammik about Anna Hints’s "Smoke Sauna Sisterhood"
"Blood, sweat and tears", by François Reumont

Conversations with cinematographers at Camerimage

Smoke Sauna Sisterhood is a surprising film. Winner of several prizes at international festivals such as Sundance, filmmaker Anna Hints’ invitation to share the intimate confessions of Estonian women is a real success. Set in an extremely simple decor -traditional saunas heated by wood fires-, the documentary is a dance between of words, bodies, steam and light. Cinematographer Ants Tammik spent twenty days with the women of his country, in the heart of this magical place, a Unesco World Heritage Site. The humidity levels were close to 100%, with a temperature fluctuating between 60 and 80°. Welcome to the Smoke Sauna! (FR)

Interview with Constanza Sandoval, ADF, director of photography of "The Song of the Auricanturi", by Camila Rodríguez Triana
"Mother and Daughter", by François Reumont

Conversations with cinematographers at Camerimage

Among the films selected in the "Directors’ Debuts Competition" category at Camerimage 2023, The Song of the Auricanturi (El canto del Auricanturi), by Colombian director Camila Rodriguez Triana, tells the story of a silent mother and her daughter. This contemporary artist, a graduate of the Fresnoy School (2019), directed her first feature film alongside argentinian cinematographer Constanza Sandoval, ADF. She talks to us about this film, whose directorial choices and screenplay are quite radical, inspired by the work of Alexander Sokourov and Bela Tarr... (FR)

Entretien avec Constanza Sandoval, ADF, directrice de la photographie de "El canto del Auricanturi", de Camila Rodríguez Triana
"Mère et fille", par François Reumont

Conversations with cinematographers at Camerimage

Parmi les films sélectionnés dans la catégorie "Premières réalisations" à Camerimage 2023, El canto del Auricanturi (The Song of the Auricanturi), de la réalisatrice colombienne Camila Rodriguez Triana, raconte l’histoire d’une mère murée dans le silence et sa fille. Cette artiste contemporaine issue des rangs de l’école du Fresnoy (2019) s’essaie pour la première fois au long métrage au côté de la directrice de la photographie argentine Constanza Sandoval, ADF. Cette dernière vient nous parler de ce film aux choix de mise en scène et de scénario assez radicaux dont les influences sont à chercher du côté de Alexander Sokourov ou de Bela Tarr... (FR)

Interview with cinematographer Curren Sheldon about Elaine McMillion Sheldon’s documentary "King Coal"
By François reumont for the AFC

Conversations with cinematographers at Camerimage

American cinematographer Curren Sheldon brings to Camerimage his latest documentary film, "King Coal." Rooted in both reality and fable, this work presents the Appalachian region, exploring the economic and societal upheaval caused by the rise and fall of coal mines. Curren shares insights into how this project slowly developed and was crafted in collaboration with his wife, Elaine, who directed the film. (FR)

Entretien avec le chef opérateur Joshua Zucker-Pluda à propos de "Screaming Suicide", vidéo clip du groupe Metallica
"Metal flou", par François Reumont

Conversations with cinematographers at Camerimage

Le groupe de Heavy Metal superstar a fait appel au réalisateur Tim Saccenti et au directeur de la photographie américain Joshua Zucker-Pluda pour leur livrer un clip à la fois très classique dans son dispositif, mais aussi très travaillé à l’image, offrant une multitude de déclinaisons de flous et de textures en noir et blanc. Amateurs de ralentis, de superpositions d’images et de flares balayant le cadre, voici "Screaming Suicide", en compétition pour la Grenouille d’or de la Meilleure image dans la catégorie Music Videos à Camerimage 2023 ! (FR)

Interview of cinematographer Joshua Zucker-Pluda about "Screaming Suicide", music video of the band Metallica
"Blurred Hard Metal", by François Reumont

Conversations with cinematographers at Camerimage

The superstar Metal band Metallica asked director Tim Saccenti and American cinematographer Joshua Zucker Pluda to create a visually intricate yet classically structured music video, featuring various black and white blurs and textures. With slow-motion, image overlays, and sweeping flares, "Screaming Suicide" is competing for the Golden Frog for Best Music Video Cinematography at Camerimage 2023. (FR)

movies (1)