Harmony Korine

Réalisation

Résultats de la recherche

Films (1)

Articles (8)

Le directeur de la photographie Benoît Debie, SBC, parle de son travail sur "Lost River", de Ryan Gosling
Detroit City Blues

Les entretiens au Festival de Cannes

Fan de l’univers de Gaspard Noë, la star Ryan Gosling s’adjoint les services de Benoît Debie, SBC, pour mettre en images un premier long métrage étrange qui oscille entre la fable sociale et le récit fantastique. Lost River est l’un des films les plus attendus de cette 67e sélection cannoise à Un certain regard.

Cinematographer Benoît Debie, SBC, discusses his work on "Lost River", by Ryan Gosling
Detroit City Blues

Les entretiens au Festival de Cannes

A fan of the universe of Gaspard Noë, star Ryan Gosling has availed himself of the services of Benoît Debie, SBC, to create the visuals on his first, strange feature-length film that oscillates between social fable and fantasy story. "Lost River" is one of the most anticipated films in the “Un certain regard” selection this year at the 67th Cannes Film Festival. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Anthony Dod Mantle, DFF, BSC, ASC, à propos de son travail sur "Snowden", d’Oliver Stone
Par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens à Camerimage

Depuis Slumdog Millionaire, en 2008, qui lui a ouvert le chemin d’Hollywood, Anthony Dod Mantle, DFF, BSC, ASC, alterne les films avec des réalisateurs comme Ron Howard, Kevin Mc Donald ou encore son fidèle complice, Danny Boyle. Toujours dans la recherche de formes d’expressions nouvelles à l’image de plusieurs de ses films passés avec Lars Von Trier ou Harmony Korine, il signe aujourdhui les images du film Snowden, avec Oliver Stone aux commandes.

Interview with cinematographer Anthony Dod Mantle, DFF, BSC, ASC, about his work on "Snowden", by Oliver Stone
By François Reumont for the AFC

Les entretiens à Camerimage

Since Slumdog Millionnaire, in 2008, opened the doors of Hollywood to him, Anthony Dod Mantle, DFF, BSC, ASC, has been alternating between movies with directors the likes of Ron Howard, Kevin Mc Donald, or his faithful accomplice Danny Boyle. Always looking for new forms of visual expression, as in his past films with Lars Von Trier and Harmony Korine, he has just signed off on the visuals of Snowden, directed by Oliver Stone.

Benoît Debie, SBC, l’attirance des contraires
Par Ariane Damain Vergallo pour CW Sonderoptic - Leica

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Liège, petite bourgade francophone de Belgique et capitale de la gaufre, voit naître, à la fin des années soixante, un enfant dont nul ne pouvait prédire qu’il deviendrait un directeur de la photographie d’envergure internationale. Cet enfant, Benoît Debie, SBC, a alors une particularité que tous les parents redoutent : il déteste l’école. Mais il a aussi une qualité qui lui est supérieure car elle dure beaucoup plus longtemps : il aime réussir ce qu’il entreprend.

Benoît Debie, SBC, the attraction of opposites
By Ariane Damain Vergallo on behalf of CW Sonderoptic - Leica

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

In Liège, a small French-speaking town in Belgium and the self-proclaimed “waffle capital of the world,” a child was born that no one could predict would become an internationally known cinematographer. Like so many kids, that child, Benoît Debie, has a character trait that all parents dread : he hates school. But he also has another trait, far more predominant - and deeply embedded : whatever he undertakes, he is determined to succeed.

Entretien avec le directeur de la photo Benoît Debie, SBC, à propos de son travail sur "Climax", de Gaspar Noé
Suivi d’un entretien avec Ernesto Giolitti, chef électricien

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Tourné en deux semaines "comme un film de potes", ce Climax est fidèle aux thèmes et au style de Gaspar Noé (sexe, drogue et descente aux enfers). Mélangeant improvisation et travail extrêmement répété sur le plateau (comme la longue chorégraphie qui ouvre le film), Benoît Debie, SBC, nous explique comment il a abordé ce tournage plein d’énergie et de choses un peu dingues... (FR)

Cinematographer Benoît Debie, SBC, talks about is work on "Climax", by Gaspar Noé
Followed by an interview with Ernesto Giolitti, gaffer

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Filmed in two weeks "like doing a movie among friends", the film Climax is faithful to the themes and style of Gaspar Noé (sex, drugs and a descent into hell). Mixing improvisation and extremely precise staging (like the choreography that opens the film), Benoît Debie, SBC, explains how he approached this shoot full of energy and things a little crazy ... (FR)