Ike No Koi

Laboratoires - Postproduction

Résultats de la recherche

Films (7)

Articles (10)

Les "films B-Mac" au 66e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

De nombreux films, traités ou postproduits par des laboratoires photochimiques et/ou numériques membres associés de l’AFC, font partie des diverses sélections de ce 66e Festival de Cannes. Voici la liste des films auxquels les équipes de B-Mac ont participé, selon chacune de ces sélections...

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "Ash Is Purest White", de Jia Zhangke

Les entretiens au Festival de Cannes

Le réalisateur Jia Zhangke est l’un des cinéastes chinois les plus remarqués en Chine et le plus apprécié du public international. Il a déjà présenté plusieurs films sur la Croisette (I Wish I Knew, A Touch of Sin, Au-delà des montagnes). Il confie l’image de son dernier long métrage à Eric Gautier, AFC, le directeur de la photo des plus grands réalisateurs français – Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Alain Resnais, Patrice Chéreau – mais aussi le chef opérateur de Into The Wild, On The Road ou encore de Ang Lee pour Hôtel Woodstock. Il accompagne pour cette montée des marches Jia Zhangke et Ash Is Purest White (Les Éternels), en Compétition officielle. (BB)

Cinematographer Eric Gautier, AFC, discusses his work on Xavier Giannnoli’s film “The Apparition”
Filming the invisible, by François Reumont on behalf of the AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Eric Gautier, AFC, answers a question regarding the potential paradox of filming a movie about a hypothetical apparition by the Virgin Mary with a smile and a recollection about the beginning of his adventure with Xavier Giannoli : “It’s a bit of a challenge to film the mystery of faith. The love of God is like any sort of love : there is no tangible proof, just the gift of oneself. Sincerity (and lies, like in other of Giannoli’s films) is at the heart of the story. The loneliness of the two characters, Jacques (Vincent Landon) and Anna (Galatea Bellugi) is the spark that sets the story in motion.”

Où le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "L’Apparition", de Xavier Giannoli
Filmer l’invisible, par François Reumont pour l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

A cette question sur le potentiel paradoxe de mettre en image un film autour d’une apparition supposée de la Vierge Marie, Eric Gautier, AFC, sourit et se remémore le début de son aventure au côté de Xavier Giannoli : « C’est un peu un défi de filmer le mystère de la foi. L’amour de Dieu, c’est comme l’amour tout court : il n’y a aucune preuve tangible, seulement du don de soi. La sincérité (et le mensonge, comme dans d’autres films du cinéaste) est la question centrale de l’intrigue. Avec, comme catalyseur scénaristique, la solitude de ces deux personnages, Jacques (Vincent Lindon) et Anna (Galatea Bellugi) ».

Où la directrice de la photographie Nathalie Durand, AFC, parle de son travail sur "Jusqu’à la garde", de Xavier Legrand
Par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens à Camerimage

Lauréat, entre autres, du Grand prix du Festival de Clermont-Ferrand et du César du Meilleur Court Métrage en 2014 avec Avant que de tout perdre, le réalisateur Xavier Legrand revient avec son premier long métrage, Jusqu’à la garde. Après avoir remporté le Lion d’argent et le Prix du Meilleur Premier Film à Venise, ce film très maîtrisé poursuit l’histoire du court métrage. Chose rare, que ce soit au casting ou dans l’équipe technique, Xavier Legrand et son producteur Alexandre Gavras ont fait preuve de fidélité en renouvelant leur confiance à l’ensemble de l’équipe du court métrage. En attendant sa sortie française le 7 février 2018, le film continue sa tournée enthousiaste des festivals et passe par Camerimage. Nathalie Durand, AFC, en profite pour nous raconter son tournage. (FR)

Cinematographer Natalie Durand, AFC, discusses her work on Xavier Legrand’s film "Custody"

Les entretiens à Camerimage

Director Xavier Legrand, winner of many awards, including the Grand Prix of the Clermont-Ferrand Festival and of the César for Best Short Film in 2014, is back with his first feature-length film, Jusqu’à la garde. After winning the Silver Lion and the award for best first film at the Venice Film Festival, this restrained film continues the story from his short film. Xavier Legrand and his producer Alexandre Gavras did something uncommon by deciding to work with the exact same team from the short film. While we await the film’s release in France on 7 February 2018, the film continues to meet with enthusiasm as it makes the rounds of film festivals, and will be screened at Camerimage. Nathalie Durand, AFC, takes this opportunity to discuss shooting the film with us. (FR)

Postproduction : Firefly Cinema innove pour "L’Histoire de l’amour"
Mise en place d’un nouveau workflow couleur

Chaîne numérique

Communiqué - Paris, 21 novembre 2016
Firefly Cinema, créateur de logiciels dédiés au cinéma et notamment de FireDay pour la gestion de rushes et de FirePost pour la correction colorimétrique haut de gamme, annonce aujourd’hui que l’ensemble de ses logiciels a été utilisé sur le dernier long métrage de Radu Mihaileanu, L’Histoire de l’amour, pour gérer le flux de production couleur du film, du tournage à la postproduction en passant par la gestion des rushes, assurant un processus de couleur uniforme dans la production et postproduction du film.

Où le directeur de la photographie Benoît Soler parle de son travail sur "Apprentice", de Boo Junfeng
Par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens à Camerimage

Le cinéma d’Asie est en général assez peu représenté à Camerimage. Une exception confirme cette année la règle avec la sélection, en Compétition des réalisateurs qui débutent, d’Apprentice, film du jeune Singapourien Boo Junfeng photographié par Benoît Soler et programmé mercredi 16 novembre.

Cinematographer Eric Gautier, AFC, discusses his work on Jia Zhang-ke’s film "Ash Is Purest White"

Les entretiens au Festival de Cannes

Director Jia Zhangke is one of the most critically acclaimed Chinese director and the one best-loved by international audiences. He has already presented a number of films at Cannes (I Wish I Knew, A Touch of Sin, Mountains May Depart). He entrusted Eric Gautier, AFC, with the cinematography of his last feature-length film. Eric Gautier is the cinematographer of France’s greatest directors (Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Alain Resnais, Patrice Chéreau) and also shot Into the Wild, On the Road, and Hotel Woodstock for Ang Lee. He is accompanying Jia Zhang-ke on his walk up the red carpet at Cannes this year, where the film Ash Is Purest White is in official competition. (BB)