On ment toujours à ceux qu’on aime

C’est toujours émouvant d’accompagner un premier film, même si la réalisatrice n’en est pas à sa première expérience de cinéma. Sandrine Dumas, qu’on connaît plus comme comédienne, s’est lancée pour sa première réalisation dans l’adaptation du livre de Théo Hakola, La Valse des affluents.
Jérémie Elkaïm et Monia Chokri dans "On ment toujours à ceux qu’on aime"

Une histoire d’amour, de temps qui passe, de racines familiales, de petits mensonges qui embarquent les personnages dans un "road trip" jusqu’aux Pyrénées. Le film s’est tourné à l’été 2017 entre Paris, Montauban et Toulouse pour finir à Saint-Lizier d’Ustou… Un "road movie" avec quatre formidables comédiens, casting international et intergénérationnel ! Une équipe qui n’a pas démérité, une belle aventure !

Bande-annonce officielle

https://youtu.be/va2hwxUaehw

Portfolio

Équipe

Assistants caméra : Lucie Bracquemont, Roxane Perrot, Alain Monier
Chef électricien : Jean-Baptiste Moutrille
Chef machiniste : Philippe Marton
Electricien/machiniste : Lucas Pelletier

Technique

Matériel caméra : TSF Caméra (Arri Alexa Mini, série Cooke S4)
Matériel électrique, machinerie : TSF Lumière, TSF Grip
Laboratoire : Ike No Koi
Etalonnage : Isabelle Julien