Isabelle Julien

Etalonnage

Résultats de la recherche

Films (48)

Articles (45)

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "Grace de Monaco", d’Olivier Dahan

Les entretiens au Festival de Cannes

Les collaborations régulières d’Eric Gautier avec de nombreux metteurs en scène français – Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Léos Carax, Patrice Chéreau, Alain Resnais – font de lui un directeur de la photo à la fois reconnu et estimé. Il s’est exporté aux Etats-Unis à l’occasion de son travail sur les films de Walter Salles, Carnet de voyage puis On the Road. Son expérience à l’étranger s’est poursuivie avec Into the Wild, de Sean Penn, et Hotel Woodstock, d’Ang Lee. Après plus d’une quarantaine de longs métrages et de collaborations très fidèles, Eric Gautier cherche toujours à renouveler ses expériences. Il travaille pour la première fois avec Olivier Dahan sur Grace de Monaco, le film d’ouverture du 67e Festival de Cannes.

Entretien avec le directeur de la photographie Glynn Speeckaert, AFC, SBC, à propos du film "La Résistance de l’air", de Fred Grivois

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Partageant son temps entre les longs métrages francophones et anglo-saxons, Glynn Speeckaert tourne également de nombreuses publicités à travers le monde. Parmi ses films les plus remarqués, on peut noter sa collaboration avec Xavier Giannoli (A l’origine, et bientôt Marguerite), Koen Mortier (Ex Drummer) ou Guillaume Galienne, sur la comédie ayant remporté le César 2014 du meilleur film (Guillaume et les garçons à table). Il sera prochainement à l’affiche de La Résistance de l’air, de Fred Grivois, avec Reda Kateb et Ludivine Sagnier, ainsi qu’à celle de Moonwalkers, premier long métrage du réalisateur de publicité Antoine Bardou-Jacquet. (FR)

Agenda du samedi 17 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, en compétition
  • Linha de Passe de Walter Salles et Daniela Thomas, photographié par Mauro Pinheiro Jr, Laboratoires Eclair, projection au Grand Théâtre Lumière à 8h30 et 22h
  • Le film sera de nouveau projeté dimanche 18 mai Salle du Soixantième à 19h.
  • Sélection officielle, Cannes Classics
  • Lola Montès de Max Ophuls, photographié par Christian Matras, version restaurée projetée Salle du Soixantième à 19h45
  • Lire l’entretien accordé par François Ede à propos de son travail sur la restauration de Lola Montès.
  • Sélection de la Quinzaine des réalisateurs
  • De la guerre de Bertrand Bonello, photographié par notre consœur Josée Deshaies, projection Théâtre Croisette - Palais Stéphanie à 9h et 19h
  • Lire l’entretien accordé par Josée à propos de son travail sur De la guerre.
  • Contact AFC : +33 6 03 50 09 28

Cinematographer Glynn Speeckaert, AFC, SBC, discusses his work on Fred Grivois’ film "Through the Air (La Résistance de l’air)", and Xavier Giannoli’ film "Marguerite"
Glynn Speeckaert : "Don’t fear your choices"

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Glynn Speeckaert shares his time between feature-length French-language and English-language films, but he also shoots many advertisements all over the world. Amongst his best-known films are his collaboration with Xavier Giannoli (A l’origine and soon-to-be-released, Marguerite), Koen Mortier (Ex drummer) and Guillaume Galienne on the comedy that won the 2014 César award for best film (Me, Myself, and Mum). His name will soon be on the film posters of Fred Grivois’ Through the Air, starring Reda Kateb and Ludivine Sagnier, as well as Moonwalkers, the first feature-length film of advertisement director Antoine Bardou Jacquet. (FR)

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, parle de son travail sur "Elle", de Paul Verhoeven
Vu dans "Elle"

Les entretiens au Festival de Cannes

Dix ans après Black Book, son dernier film au cinéma, Paul Verhoeven vient tourner en France, dans la langue de Molière (qu’il parle couramment), et propose un thriller adapté de Philippe Djian dont Isabelle Huppert est le personnage central. Une plongée perverse et ludique dans la bourgeoisie urbaine qui n’est pas sans rappeler les thèmes abordés lors de ses premiers films. Aux commandes de l’image, c’est Stéphane Fontaine, AFC, qui a eu la chance d’être choisi par le réalisateur, succédant à son côté à des légendes de l’image de film comme Jan de Bont (Turkish Delight, Basic Instinct) ou Jost Vacano (Robocop, Starship Troopers). (FR)

Un prophète
de Jacques Audiard, photographié par Stéphane Fontaine, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Stéphane Fontaine a longtemps été le premier assistant d’Eric Gautier. Issu des cours de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière (promotion 1985), il se met parallèlement à son travail de pointeur à faire la lumière sur des documentaires ou des films d’art.
Après un passage dans le milieu de la publicité, son premier long métrage en tant que chef opérateur est Bronx Barbès d’Eliane Delatour en 2000. Il a depuis collaboré avec Philippe Grandrieux, Arnaud Despleschin ou Barry Levinson.
Un prophète est son deuxième film avec Jacques Audiard, après De battre mon cœur s’est arrêté.

Où le directeur de la photographie Benoît Soler parle de son travail sur "Apprentice", de Boo Junfeng
Par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens à Camerimage

Le cinéma d’Asie est en général assez peu représenté à Camerimage. Une exception confirme cette année la règle avec la sélection, en Compétition des réalisateurs qui débutent, d’Apprentice, film du jeune Singapourien Boo Junfeng photographié par Benoît Soler et programmé mercredi 16 novembre.

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "On the Road" de Walter Salles

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est pour une seconde collaboration qu’Eric Gautier retrouve Walter Salles sur les routes Nord américaines. Carnets de voyage était aussi en sélection officielle à Cannes en 2004 où Eric avait été récompensé pour son travail par le prix Vulcain de l’artiste technicien. L’adaptation filmée du roman culte de Jack Kerouac On the Road, en sélection officielle de ce 65e rendez-vous cannois, a inspiré à Eric une image sans cesse réinventée.

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "Vous n’avez encore rien vu", d’Alain Resnais

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Eric Gautier a débuté sa carrière de directeur de la photographie en 1991 au côté d’Arnaud Desplechin, et a collaboré avec lui pour tous ses longs métrages. Il a signé l’image des films de Patrice Chéreau, d’Olivier Assayas, de Claude Berri et de Léos Carax. C’est pour son film Cœur qu’Alain Resnais fait appel à ses compétences pour la première fois.
En sélection officielle, Vous n’avez encore rien vu est peut-être le film le plus inventif de ce grand metteur en scène français qui, à l’âge de 90 ans, risque de faire parler de lui sur la croisette.

Festival de Cannes
L’AFC a été présente à Cannes pendant toute la durée du Festival

Samedi 21 mai

Les directeurs de la photo de l’AFC présents à Cannes se sont retrouvés sur le stand de la Commission Nationale du Film France.
Outre la présence pendant le Festival d’Eric Guichard, son président, et de Romain Winding, membre du jury de la Caméra d’Or, l’AFC a pu compter parmi ses membres Robert Alazraki, Michel Amathieu, Yorgos Arvanitis, Diane Baratier, Christophe Beaucarne, Patrick Blossier, Rémy Chevrin, Laurent Dailland, Jean-Noël Ferragut, Pierre-William Glenn, Jean-Michel Humeau, Jeanne Lapoirie, Antoine Roch et Denis Rouden.
Nathalie d’Outreligne assurait la coordination de nos activités cannoises.

  • Consulter le journal de Cannes au jour le jour en cliquant sur Cannes 2005
  • Lire les textes d’opérateurs parlant des films de Cannes cités dans la colonne de droite et dont les titres sont précédés d’un * en cliquant sur l’icône ci-cessous.

"Profession film", premier numéro et n°572...

Livres et revues

Profession film, le mensuel des productions @ cinéma télévision publicité internet vient de publier son premier numéro (octobre 2007, n° 572).
Dans son éditorial, le rédacteur en chef Charles Patin O’Coohoon explique que « ce n° 572 ne ressuscite pas Le technicien du film » mais que le rôle de ce nouveau magazine est d’en perpétuer l’histoire.

Entretien avec Yves Cape, AFC, SBC
A propos de son travail sur "Persécution" de Patrice Chéreau et "White Material" de Claire Denis

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Eric Guichard : Yves Cape, bonjour. Deux films que tu as photographiés sont en compétition au festival de Venise. Alors si tu veux bien, on va parler de ces deux films et en premier peut-être de celui de Patrice Chéreau, puisque tu m’avais appelé un jour pour me demander ce que je pensais de faire des essais en RED, et finalement tu as tourné en 35 mm. On peut peut-être commencer par cette question-là : à quel moment avez-vous décidé de faire ces essais en RED et pourquoi finalement le choix du 35 mm ?

Yves Cape : Lors d’une de mes premières rencontres avec Patrice, il a évoqué la possibilité de faire le film en HD, sans précision. Il voulait savoir si même dans ces conditions, j’étais partant. Sans hésitation, ma réponse a été oui.

Interview with Yves Cape, AFC, SBC
About his work on "Persecution" by Patrice Chereau and "White Material" by Claire Denis

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Eric Guichard : Yves Cape, hello. Two films that you’ve photographed were in competition at the 2009 Venice Film Festival. Let’s talk about both films, but perhaps we can begin by talking about the one by Patrice Chereau.

You spoke to me about doing tests with the Red, but you ended up shooting in 35 mm. When did you decide to do these tests in Red and why the final choice of 35 mm ?
}}Yves Cape : During one of my first encounters with Patrice Chereau, he discussed the possibility of making a film in HD without being specific. He wanted to know if I was up for it. Without hesitation, my answer was yes. Once it was established that I was doing the film, Patrice told me his idea : he had documented one of his plays with the Red and had been surprised by the quality. He wanted to explore that option to see what it could bring from an aesthetic and an economic standpoint.

Entretien avec Yorick Le Saux et Denis Lenoir, AFC, ASC, à propos du film "Carlos" d’Olivier Assayas
En Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, hors compétition

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Carlos : Olivier Assayas propulse la série télé vers le grand écran
Pour boucler les trois téléfilms consacrés au parcours du terroriste Carlos, Olivier Assayas a fait équipe avec Yorick Le Saux et Denis Lenoir. Une collaboration assez unique liée à la durée record du tournage (95 jours répartis sur près de 6 mois). Une série télé tournée dans un esprit cinéma, puisque deux versions devraient bientôt sortir en salle. Signe du caractère unique de ce téléfilm, la version intégrale de 5h30 est projetée pour la première fois à Cannes hors compétition.

Les films " AFC " vus par leurs directeurs de la photographie
" Selon Charlie “ de Nicole Garcia, photographié par Stéphane Fontaine

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Cinquième long métrage de Nicole Garcia, Selon Charlie est un film d’hommes, des histoires d’hommes. Avec une distribution époustouflante, Jean-Pierre Bacri, Vincent Lindon, Benoît Magimel, Patrick Pineau, Benoît Poelvoorde, Arnaud Valois... et Ferdinand Martin qui interprète le petit Charlie, Nicole peint une fresque psychologique où ces hommes vont changer.
Le film se déroule sur trois jours, leurs vies vont basculer, ils ne seront plus les mêmes... Stéphane Fontaine a photographié ces hommes, les a filmés et a cherché, pour chacun d’eux, un univers visuel. Il nous parle de Selon Charlie.

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, parle de son travail sur "De rouille et d’os"
Extraits d’un article qui paraîtra dans la Lettre AFC de juin

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Stéphane Fontaine a commencé comme assistant d’Eric Gautier. Stéphane a ensuite fait la photo d’une vingtaine de long métrages, et a travaillé notamment avec les réalisateurs Philippe Grandrieux, Agnès Jaoui, Nicole Garcia, Barry Levinson, Paul Haggis et Mia Hansen-Love.
Stéphane a eu le César de la meilleure photo pour les deux premiers films qu’il a photographiés pour Jacques Audiard : De battre mon cœur s’est arrêté et Un prophète, qui a obtenu le Grand Prix à Cannes il y a trois ans. De rouille et d’os est sa troisième collaboration avec le réalisateur.

Carnet de bord tenu par Julien Poupard, 2e assistant caméra
Sur le film "Hadewijch" de Bruno Dumont, photographié par Yves Cape, AFC, SBC

Journaux et carnets de bord

Julien Poupard, ancien élève de La fémis (promotion 2006), a été le 2e assistant opérateur d’Yves Cape, AFC, SBC sur le tournage du film Hadewijch de Bruno Dumont. Lors de la préparation de ce film, Julien a tenu et rédigé un carnet de bord relatant entre septembre 2007 et janvier 2008 quelques-unes des différentes étapes, plus ou moins importantes, de ce travail que tout directeur de la photo entreprend avant d’entamer un tournage, en collaboration avec son équipe et le réalisateur du film.
Avec son aimable autorisation, et celle d’Yves Cape, nous publions ce carnet fort instructif.

Wild Grass
by Alain Resnais, cinematography by Eric Gautier

Henri Alekan

With Andre Dussolier, Sabine Azema, Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric

French release : November 4, 2009

For our second collaboration (after Hearts released in 2006), Alain Resnais offered me the film Wild Grass (the title is his), which refers to those blades of grass that manage to grow in a crack in the asphalt of the street or in a stone wall, where there should not be any life at all. Somewhat echoing his characters, who fall madly in love, without knowing each other...

L’agenda du mercredi 19 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Hors compétition
  • Carlos d’Olivier Assayas, photographié par Yorick Le Saux et Denis Lenoir, AFC, ASC, projection au Grand Théâtre Lumière à 12h
  • Séance de rattrapage pour Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois, photographié par Caroline Champetier, projection Salle du Soixantième à 11h45
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

Les films "Eclair Group" au 67e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

De nombreux films postproduits par des laboratoires numériques membres associés de l’AFC font partie des sélections de ce 67e Festival de Cannes. Voici la liste détaillée des films sur lesquels les équipes d’Eclair Group ont travaillé, selon chacune des sélections et sections...

Transpacam sur le tournage de "Papa ou maman"

Caméras numériques

Pour les besoins de la première comédie de Martin Bourboulon, Papa ou maman, produite par Chapter 2, le chef opérateur Laurent Dailland, AFC, a souhaité utiliser une Red Epic avec son capteur Dragon et la série réhabillée par TLS, la Cooke Vintage. Utilisation des focales fixes de 18 mm à 203 mm ainsi que des zooms 20-30, 25-260 mm et une série de filtres CBS.

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, parle de son travail sur "Jimmy P.", d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis Mon cœur de battre s’est arrêté, pour lequel il a reçu le César de la meilleure photographie en 2006, Stéphane Fontaine travaille sur les films de Jacques Audiard et obtient un deuxième César pour Un prophète. Il retrouve Arnaud Desplechin, dix ans après Léo, en jouant " Dans la compagnie des hommes " pour un film tourné aux Etats-Unis, Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines), en Compétition officielle sur la Croisette. (BB)

Director of photography Stéphane Fontaine, AFC, discusses his work on “Jimmy P.”, by Arnaud Desplechin

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Since The Beat that my Heart Skipped, for which he was awarded the César Award for Best Cinematography in 2006, Stéphane Fontaine has worked on Jacques Audiard’s films and received a second César Award for A Prophet. He has once again joined forces with Arnaud Desplechin, ten years after working together on In the Company of Men, for a film shot in the USA entitled Jimmy P., which was nominated in the Official Selection at Cannes 2013.

L’agenda du mercredi 14 mai

Agendas

  • La cérémonie d’ouverture du 67e Festival de Cannes se déroulera ce soir au Grand Théâtre Lumière à partir de 19h15. Elle sera suivie, à 20h et 23h, de la projection de Grace de Monaco, le film d’Olivier Dahan photographié par Eric Gautier, AFC.
  • Le film sera de nouveau projeté le jeudi 15 mai, salle du Soixantième à 12h.
  • Lire un entretien accordé par Eric Gautier à propos de son travail sur Grace de Monaco.
  • Rappelons pour mémoire que treize films photographiés par des membres de l’AFC seront programmés lors de cette édition.
  • Contacts AFC
  • Marie Garric : +33 (0)6 89 58 83 91
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28

Entretien avec Stéphane Fontaine, AFC, à propos du film "Jackie", de Pablo Larraín
Ou comment le Super 16 joue un rôle créatif dans ce "biopic" remarquablement bien filmé

Propos et entretiens

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, a signé les images du film de Pablo Larraín Jackie, pour lequel il a été nommé aux "Critics’ Choice Awards" 2016 et à bien d’autres prix d’associations de critiques de cinéma nord-américaines. Daron James s’est entretenu avec lui avant la sortie du film en salles aux USA pour la communauté de cinéastes internautes No Film School ; voici une traduction de quelques extraits de ses propos.

Stéphane Fontaine, AFC, nous rapproche plus que jamais de "Jackie"

Livres et revues

Dans un article paru dans le numéro de décembre 2016 d’ICG Magazine et intitulé "Le visage d’une nation – Stéphane Fontaine, AFC, nous rapproche plus que jamais de Jackie", Valentina Valentini revient sur le travail effectué sur le film de Pablo Larraín qui met en images, sous les traits de Natalie Portman, l’un des portraits les plus intimes de Jacqueline Kennedy pendant et après l’assassinat de son époux, en 1963.

Technicolor révèle une icône

Laboratoires, Postproduction, VFX

Jackie est le dernier film du réalisateur chilien Pablo Larraín, après Neruda qui a marqué la critique à Cannes. Le film est un habile puzzle entre images réelles et images fictionnelles, biopic sur la première dame des Etats-Unis, dans les jours qui suivirent l’assassinat du président Kennedy.

Entretien avec le directeur de la photographie Georges Lechaptois à propos de son travail sur "Los Perros", de Marcela Said

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est avec Rebecca Zlotowski, Alice Winoccour et Antoine Desrosières que le directeur de la photographie Georges Lechaptois collabore fidèlement depuis une dizaine d’années. Cheminant depuis son arrivée en France à la fin des années 80 entre la publicité, le documentaire et la fiction, ce directeur de la photo chilien retrouve les couleurs de son pays en signant l’image du film de Marcela Said, Los Perros, tourné à Santiago et sélectionné à la Semaine de la Critique dans le cadre du Festival de Cannes 2017. L’Eté des poissons volants, le premier long métrage de cette jeune réalisatrice chilienne, avait été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 2013. (BB)

Les "films B-Mac" au 66e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

De nombreux films, traités ou postproduits par des laboratoires photochimiques et/ou numériques membres associés de l’AFC, font partie des diverses sélections de ce 66e Festival de Cannes. Voici la liste des films auxquels les équipes de B-Mac ont participé, selon chacune de ces sélections...