Kodak VISION2 100T

Celluloid

Index of terms :

5212;7212;VISION2 100

Search results

Articles (2)

Une nouvelle 250D enrichit la gamme Vision2

Kodak

Lors du lancement de la 5212 et 5217 (Kodak Vision2 100T et 200T) vous nous aviez fait part de votre souhait d’avoir une pellicule lumière du jour de sensibilité moyenne.

Vision2, la suite…
Venez découvrir en exclusivité les dernières nées de la gamme Kodak Vision2 le mardi 9 mars à l’Espace Cinéma Kodak

Kodak

Aujourd’hui, la gamme Vision2 s’enrichit de trois nouvelles pellicules aux caractéristiques bien précises :

  • Kodak Vision2 100T Color Negative Film 5212/7212 : le film le plus fin au monde ;
  • Kodak Vision2 200T Color Negative Film 5217/7217 : le film polyvalent y compris pour les effets spéciaux ;
  • Kodak Vision2 Expression 500T Color Negative Film 5229/7229 : le film à la douceur inégalée.

Articles (30)

Camerimage célèbre les cent ans du Studio Disney
Par Margot Cavret pour l’AFC

Camerimage 2023

Malgré l’hommage au frères Quay et à leur stop-motion expérimental ; malgré le chef opérateur à l’honneur Peter Biziou ne manquant pas une occasion de rappeler que son amour du cinéma est né de la magie qui opérait sur lui enfant dans le studio d’animation de son père ; malgré une projection de Pink Floyd:The Wall et son sublime entrelacement entre animation et prise de vue réelle ; malgré Rodrigo Prieto essayant savamment de faire passer des êtres humains pour des jouets dans Barbie ; malgré ces innombrables itérations pour honorer le cinéma d’animation, l’événement le plus marquant pour cette technique cette année à Camerimage reste néanmoins la célébration des 100 ans du Studio Disney.

Interview with cinematographer Ants Tammik about Anna Hints’s "Smoke Sauna Sisterhood"
"Blood, sweat and tears", by François Reumont

Conversations with cinematographers at Camerimage

Smoke Sauna Sisterhood is a surprising film. Winner of several prizes at international festivals such as Sundance, filmmaker Anna Hints’ invitation to share the intimate confessions of Estonian women is a real success. Set in an extremely simple decor -traditional saunas heated by wood fires-, the documentary is a dance between of words, bodies, steam and light. Cinematographer Ants Tammik spent twenty days with the women of his country, in the heart of this magical place, a Unesco World Heritage Site. The humidity levels were close to 100%, with a temperature fluctuating between 60 and 80°. Welcome to the Smoke Sauna! (FR)

Entretien avec Ants Tammik à propos de "Smoke Sauna Sisterhood", d’Anna Hints
"Le sang, la sueur et les larmes", par François Reumont

Conversations with cinematographers at Camerimage

Quel curieux film que ce Smoke Sauna Sisterhood. Déjà lauréat de plusieurs prix dans des festivals internationaux comme Sundance, l’invitation de la cinéaste Anna Hints à partager les confessions intimes d’Estoniennes est vraiment une réussite. Dans un décor extrêmement dépouillé (des saunas traditionnels chauffés au seul feu de bois), le documentaire propose une sorte de ballet entre les paroles, les corps, la fumée et la lumière. C’est le directeur de la photographie Ants Tammik qui s’est porté volontaire pour passer accompagner plus d’une vingtaine de jours ces femmes de son pays au cœur de cet endroit magique, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il y règne un un taux d’humidité proche des 100 %, et une température oscillant entre 60 et 80°. Bienvenue au Smoke Sona ! (FR)

Rencontre avec les frères Stephen et Timothy Quay
Par Margot Cavret pour l’AFC

Camerimage 2023

Habituellement, Camerimage accorde peu de place au cinéma d’animation, mais ce n’est pas le cas cette année. En plus d’une célébration des 100 ans du studio Disney, le festival a remis un "Award for Directors with Unique Visual Sensitivity" aux frères Quay, représentants d’un cinéma d’animation en stop motion indépendant, expérimental, sombre et onirique. Suite à la présentation de quelques-uns des courts métrages les plus marquants de leur surprenante filmographie, les deux réalisateurs ont répondu aux questions du public.

La Fémis, avec l’ADC, à la 1e Semaine Internationale du Décor

Panels, colloquies, seminaries, Cinema Lessons

Organisée par le "Production Designers Collective", un groupe de plus de 1 100 professionnels du décor dont le but est de partager leurs expériences, la première édition de la Semaine Internationale du Décor ("International Production Design Week" – IPDW) se tiendra, du 20 au 29 octobre 2023, simultanément dans plus de 23 pays et rassemblera plus de 200 évènements différents… Invitée par l’ADC (Association des Décoratrices et Décorateurs de Cinéma), La Fémis y participera dans ses locaux, le mercredi 25 octobre 2023.

Mathieu Plainfossé, AFC, "Going Elsewhere"
By Ariane Damain Vergallo, for Ernst Leitz Wetzlar

Portraits of cinematographers from the angle of Leica

Just after the 39-45 war, Mathieu Plainfossé’s architect great-grandfather, inspired by the faith of the pioneers, set about rebuilding the town of Saint Malo, which had been almost destroyed by American bombing raids. It was a mammoth task that lasted more than 15 years, and which he oversaw with talent and perseverance. As for his grandfather, a renowned equestrian veterinarian, he had operated on nothing less than the Queen of England’s racehorses and those of the Aga Khan in his famous Grosbois clinic, using a technique invented by him. Remarkable men of whom he could later be proud.

Mathieu Plainfossé, AFC, "Partir ailleurs"
Par Ariane Damain Vergallo, pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits of cinematographers from the angle of Leica

Juste après la guerre de 39-45, l’arrière-grand-père architecte de Mathieu Plainfossé, animé de la foi des pionniers, s’était attelé à la reconstruction de la ville de Saint-Malo presque complètement détruite par les bombardements américains. Un chantier de titan qui allait durer plus de 15 ans et qu’il avait suivi avec talent et opiniâtreté. Quant à son grand-père, un vétérinaire équestre renommé, il avait opéré, avec une technique inventée par lui, rien moins que les chevaux de course de la reine d’Angleterre et ceux de l’Aga Khan dans sa célèbre clinique de Grosbois. Des hommes remarquables dont, plus tard, il pourrait s’enorgueillir.

movies (1)