Le Festival Manaki Brothers cherche une nouvelle forme

La Lettre AFC n°311

Du fait de la pandémie de Covid-19, le Festival Manaki Brothers ne se tiendra pas de façon traditionnelle, avec des invités et une programmation comme les quarante années passées, indique l’organisation du Festival. Il attribue néanmoins une Caméra 300 d’or à Janusz Kamiński, ASC, pour l’ensemble de son œuvre.

Dans un communiqué, l’association qui l’organise indique que « L’édition de cette année doit être à la hauteur de la valeur du Festival. Toute notre énergie créative doit être engagée dans l’effort nécessaire à sa préservation. Il revient à la directrice du Festival, Gena Teodosievska, avec l’Association des Travailleurs du Film, de trouver une façon de marquer cette 41e édition et de mobiliser la ville de Bitola dans une "nouvelle normalité". »

L’organisation du Festival a par ailleurs fait savoir, le 26 août, que le directeur de la photographie Janusz Kamiński, ASC, est le lauréat de la Caméra 300 d’or pour l’ensemble de sa carrière.
Janusz Kamiński, ASC, a photographié, entre autres, La Liste de Schindler, et Il faut sauver le soldat Ryan, pour lesquels lui ont été attribués les Oscars de la Meilleure photographie, et cinq autres films de Steven Spielberg. Il a déjà reçu de nombreux prix et nominations.

Lors de la précédente édition, Yorgos Arvanitis, AFC, GSC, avait reçu une Caméra 300 d’or pour l’ensemble de sa carrière et Hélène Louvart, AFC, s’était vue attribuer une Caméra 300 d’or pour son travail sur La Vie invisible d’Eurídice Gusmão, de Karim Ainouz.

En vignette de cet article, le directeur de la photographie Janusz Kamiński.