Les Drôles de poissons-chats

Un mail, une rencontre d’une heure à Paris, un départ dans la foulée au Mexique…, plus exactement à Guadalajara pour un tournage de six semaines : c’est le scénario de cette aventure de cinéma très exaltante. Premier long métrage de fiction de Claudia Sainte Luce qui avait assisté à une Master Class que j’avais animée à Mexico quelques mois plus tôt.
La postproduction me semblait " fragile ". Film Factory, Philippe Akoka et Lionel Kopp après visionnage du montage, l’ont adopté et peaufiné aussi bien à l’image qu’au son. Ils ont pris le risque de cette coproduction avec Goodlap Productions et je les en remercie énormément.
Le film a obtenu le Prix de la Jeunesse à Locarno, le Fipresci Award à Toronto, Best Latino American Movie à Mar del Plata etc., etc., les actrices récompensées dans plusieurs autres festivals.
Ce travail avec une équipe entièrement mexicaine (à l’exception de François Berroir, chef électricien qui m’a accompagnée, et de Marion Peyrollaz, ma fille, seconde assistante caméra, qui m’a rejointe de Buenos Aires où elle venait juste de terminer une formation à l’image) a été une aventure formidable.
Le travail d’équipe essentiellement positif reflétait toujours le plaisir de pouvoir tourner le film, de trouver les solutions en accord avec les moyens impartis.

Portfolio

Équipe

Chef électricien : François Berroir
2e assistante caméra : Marion Peyrollaz

Technique

Caméra : Red Epic, série Zeiss Ultra Prime
Laboratoire : Films Factory
Etalonnage : Lionel Kopp