Les grenouilles de Camerimage

Bien que nous, Hexagonaux, soyons connus de par le monde comme "mangeurs de grenouilles", cet aimable amphibien l’est surtout des festivaliers de Camerimage en tant que statuette rêvée par tout nommé à l’une ou l’autre des compétitions, souhaitant en son for intérieur s’en voir attribuer une, dorée de préférence. Retour sur l’origine de ce trophée ô combien emblématique !
Une légende voudrait que suite à des inondations, la ville de Toruń ait été envahie de grenouilles. Les habitants les auraient retrouvées dans leurs lits, leurs armoires, leurs greniers, causant à tous et à chacun un réel inconfort. Le plus haut notable de la ville aurait promis sa fille - et une importante somme d’argent - à qui trouverait le moyen de les chasser.
Un jeune batelier passant par là se serait alors mis à jouer - faux - du violon, son étrange musique charmant les batraciens et les rassemblant autour de lui. Toujours au son de son instrument, il se serait alors dirigé vers une porte de la ville et les auraient entraînés dans de proches étangs et marécages, délivrant ainsi la cité de ce malencontreux fléau.
Depuis cette époque, la grenouille est, avec l’ange, le symbole de la ville de Toruń et, aujourd’hui, le trophée de Camerimage à compter de ses premières années.
Bonne chance aux nommés de cette année !