Luc Jacquet

Production
Réalisation

Résultats de la recherche

Films (26)

|

Articles (29)

Deux qui ont raté la marche (de l’empereur)
par David Fontaine

Revue de presse

Le Canard enchaîné, 22 mars 2006

Au couronnement de La Marche de l’empereur pour la remise de l’Oscar du meilleur documentaire, le 5 mars à Hollywood, il ne manquait que deux pingouins sur le podium, deux pingouins qui sont restés en rade sur la banquise : les deux cameramen Laurent Chalet et Jérôme Maison, qui se sont pourtant tapé une grosse partie du boulot et qui ont tourné quasiment toutes les images au cours d’une longue année d’hivernage en Antarctique. En l’absence du réalisateur, rentré au chaud à Paris.

Dion Beebe, ASC, prix Bafta 2006 la meilleure photographie

BAFTA Awards

La cérémonie de remise des Bafta (British Academy Film Awards) s’est déroulée dimanche 19 février 2006 à l’Odeon Leicester Square de Londres.
Le directeur de la photographie Dion Beebe, ASC a reçu le prix Bafta 2006 de la meilleure photographie pour Mémoires d’une Geisha de Rob Marshall.

Laurent Chalet brise la glace
le chef opérateur qui a assigné en justice Bonne Pioche et Luc Jacquet s’explique

Revue de presse

Le film français, 18 décembre 2006

« Je ne suis pas quelqu’un de procédurier, je déteste être dans la situation dans laquelle je suis, mais je ne l’ai pas choisie », nous a déclaré Laurent Chalet, en réponse aux propos que tenait Yves Darondeau dans nos colonnes (cf. Newsletter des 12 et 13 décembre). Chef opérateur de La Marche de l’empereur (près de 2 millions d’entrées salle), il souhaite être reconnu comme coréalisateur du long métrage, et être rémunéré comme tel. Pour ce faire, il a assigné Bonne Pioche et Luc Jacquet en justice.

La Marche de l’empereur a-t-elle deux réalisateurs ?
par Nicole Vulser

Revue de presse

Le Monde, 14 décembre 2006

Le triomphe international du documentaire animalier La Marche de l’empereur, réalisé par Luc Jacquet, suscite des appétits de carnassiers. Le site Internet du magazine professionnel américain Variety a révélé, lundi 11 décembre, que le directeur de la photographie de ce film, Laurent Chalet, poursuit la société de production, Bonne Pioche, pour être crédité, tout comme Luc Jacquet, du titre de réalisateur de ce documentaire sorti en salles en janvier 2005.

Bonne Pioche réagit à l’affaire " Marche de l’empereur "
Laurent Chalet a assigné la société Bonne Pioche sur le film de Luc Jacquet

Revue de presse

Le film français, 13 décembre 2006

Yves Darondeau, co-dirigeant de Bonne Pioche, considère les réclamations du chef opérateur de La Marche de l’empereur, Laurent Chalet, comme inconcevables (cf. Newsletter du 12 décembre). « Le métier de chef opérateur est totalement différent de ceux de réalisateur et d’auteur », nous déclare le producteur.

CQ2 (Seek You Too)
de Carole Laure, photographié par Gérard Simon

Semaine de la critique

Le film de Carole Laure était un tout petit budget à tourner en 29 jours entre Montréal et forêt canadienne. Il suit à la trace l’itinéraire d’une " enfant perdue " (Clara Furey) du monde carcéral à celui de la danse moderne.
Prison de Montréal (où venait de passer Kassovitz et son Gothica), studios de danse très vitrés (et très miroir aussi !) en étage et au cœur de la ville, motel perdu en forêt, rues de Montréal de nuit, intérieurs véhicules nuit/jour, presque autant de décors que de jours de tournage, équipe compacte, presque pas de groupe, bref, il fallait faire vite et efficace.

Camerimage 2016 : ma vie de juré…
Par Gérard Simon, AFC

Camerimage 2016

Au festival Camerimage, allez savoir pourquoi, plutôt que des palmes, des lions ou des léopards, on distribue des grenouilles ("zaba" en polonais, oublié de demander pourquoi…). J’en ai reçu une, dorée, il y a quinze ans, ce qui m’a valu d’être invité à faire partie du jury de cette édition 2016.

Deux assistants opérateurs, le retour... vu par Eric Dumage, AFC

2011

Lors des préparatifs de la voiture travelling Oldsmobile Sky Rocket 1961 de Bernard Chateau exposée dans la cour de La fémis et de la caméra Panavision R 200° installée sur sa plate-forme arrière, Gérard de Battista, AFC, et Jean-Noël Ferragut, AFC, ont rassemblé leurs souvenirs et joué les assistants opérateurs. Eric Dumage, AFC, qui passait par là, en a fixé les meilleurs moments...

" Le Roi danse " récompensé à Camerimage 2001

Camerimage

Le film de Gérard Corbiau Le Roi danse photographié par Gérard Simon, AFC, a obtenu la Grenouille d’or lors de la 9e édition du Festival Camerimage qui se déroule en Pologne.
Gérad Simon nous parle du Roi danse.

Festival Grandeur Nature 2e édition
par Didier Mallet et Dominique Gentil

Festivals, Rencontres, Projections et Prix

Au début était le rêve : un rêve adolescent de s’installer en pleine montagne, dans un paysage féerique pour y montrer sur grand écran et sous les étoiles de sublimes images de nature. Chaque soir, le cinéma s’installe dans un nouvel écrin naturel ; et allongé au sol, protégé par des couvertures face au sublime paysage, le jour tombe. Au crépuscule, l’écran se dresse et la magie des images opère... " Un autre regard sur la nature ".

PariSfx Créative Ile-de-France, 1re édition
les 28 et 29 novembre 2007

Salons, expositions et conférences techniques

La 1re édition de Parisfx Créative Ile-de-France se tiendra les 28 et 29 novembre 2007 au Palais des Congrès de Paris.
Cette manifestation, dédiée aux effets visuels, verra nombre de nos membres associés, entre autres, y participer ainsi que trois de nos confrères membres de l’AFC.
Elle se présente comme « 2 jours de " showcase ", de découvertes artistiques ou technologiques pour explorer les univers de la création numérique et de la production des effets visuels en France. »
Un avant-goût, sélectif, du programme de PariSfx...

L’éditorial de la Lettre de mai 2015 Ouverture
Par Nathalie Durand, Laurent Chalet et Vincent Mathias, coprésidents de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

L’ouverture, nous en parlons souvent. L’ouverture vers les nouveaux talents, vers ceux dont la filmographie se situe hors des sentiers battus, vers un cinéma reflet d’une société en constante évolution. Force est de reconnaître que l’AFC est reconnue, écoutée. Elle est associée au cinéma de qualité, à une profession qui affirme ses spécificités et qui veut tirer les films toujours vers le haut.

"Truffaut technicien ?" à la Cinémathèque française
Par Gérard Simon, AFC

Billets d’humeur

L’intitulé du colloque m’avait intrigué (de tous les cinéastes de la Nouvelle Vague, Truffaut, n’est pas, en effet, celui qui a le plus " trituré " la " matière cinéma ", non ?). L’un des conférenciers confiait d’ailleurs que l’idée de ce débat leur était venue car « le vendredi étant d’ordinaire dédié aux conférences techniques et la Cinémathèque célébrant Truffaut ce mois-ci », il avait été tentant de lier les deux événements.

Test de rendu et sonde calibrée...
Par Gérard Simon, AFC

Billets d’humeur

Dernièrement, lors d’un étalonnage réalisé avec Marjolaine Mispelaere chez Digital Factory (où la projection du grand Audi ne nous satisfaisait pas complètement) nous avons voulu faire un test de rendu de DCP dans une salle d’exploitation standard. Nous avons choisi le multiplexe voisin, les salles récentes d’une ville moyenne de Normandie.

Où Claude, Evelyne et bien d’autres cessèrent de se languir au fond d’une boîte à chaussures...
par Eric Dumage, AFC, et Jean-Noël Ferragut, AFC

Actualités AFC

Le hasard fait parfois bien les choses. Nous sommes un dimanche soir, juste avant la fermeture du dernier Salon des vieux papiers – il s’est tenu en février, pour la première fois cette année sous la Halle Freyssinet (Paris 13e) –, quand une boîte en carton rectangulaire ne payant pas de mine, à première vue, du genre boîte à chaussures passablement écornée, attire notre attention.
Sur celle-ci, remplie à ras bord d’une pile de petits tirages photographiques (13 x 18 au plus), de toute évidence d’époque, on peut lire, écrit en travers de la main du marchand qui la propose, la mention " Collection Chevereau ". Ça alors !

Gérard Simon, AFC parle de son travail avec les Optimo 24-290 et 17-80 mm d’Angénieux sur "Loup" de Nicolas Vanier

Optiques

Comment s’est décidée votre collaboration avec Nicolas Vanier ?

Je venais de tourner le film de Luc Jacquet, Le Renard et l’enfant, qui relève du genre qu’on pourrait appeler une " fiction à forte participation animalière ", et Nicolas, qui venait du documentaire, (son précédent film, Le Dernier trappeur est plutôt une docu-fiction) avait besoin, je pense, pour un projet un peu semblable à celui du Renard d’un opérateur plutôt rompu à la fiction (Loup est une fiction dialoguée avec comédiens) pour compléter son équipe.

Roger Planchon
par Gérard Simon

In memoriam

Roger Planchon est mort ce mois-ci. J’ai eu la chance et le plaisir de faire ses deux derniers films, Louis enfant-Roi et Lautrec.
Il était le grand homme de théâtre que l’on sait, mais surtout un ogre malicieux affamé de travail et de cinéma, un despote éclairé et chaleureux, un formidable scénographe à l’œil incroyablement sûr.

Journée "Workflows" à la CST
par Laurent Chalet et Etienne Fauduet

Rencontres et Journées de la CST

Le 21 novembre dernier, la CST a organisé à l’Espace Pierre Cardin la Deuxième journée des Techniques de la Production et de la Postproduction sur le thème des chaînes de postproduction numériques.
Les différentes tables rondes organisées pour l’occasion nous ont rappelé le vaste champ de possibilités qu’offrent ces techniques et mis en lumière les problèmes qui s’y rattachent.

Record pour les films français à l’exportation
par Nathaniel Herzberg

Revue de presse

Le Monde, 17 janvier 2009

Le cinéma français va encore pouvoir claironner. Après les excellents chiffres de fréquentation dans les salles françaises, annoncés la semaine dernière, les résultats des entrées à l’étranger crèvent, à leur tour, les plafonds. Avec 77,6 millions de spectateurs hors des frontières, le cinéma français dépasse les 75,9 millions d’entrées de 2005.

Les rencontres de la CST 2007
par Eric Dumage

Vie des associations, sociétés et fédérations

En ces moments de conflits sociaux, aux transports incertains, le succès des Rencontres CST du lundi 19 novembre 2007 se mesurait au sourire de ses organisateurs (Christian Archambeaud et Laurent Hébert).

Accueillis par la magique musique de la triumph de son président (Pierre-William Glenn), et par un agréable thé ou café chaud, la projection de All about Yvonne, court métrage de Karine Arlot (fémis 2007) ouvrait cette journée par 9 minutes de plaisir argentique 35 mm, nous permettant d’apprécier sa maîtrise de L’Orwo noir et blanc…