Maurice Fellous

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (27)

Life at the Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française and its recent acquisitions
By Jean-Noël Ferragut, AFC

Conservatoire des techniques cinématographiques

Since Laurent Mannoni joined the AFC as a consulting member, the ties between the Conservatoire des techniques cinématographiques of the French Cinematheque, where he is the Director of Patrimony, and the AFC have become closer. I was able to attend the annual meeting of the Conservatory’s scientific counsel as a reciprocal representative of the AFC, which was attended by Frédéric Bonnaud, the new general director, in the equipment storage room on 2 June 2016. Here is a brief review of the conferences and acquisitions for the 2015-2016 season at the Conservatory.

Vie du Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française et ses enrichissements
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Conservatoire des techniques cinématographiques

Depuis que Laurent Mannoni a rejoint l’AFC en tant que membre consultant, les liens entre le Conservatoire des techniques cinématographiques de la Cinémathèque française, dont il est le directeur scientifique du patrimoine, et notre association se sont resserrés. Représentant – à titre de réciprocité – l’AFC à son Conseil scientifique, j’ai pu assister à la réunion annuelle dudit conseil qui s’est tenue, en présence de Frédéric Bonnaud, nouveau directeur général, dans la réserve des appareils le 2 juin dernier. Voici un bref survol, pour la saison 2015-2016, des conférences et des enrichissements du Conservatoire.

Où Laurent Mannoni parle des collections de la Cinémathèque française et annonce une exposition à venir

Les Entretiens AFC

A l’occasion de l’exposition "Lanterne magique et film peint – Quatre cents ans de cinéma", en 2009, l’AFC rencontrait Laurent Mannoni, directeur scientifique du patrimoine de la Cinémathèque française et directeur du Conservatoire des techniques cinématographiques. Devenu depuis membre consultant de l’AFC, nous avons voulu l’interroger de nouveau sur ses acquisitions récentes, à l’avant-veille d’une grande exposition qu’il prépare pour le début du mois d’octobre prochain, "La Machine cinéma". (ND et JNF)

Maurice Fellous, cité par René Barjavel dans son "Journal d’un homme simple"

Maurice Fellous

Extrait du Journal d’un homme simple, écrit en 1951 par René Barjavel, journaliste, scénariste et dialoguiste et bien sûr romancier, un des rares romanciers français de science-fiction. En 1950, il espère devenir cinéaste et réaliser un long métrage. Il a réuni le budget du film auprès de financiers coréens. Mais au dernier moment, les Coréens disparaissent. Voici donc ce qu’écrit René Barjavel. Nous sommes en août 1950, Roger Fellous a 31 ans et Maurice 25 ans.

Maurice, l’artisan
Par Pascal Fellous

Maurice Fellous

Maurice. Ici je l’appellerai Maurice, parce que c’était une convention entre nous : sur les quelques tournages que nous avons partagés, il n’y avait plus de père ou de fils, mais deux techniciens travaillant côte à côte, Maurice et Pascal.

Salut l’Artiste !
Par Robin Davis, réalisateur

Maurice Fellous

Maurice Fellous est parti il y a quelques jours. Et pourtant je n’arrive pas à être complètement triste. Pourquoi ? Peut-être parce qu’en secret il nous disait – à nous ses amis autour de Georges Lautner – que le jour où il disparaîtrait, « Ah, non, il ne faudra pas être triste, hein !... ah non ! ». Ça peut paraître banal dit comme ça, mais pour lui, homme en apparence pragmatique, c’était essentiel. Je veux dire, lié à l’essence de ce qu’il était : un homme pudique, réservé, secret. Mais gai. En tous les cas, c’est comme ça qu’il m’apparaissait à moi.

L’énergie à revendre de Maurice Fellous
Par Olivier Chambon, AFC

Maurice Fellous

De juin 1998 à juin 1999, j’ai eu la grande chance de faire mes derniers plans au point en assistant Maurice Fellous sur Eva Mag, une sitcom tournée en Super 16. Nous tournions avec trois Aaton en magasins de 122 mètres mais au rythme des sitcoms tournée en vidéo, ce qui demandait une sacrée organisation et une sacrée énergie. Celle-ci était impulsée à l’équipe image par Maurice qui, à 75 ans, en avait à revendre.

"Je crois que je viens de perdre un guide, un repère, une sorte de Papa de cinéma"
Entre délicatesse, humilité et humour, par Pascal Sentenac, opérateur de prise de vues

Maurice Fellous

J’ai rencontré Maurice dans les années 1980, alors que j’avais une vingtaine d’années. Je n’étais pas encore assistant caméra mais je connaissais bien la vidéo de par ma formation d’électronicien. C’est certainement pour cette raison qu’on m’a appelé pour assister un « chef opérateur connu qui ne connaissait pas la vidéo », ce chef opérateur, c’était Maurice.

A Maurice Fellous ou l’histoire d’une longue collaboration
Par Yves Rodallec, cadreur et directeur de la photographie

Maurice Fellous

Notre collaboration a commencé en 1960 sur un film de Jacques Berthier, et tu m’as parlé pendant ce film où nous avons beaucoup sympathisé, d’un jeune réalisateur avec qui tu venais de faire plusieurs films comme directeur de la photographie. Ton enthousiasme m’a beaucoup plu. C’est ainsi qu’a commencé ma collaboration dans ton équipe avec Georges Lautner.

Micro Salon en images, un dernier flash-back avant l’édition 2015 !

2014

Après les deux premiers volets de flash-backs en images du 14e Micro Salon de l’AFC et pour clore ce tour d’horizon photographique, voici quelques derniers instantanés pris par deux de nos reporteurs occasionnels, chacun n’ayant pas forcément le même champ visuel !

Micro Salon 2014, two intense and multifaceted days
By Jean-Noël Ferragut, AFC, and Vincent Jeannot, AFC

2014

Now that the pages of the 14th Micro Salon have been turned, we take this time to reflect upon this event, which went by at the speed of light. We would like to mention the new discoveries and meetings with familiar friends, the lovely combination of the latest innovations and blasts from the past, and especially the friendly ambience that the AFC’s Directors of Photography attempted to maintain against all odds.

Micro Salon 2014, un premier flash-back

2014

Dans la suite du dernier Micro Salon, voici un premier retour en arrière sur quelques instantanés pris ici et là pour l’AFC par le photographe Tristan Happel au hasard de ses rencontres. A commencer, dans le portfolio ci-dessous, par celles faites aux niveaux 0 et -1 de La fémis les 7 et 8 février dernier.

Micro Salon 2014, deux journées intenses aux multiples facettes
Par Jean-Noël Ferragut, AFC, et Vincent Jeannot, AFC

2014

Les pages du 14e Micro Salon tournées, que retenir de ces quelques heures passées à la vitesse de l’éclair, entre découvertes et retrouvailles, dans cet heureux mélange de dernières nouveautés, de clins d’œil au passé, d’innovations en devenir, mais surtout d’aura de convivialité que les directeurs de la photographie de l’AFC tentent de maintenir contre vents et marées ?

En savoir plus sur le Micro Salon 2014

2014

Pour cette 14e édition du Micro Salon (les 7-8 février), 52 des sociétés membres associés de l’AFC participeront à cet évènement très attendu. En lisant la suite de cet article, vous découvrirez un aperçu plus ou moins détaillé du savoir-faire de certains d’entre eux, et de quelques invités AFC, qui sera présenté durant ces deux jours. Vous trouverez en bas de page le programme des projections, de la table ronde AFC et de la carte blanche à la RGC, un survol ce que les partenaires de l’AFSI présenteront sur l’Espace Son et les plans à télécharger des trois étages de La fémis avec l’emplacement de chacun des stands.

Où il aura été question, le 13 décembre dernier, de souffler les 75 bougies de la marque Angénieux
par Jean-Noël Ferragut

Optiques

Malgré un froid de canard et un ciel augurant fort de sérieuses chutes de neige, c’est à l’invitation de Thales Angénieux et de Philippe Parain, son PDG, que plusieurs d’entre nous, représentant l’AFC, ont fait le voyage jusqu’à Saint-Héand. Ce petit village haut perché, regardant paisiblement la plaine du Forez, abrite en effet les installations actuelles de la plus connue des marques d’objectifs.
Caroline Champetier n’ayant pu se joindre à nous, c’est à Maurice Fellous, Denis Rouden, Marc Salomon et moi-même qu’est revenu le plaisir de manifester la présence de l’AFC aux différents événements organisés pour célébrer cet heureux anniversaire.

L’éditorial de la Lettre d’octobre 2009
par Gérard de Battista, Caroline Champetier, Jacques Loiseleux, Robert Alazraki

Editoriaux de la Lettre

A la fin de la projection des Tontons flingueurs organisée par L’AFC et Gaumont avec le soutien de Kodak pour le serveur 2K, quelqu’un a posé innocemment la question à Maurice Fellous, directeur de la photographie du film :
« - Monsieur Fellous, comment trouvez-vous l’image ?
- Les blancs sont trop blancs ! », a-t-il répondu, et tous de se rendre compte qu’il découvrait ce nouvel état du film. Et sa réduction de dynamique.

Les entretiens de l’AFC Les Tontons flingueurs
de Georges Lautner, photographié par Maurice Fellous, membre d’honneur de l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

"Tiens, vous avez sorti l’Angénieux ? ou c’est curieux chez les opérateurs ce besoin de faire des phrases" par Isabelle Scala

Les Tontons flingueurs est le 8e film de Georges Lautner, le 7e tourné avec Maurice Fellous. A l’occasion de sa restauration et de sa sortie en salles en copie numérique, et après bien des palabres (Maurice nous affirmant au téléphone que tout avait été écrit, et dit dans les bonus des DVD, et qu’il n’avait plus rien à raconter), Jean-Noël Ferragut et moi sommes allés lui rendre visite, à Pontchartrain. Il nous attendait à la gare, une « claquette à la main, des fois qu’on ne le reconnaisse pas ». Pas le clap des Tontons, donné au plombier, nous confiera sa femme...

Impressions et réactions sur le Micro Salon 2009

2009

Un fois refermées les portes du Micro Salon, réactions et impressions diverses sont parvenues jusqu’à l’AFC provenant d’horizons variés. Nous vous en faisons part, espérant recevoir les vôtres...

Raretés et carte blanche autour des métiers de l’image - Le chef op’ mis en lumière à L’industrie du rêve
par Annick Peigne-Giuly

Revue de presse

Libération, 8 décembre 2005

C’est par la projection du film de Laurent Cantet, Vers le sud, que s’est ouvert mardi le festival L’Industrie du rêve dédié aux techniciens du cinéma.

Cette sixième édition, consacrée à la lumière et placée sous l’égide d’Henri Alekan, mort en 2001, alterne projections et colloques. Après les monteurs ou les chefs déco, ce sont les techniciens de l’image dont l’art est ici distingué.

Maurice and Roger Fellous
Two new honorary members for the AFC

Nouveaux venus à l’AFC

  • Roger and Maurice Fellous, seen through the eyes of Georges Lautner
    Georges Lautner talks about the time he spent with his " Uncle Operators ", the new honorary members of the AFC. (Editor’s note)
  • Welcome to our new honorary members, by Jean-Jacques Bouhon
    Just a few words to say how happy I am to welcome Roger and Maurice Fellous to our ranks. It brings back memories of the early days of my career.

L’AFC s’agrandit
Trois nouveaux membres actifs et deux membres d’honneur

Nouveaux venus à l’AFC

  • Le conseil d’administration a décidé de nommer membres d’honneur de l’AFC les directeurs de la photographie Maurice Fellous et Roger Fellous. Nous leur souhaitons la bienvenue et vous les présenterons, s’il est encore nécessaire, très prochainement.
  • Les nouveaux membres actifs
    - Yves Lafaye, présenté par Gérard de Battista
    - Pascal Poucet, présenté par Robert Alazraki et Christophe Beaucarne
    - Jean-Louis Vialard

Films (2)

Rubriques (1)