Paul Guilhaume

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Entretiens Afc (1)

Entretien avec Antoine Parouty et Paul Guilhaume, AFC, à propos de leur travail sur "Adolescentes", de Sébastien Lifshitz
Le tour de Brive en 177 jours

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Avec une durée de tournage marathon de cinq ans, le documentaire Adolescentes, de Sébastien Lifshitz, sort enfin en salles (sa sortie initiale était prévue au mois de mars 2020). Une plongée sans filtre dans la vie de deux jeunes filles qui deviennent adultes avec, au cœur de leurs préoccupations, l’amour, les études et leur famille. Deux portraits parallèles dans deux contextes sociaux très différents qui se rejoignent parfois dans le film (elles sont amies proches et vivent toutes deux en Corrèze, dans la ville de Brive-la-Gaillarde). À l’image, deux directeurs photos ont principalement signé ce film hors normes : Antoine Parouty et Paul Guilhaume, AFC. Retour avec les deux cinéastes sur leur collaboration avec le réalisateur et les protagonistes de ce film tendre et dur à la fois. (FR)

Articles (30)

Entretien avec le directeur de la photographie Paul Guilhaume à propos de "Joueurs", de Marie Monge

Les entretiens au Festival de Cannes

Marie Monge réalise deux courts métrages et grâce au succès de Marseille la nuit, elle se lance dans la mise en scène de son premier long métrage, Joueurs. Le directeur de la photographie Paul Guilhaume, sorti du département Image de La Fémis, travaille avec Sébastien Lifshitz (Les Vies de Thérèse, Quinzaine des réalisateurs 2016) puis avec Léa Mysius, sur Ava (Semaine de la critique 2017, prix de la Meilleure photographie à Stockholm, 2017). Il rencontre alors Marie Monge. Elle lui propose de l’accompagner sur ce premier film au scénario ambitieux. Joueurs est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Paul Guilhaume, back to the future
By Ariane Damain Vergallo, for Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Although Paul Guilhaume has not been a film student for a while, he still dissects the storyboards of such masterpieces as Michael Cimino’s The Deer Hunter, David Cronenberg’s History of Violence or the Coen brothers’ No Country for Old Men - films that triggered his desire to be a cinematographer. Again and again, he watches the splendid lighting mismatches concocted by cinematographer-cum-magician Vilmos Zsigmond for Steven Spielberg’s Close Encounters of the Third Kind, in the opening scene of which, on every single hot, everything and everyone is backlit against the sun !

Paul Guilhaume, retour vers le futur
Par Ariane Damain Vergallo, pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Paul Guilhaume a beau ne plus être étudiant en cinéma depuis un moment, il continue pourtant à décortiquer le découpage des chefs d’œuvre du cinéma américain, Voyage au bout de l’enfer, de Michael Cimino, History of Violence, de David Cronenberg, ou No Country for Old Men, des frères Cohen, des films qui ont été à l’origine de son désir d’être chef opérateur. Il regarde sans se lasser les splendides faux raccords lumière de ce prestidigitateur qu’était le chef opérateur Vilmos Zsigmond sur Rencontres du troisième type, de Steven Spielberg, où, dans la scène d’ouverture, le soleil est à contre-jour sur n’importe quel plan !

Le directeur de la photographie Paul Guilhaume parle de son travail sur "Ava", de Léa Mysius

Les entretiens au Festival de Cannes

Sorti du département Image de La fémis en 2014, Paul Guilhaume a travaillé avec Léa Mysius (même promotion, section scénario) sur le moyen métrage L’Ile jaune, tourné en 16 mm anamorphique et pour lequel il obtient le Prix de la meilleure photo au Festival de Clermont-Ferrand en 2016. Il poursuit cette collaboration avec Léa Mysius pour son premier long métrage, Ava, tourné également sur pellicule et sélectionné à la Semaine de la Critique de ce 70e Festival de Cannes. (BB)

Présentation de Paul Guilhaume, nouvel arrivé à l’AFC
Par Pierre-William Glenn, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Dès ses premiers travaux dans le département Image de La Fémis, Paul a montré un talent inné, et rare, de chef opérateur. L’intuition du cadre juste, la recherche de composition, le mélange harmonieux de lumière naturelle et artificielle dans One in a Million, son excellent TFE (travail de fin d’études) en 2014 me faisaient lui entrevoir un avenir technique et artistique au plus haut niveau.

Rebirth in Bosnia
Interview with Cinematographer Paul Guilhaume, AFC, about his work on Aude Léa Rapin’s film “Heros Don’t Die”

Les entretiens au Festival de Cannes

Cinematographer Paul Guilhaume, AFC, worked with Léa Mysius on Ava (Critics’ Week 2017, Best Cinematography award in Stokholm, 2017) and Marie Monge on Joueurs (Directors’ Fortnight 2018). He has regularly shot for documentarist Sébastien Lifshitz (Les Vies de Thérèse, Directors’ Fortnight 2016) and also Adolescentes and Sasha (to be released). He worked with Aude Léa Rapin on Heros Don’t Die, a film which mixes the genres of fiction and documentary, and which was selected in the 58th Critics’ Week. (BB)

Renaissance en Bosnie
Entretien avec le directeur de la photographie Paul Guilhaume, AFC, à propos de son travail sur "Les Héros ne meurent jamais", d’Aude Léa Rapin

Les entretiens au Festival de Cannes

Le directeur de la photographie Paul Guilhaume, AFC, a travaillé avec Léa Mysius sur Ava (Semaine de la critique 2017, prix de la Meilleure Photographie à Stockholm, 2017) et Marie Monge pour Joueurs (Quinzaine des réalisateurs 2018). Il a filmé à plusieurs reprises pour le documentariste Sébastien Lifshitz (Les Vies de Thérèse (Quinzaine des réalisateurs 2016), puis Adolescentes et Sasha (dont les sorties sont à venir). Il rencontre Aude Léa Rapin à l’occasion d’un film qui mêle les codes de la fiction et du documentaire, Les Héros ne meurent jamais, sélectionné à la 58e Semaine de la Critique. (BB)

Looking back at this year’s AFC Post-Production Days
By Laurent Andrieux for the AFC

Journées AFC de la Postproduction 2020

Not only a warm and friendly atmosphere, but also a high level of technical expertise at the second annual Post-Production Days organized by the AFC at the Forum des images, as part of the Paris Images Trade Show (PITS), following the Micro Salon. Introduced by Caroline Champetier, AFC, and Gilles Porte, President of the AFC, the Post-Production Days were prepared by Thierry Beaumel, consulting member of the AFC, and moderated by François Reumont.

Films (4)

Ava

de Léa Mysius
Produit par F Comme Film - Trois Brigands Productions
Photographié par

Paul Guilhaume, AFC