Rob Hardy, BSC, parle du tournage de la série "Devs" en Sony Venice

Contre-Champ AFC n°318

[English] [français]

Production HDR 4K superbement réalisée pour la chaîne FX Networks, "Devs" est l’une des séries télévisées les plus acclamées de 2020. Cette mini-série de huit épisodes est une exploration philosophique et intelligente du déterminisme et de l’individualité ou libre arbitre. Elle nous fait réfléchir sur la signification de la vie et sur la manière dont la technologie est façonnée par ce qu’y injectent les êtres humains et leurs besoins émotionnels.

Cette production est le dernier projet commun du directeur de la photographie Rob Hardy, membre de la BSC, et du réalisateur Alex Garland, qui ont déjà travaillé ensemble sur les longs métrages Ex Machina (2014) et Annihilation (2018), deux productions très acclamées. Rob Hardy est l’un des directeurs de la photographie les plus accomplis et les plus reconnus du Royaume-Uni. Il a tourné le film à succès Mission Impossible : Fallout pour le réalisateur Christopher McQuarrie en 2018 et a remporté le prix BAFTA de la meilleure photographie et de la meilleure lumière pour le film Boy A en 2007.

« Cette caméra vous donne tout ce dont vous avez besoin et tout ce que vous souhaitez en termes de qualité d’image, de détails et d’équilibre entre les ombres et les lumières. Vous pouvez aussi tourner des séquences dans des conditions de faible luminosité, en toute confiance. »

Pour la série "Devs", Hardy a mis la caméra Sony Venice à l’épreuve dans presque tous les environnements possibles. La série a nécessité plusieurs configurations d’éclairage, avec des scènes d’intérieur très lumineuses en plein jour et des scènes d’extérieur tout aussi lumineuses à San Francisco, avec une impression de contraste fluide et authentique. En revanche, les scènes de "Devs" à l’intérieur du "cube" sont très sombres avec des arrière-plans et zones lumineuses dorés, tandis que les scènes nocturnes à l’extérieur sont souvent éclairées uniquement par les sources de lumière disponibles.

Rob Hardy, BSC, et le réalisateur Alex Garland.
Rob Hardy, BSC, et le réalisateur Alex Garland.

Les majestueuses scènes aériennes de San Francisco qui sort exceptionnellement du brouillard, avec des nuances d’une subtilité hors pair dans les demi-teintes, sont époustouflantes. Il y a également des séquences aériennes nocturnes très agitées et mémorables, avec des zones d’une luminosité exceptionnelle qui ne semblent jamais se rompre tout en conservant tous les détails présents dans les ombres. "Devs" compte aussi un grand nombre d’effets spéciaux visibles et invisibles qui se fondent parfaitement avec les images réalistes des caméras Venice.

Le tournage de la série "Devs" s’est étalé sur une centaine de jours, principalement en Californie du Nord, avec un tournage en studio de six semaines à Manchester et une session d’étalonnage qui a duré plus de deux mois à Londres…

« J’éprouve toujours une certaine satisfaction esthétique lorsque je trouve un cadre qui raconte l’histoire, qui nous donne une certaine proximité avec l’acteur, mais qui ne cache jamais l’environnement dans lequel nous nous trouvons. Avec Alex, il suffit d’une phrase pour comprendre immédiatement où vous êtes, ce que vous regardez et la perspective que vous allez adopter ou ce que ce personnage ressent, sans qu’il ait besoin de le préciser. »