Les Entretiens AFC

Pierre Milon, AFC, revient sur le tournage en pleine mer de “Flo", de Géraldine Danon
Par Brigitte Barbier, pour l’AFC

Géraldine Danon signe la réalisation de son premier film avec un biopic rendant hommage à la navigatrice Florence Arthaud. Elle fait appel à Pierre Milon, AFC, pour mettre en image ce film aux décors magnifiques, dont le plus magique : la pleine mer. Pierre Milon rend de son côté hommage à cette beauté en signant une lumière et un cadre naturellement puissants, comme les flots affrontés par la navigatrice… Le film est projeté au Cinéma de la Plage au Festival de Cannes 2023, un bel hommage aussi puisque la sépulture de Florence Arthaud se trouve sur l’île Sainte -Marguerite, juste en face de la Croisette… (BB)

Manu Dacosse, SBC, se souvient du tournage de “Vincent doit mourir”, de Stephan Castang
Le regard qui tue, par François Reumont

Sélectionné hors compétition à la Semaine de la critique, le premier film de Stephan Castang est une histoire fantastique où le protagoniste se trouve subitement confronté à une violence inexplicable. Pour mettre en image cette fable qui oscille entre film paranoïaque et film d’épidémie, Manu Dacosse, BSC est venu faire équipe avec ce comédien de théâtre déjà très expérimenté. C’est Karim Leklou qui prête ses traits à Vincent, apportant avec talent à la fois la fragilité et la force qui caractérise le personnage. (FR)

David Ungaro, AFC, parle de son travail sur "Black Flies", de Jean-Stéphane Sauvaire
"To Live and Die in Brooklyn", par François Reumont pour l’AFC

Jean-Stéphane Sauvaire et David Ungaro, AFC, refont équipe sur Black Flies, une plongée très réaliste et désespérée dans le monde des urgentistes américains. Tourné principalement de nuit à Brooklyn, ce film réunit pour la première fois à l’écran le duo de comédiens Sean Penn et Tye Sheridan. David vient nous parler, en anglais, de la ville comme personnage du film, du tournage dans un camion de premier secours et de sa façon d’aborder la lumière à l’échelle de la scène.

Amine Berrada revient sur le tournage nocturne du film de Kamal Lazraq, "Les Meutes"
"Au cœur de la nuit", par François Reumont pour l’AFC

C’est sur les bancs de La Fémis (mais avec deux promos d’écart) qu’Amine Berrada et Kamal Lazraq se rencontrent. Même si les deux natifs de Casablanca ne se connaissent pas d’avant, ils ont alors l’occasion de travailler ensemble sur le film de fin d’étude du jeune réalisateur en 2010 (Amine en tant qu’assistant caméra). En ce 76e Festival de Cannes, la section Un Certain Regard accueille leur premier long métrage en commun, Les Meutes, qui se déroule en une nuit dans leur ville natale. (FR)

Evgenia Alexandrova, AFC, parle de son travail sur le documentaire "Machtat", de Sonia Ben Slama
Par Brigitte Barbier, pour l’AFC

Machtat, de la Franco-Tunisienne Sonia Ben Slama, est un documentaire intimiste entrecoupé de scènes de mariages traditionnels très démonstratifs. Un premier long métrage documentaire qu’Evgenia Alexandrova, AFC, a accompagné seule avec sa caméra. Le film est présenté par l’ACID, une section parallèle du Festival de Cannes 2023. (BB)

Entretien avec Kanamé Onoyama AFC, à propos de "Inchallah un fils", d’Amjad Al Rasheed
Par Hélène de Roux, pour l’AFC

Amman, en Jordanie. Un matin, le mari de Nawal ne se réveille pas. Désormais veuve et mère d’une petite fille, elle se retrouve peu à peu acculée par son beau-frère, qui ne lui veut pas de mal, certes, mais ne lui veut pas de bien non plus. Il veut juste récupérer l’appartement où elles habitent. D’ailleurs il récupèrerait bien sa fille aussi, puisque Nawal travaille toute la journée – c’est pour le bien de l’enfant, allons. Ah, si elle avait eu un fils, ou si elle était enceinte… Son beau-frère, son propre frère, sa patronne, les juges, tout le monde la laisserait tranquille. Inchallah un fils est le premier long métrage de son réalisateur, et est sélectionné à la Semaine de la Critique. (HdR)

Jeanne Lapoirie, AFC, parle de ses choix sur "Le Retour", de Catherine Corsini
"Les Mauresques", par François Reumont pour l’AFC

Avec Le Retour, la réalisatrice Catherine Corsini revient elle-même sur ses terres d’origines (s’inspirant également de son passé) et propose un film qui mêle beaucoup de personnages autour d’une mère de famille d’origine sénégalaise et ses deux filles adolescentes. Secret de famille, rivalités entre sœurs, découverte de la sexualité se télescopent dans cette histoire ciselée. Le film met également en scène l’Île de beauté et ses habitants sous un angle sensible, loin des caricatures monolithiques. C’est Jeanne Lapoirie, AFC, qui en prend les commandes à l’image après La Fracture (également en compétition cannoise en 2021). (FR)

Le directeur de la photo David Cailley parle de son travail sur "Le Règne animal", de son frère Thomas Cailley
Par Brigitte Barbier, pour l’AFC

Film d’ouverture de la section Un Certain Regard au 76e Festival de Cannes, Le Règne animal, deuxième long métrage de Thomas Cailley, mêle réalisme et fantastique. Il parle de mutation, mais aussi de la nécessaire adaptation de l’humanité face à l’inconnu. Comme pour Les Combattants, le chef opérateur David Cailley accompagne son frère dans cette aventure et nous parle de l’élaboration minutieuse et du travail d’équipe indispensable pour créer l’univers visuel de ce Règne animal. (BB)

Laurent Dailland, AFC, parle de son travail avec Maïwenn sur "Jeanne du Barry"
Par Brigitte Barbier, pour l’AFC

Film d’ouverture du 76e Festival de Cannes, Jeanne du Barry offre à l’Américain Johnny Depp son premier rôle en langue française au côté de Maïwenn, qui occupe le rôle-titre et met en scène son sixième long métrage. C’est à Laurent Dailland, AFC, chef opérateur qui a photographié beaucoup de films d’époque, mais pas seulement, qu’elle confie la mise en image de ce film d’un genre inattendu dans sa filmographie. Laurent Dailland évoque son travail sur support argentique et revient sur ses choix pour créer un univers à la fois sobre et moderne et accompagner l’histoire de la favorite du roi Louis XV. (BB)

Où le directeur de la photo David Gallego, ADFC, parle de son travail sur "War Pony", de Gina Gammel et Riley Keough

À l’occasion de la sortie sur les écrans, le 10 mai 2023, de War Pony, de Gina Gammel et Riley Keough, lire ou relire un entretien dans lequel le directeur de la photographie colombien David Gallego, ADFC, parle de son travail sur ce premier film, présenté en sélection officielle Un Certain Regard au 75e Festival de Cannes et lauréat de la Caméra d’or.

Caroline Champetier, AFC, s’entretient avec Boris Levy (chef opérateur) et Tessa Louise-Salomé (réalisatrice) à propos du documentaire "The Wild One"

Le film de Tessa Louise-Salomé, The Wild One, documentaire sur Jack Garfein, initiateur avec Elia Kazan de l’Actors Studio, est filmé par Boris Levy avec une sensibilité ingénieuse qui m’a éblouie. C’est un travail où l’image est intimement liée à ce que le film raconte. Comment ramener un homme âgé, à l’enfance tragique et à la vie trépidante, au cœur de ses souvenirs. Film de dispositifs risqués et inventifs, The Wild One, qui sort en salles le 10 mai prochain, a reçu le Prix de la cinématographie au festival Tribeca, en 2022. J’ai eu envie d’en parler avec Boris Levy. (CC)

Nicolas Bolduc, CSC, revient sur le tournage des "Trois Mousquetaires : d’Artagnan", de Martin Bourboulon
Pâques, Mousquetaires et Chocolat, par François Reumont

Après presque un an de tournage entre août 2021 et juin 2022, le premier des deux films consacrés à l’œuvre intemporelle d’Alexandre Dumas est sur les écrans depuis le 5 avril. Une nouvelle adaptation, assez fidèle au roman, mais dont la direction artistique, les costumes et la photographie viennent parfois lorgner du côté du cinéma bis, assumant une certaine filiation avec le western italien des années 1970. C’est Nicolas Bolduc, CSC, qui a été choisi par le réalisateur Martin Bourboulon pour mettre en image cette saga. On rentre avec lui dans ce "blockbuster" à la française de 72 millions d’euros... (FR)

Où Babette Mangolte évoque Chantal Akerman et le tournage de "Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles"

A l’occasion de la reprise sur les écrans en copie restaurée 2K, le 19 avril 2023, de Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles, de Chantal Akerman, lire ou relire un entretien dans lequel la directrice de la photographie Babette Mangolte se souvient de Chantal Akerman et du tournage du film, désigné par le magazine Sight & Sound, en décembre 2022, comme le meilleur film de tous les temps.

Brice Pancot, AFC, revient sur ses choix esthétiques et techniques pour la série TV "De Grâce"
"Cœur de docker", par François Reumont pour l’AFC

Issus tous deux des rangs de La Fémis, Brice Pancot, AFC, et Vincent Maël Cardona se rencontrent à l’école, et collaborent sur le court métrage de fin d’études de Vincent, Coucou-les-nuages, en 2009. En 2021, ils travaillent ensemble sur un premier long métrage, Les Magnétiques, lauréat du prix SACD à la Quinzaine des réalisateurs, puis du César du Meilleur premier film. On les retrouve cette année tous les deux lors du festival Séries Mania au générique de la série "De Grâce", diffusée bientôt sur Arte – prix de la Meilleure actrice pour Margot Brancilhon. (FR)

Où la directrice de la photo Caroline Guimbal revient sur son travail pour filmer "Dalva", d’Emmanuelle Nicot

A l’occasion de la sortie en salles, le 22 mars 2023, de Dalva, d’Emmanuelle Nicot, lire ou relire un entretien au cours duquel la directrice de la photographie Caroline Guimbal revient sur ses choix pour mettre en images le film, en compétition à Camerimage 2022 pour les prix Débuts de réalisateurs et Débuts de chefs opérateurs, dont elle fut la lauréate, et auparavant primé à la 61e Semaine de la critique lors du 75e Festival de Cannes.

Où Balthazar Lab parle de son travail sur "L’Eden", d’Andrés Ramírez Pulido

À l’occasion de la sortie sur les écrans, le 22 mars 2023, de L’Eden (La jauria), du cinéaste colombien Andrés Ramírez Pulido, lire ou relire l’article dans lequel le chef opérateur Balthazar Lab parle de ses choix visuels sur le film, Grand Prix et Prix SACD de la 61e Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2022 et Meilleure image au Festival Chefs Op’ en Lumière 2023.

Micro Salon 2023, conférences et présentations mises en ligne

Lors de l’édition 2023 du Micro Salon, les 9 et 10 février, l’AFC proposait des conférences et des présentations de plusieurs de ses membres associés dont certaines on été captées, à l’exemple de "Production virtuelle", "Divé+", Arri, Canon, FilmLight, MPC Paris, Panasonic et Poly Son. Elles sont désormais en ligne, visibles soit sur le site Internet du Micro Salon, soit sur la chaîne Vimeo de l’AFC.