Les Entretiens AFC

Entretien avec Ari Wegner, ACS, à propos de son travail sur "The Power of the Dog", de Jane Campion
Filmé, en langue anglaise, par François Reumont pour l’AFC

Cinéaste rare, la réalisatrice Jane Campion est de retour 12 ans après son dernier film Bright Star. Elle a cette fois-ci choisi d’adapter le roman de Thomas Savage The Power of the Dog (Le Pouvoir du chien), une rivalité entre deux frères où l’isolement et la nature – un ranch dans le Montana, dans les années 1920 – jouent un rôle prépondérant. Après Stuart Dryburgh, ACS, ASC, et Greig Fraser, ACS, ASC, c’est au tour de la jeune DoP Ari Wegner, ACS, d’accompagner la réalisatrice australienne oscarisée en 1994. Produit par Netflix, The Power of the Dog sera distribué en ligne sur la plateforme le 1er décembre. (FR)

Entretien avec José Luis Alcaine à propos de "Madres paralelas", de Pedro Almodóvar
Une vidéo de François Reumont pour l’AFC

Projeté Hors compétition lors de la soirée d’ouverture de Camerimage, le nouveau film de Pedro Almodóvar présente le portrait émouvant d’une jeune maman de 45 ans. Incarnée avec grâce par Penelope Cruz (Prix d’interprétation féminine au dernier Festival de Venise), cette dernière est vite confrontée à une question très grave au sujet de son nourrisson. Tourné à Madrid en majorité en studio, le film est signé José Luis Alcaine, fidèle parmi les fidèles du réalisateur ibérique. (FR)

Elin Kirschfink, SBC, AFC, témoigne des défis du tournage de "200 mètres", d’Ameen Nayfeh
Un road movie contrarié

Le cinéaste Ameen Nayfeh a choisi pour son premier film de plonger le spectateur dans l’expérience kafkaïenne de la vie quotidienne en Palestine. Séparé de sa femme et de ses enfants par 200 mètres (elle, travaillant et vivant de l’autre côté du mur, en Israël), Mustafa n’a d’autre choix sur sa terrasse que de communiquer avec eux chaque soir par un jeu enfantin d’allumage et d’extinction de lumière. Mais quand son fils est victime d’un accident, il cherche à rejoindre l’Etat Hébreu par tous les moyens possibles. C’est Elin Kirschfink, SBC, AFC qui signe les images de ce témoignage audacieux déjà récompensé à Venise (Prix du public 2021). (FR)

Hovig Hagopian fait part de son expérience sur le court métrage documentaire "Storgetnya", qu’il a réalisé et photographié

Hovig Hagopian est un jeune chef opérateur, issu de La Fémis en 2020. Dans son film de fin d’études, Storgetnya, qu’il réalise et photographie lui-même, il part à la découverte d’une mine en Arménie qui, parallèlement à ses activités ouvrières, accueille une clinique pour asthmatiques. Ce film doux et contemplatif pose un regard bienveillant sur un lieu étrange et sur les personnages qui s’y rencontrent. Il est présenté actuellement à Camerimage dans la compétition de Court métrages documentaires. (MC)

James Laxton, ASC, revient sur le tournage de la série "Underground Railroad", réalisée par Barry Jenkins
Entre le magique et le réel

Après Moonlight, en 2016, qui rafle l’Oscar du meilleur film et celui du meilleur scénario, le réalisateur Barry Jenkins a décidé, pour sa première expérience en série, d’adapter le roman de Colson Whitehead Underground Railroad, lauréat du prestigieux prix Pulitzer en 2017. Il fait équipe de nouveau avec James Laxton, ASC, qu’il connaît depuis leurs études communes à l’université de Talahassee, en Floride. Les deux cinéastes explorent cette fois-ci un univers très différent de leurs films précédents, en mêlant l’authenticité du film d’époque (l’histoire se déroule en pleine période esclavagiste au milieu du 19e siècle) et le fantastique. On y suit à travers plusieurs États la fuite en avant de Cora, jeune esclave pourchassée par un employé de son maître. Une série diffusée sur Amazon Prime qui a été couverte d’éloges depuis sa mise en ligne. (FR)

Paolo Sabouraud évoque son travail sur "Le Mime", court métrage de Charles Chabert

Diplômé de l’ENS Louis-Lumière en 2019, Paolo Sabouraud signe une image expressive et onirique pour Le Mime (The Mime’s Hat) dans sa version anglophone, réalisé par Charles Chabert, promotion 2020 de l’École. Court métrage de fiction presque expérimental, jouant sur la frontière entre imaginaire et réel, le film met en scène un mime à la recherche de son chapeau, dans un voyage à mi-chemin entre le rêve et le cauchemar. Le film sera présenté deux fois pendant le festival, dans la sélection "Film and Art School Etudes Panorama", et est à découvrir pendant toute la durée du festival dans son édition online. (MC)

Stéphane Kuthy, SCS, revient sur le tournage de "Neighbors", de Mano Khalil
La tragédie et l’absurde

Stéphane Kuthy, SCS, est un directeur de la photo franco-suisse qui vit et travaille à Zurich. Il a signé l’image d’une quinzaine de longs métrages de fiction et d’une vingtaine de longs métrages documentaires avec, entre autres, Bettina Oberli, Emily Atef, Georges Gachot ou récemment Mano Khalil, réalisateur suisse d’origine kurde. C’est avec Neighbors, le film de ce dernier, qu’il participe cette année au festival Camerimage dans la catégorie premières réalisations. Le film est une reconstitution de la vie d’un village kurde à la frontière entre Turquie et Syrie au début des années 1980. Mêlant humour et drame, on y découvre la vie d’un petit garçon dans ce pays en pleine mutation séparé par une frontière arbitraire. (FR)

Lucie Baudinaud parle de son travail sur "Les Enfants terribles", d’Ahmet Necdet Cupur

Lucie Baudinaud est une jeune cheffe opératrice française, ayant signé la photographie de nombreux courts et longs métrages de documentaire et de fiction, notamment Olga, d’Elie Grappe, en compétition à la Semaine de la Critique cannoise et qui sortira mercredi en salles. Elle présente à ce 29e Camerimage Les Enfants terribles, un film documentaire d’Ahmet Necdet Cupur. (MC)

Les trois dernières Conférences AFC Paris Images 2021 désormais en ligne

Dans le cadre de l’édition 2021 de Paris Images, qui regroupe ses manifestations Production Forum, AFC Events, Conférences, L’Industrie de rêve et PIDS Enghien, une série de conférences avait été mise en ligne en janvier de cette année. Avec le soutien du CNC, l’AFC en ayant pour sa part organisé trois nouvelles, qui se sont tenues au Centre des Arts d’Enghien le 5 octobre dernier, on peut les voir, elles aussi, désormais en ligne.

Javier Ruiz Gómez, directeur de la photo, et Hervé Redoulès, chef décorateur, parlent de leur travail sur "Oranges sanguines", de Jean-Christophe Meurisse

A l’occasion de la sortie sur les écrans, le 17 novembre 2021, d’Oranges sanguines, de Jean-Christophe Meurisse, voir ou revoir l’entretien filmé où Javier Ruiz-Gómez, directeur de la photographie, et Hervé Redoulès, chef décorateur, parlent de leur travail sur le film, présenté en Séance de minuit de la Sélection officielle lors du 74e Festival de Cannes.

Entretien avec le chef électricien Jim Plannette

Au cours d’une carrière longue de plus de cinquante ans, le chef électricien Jim Plannette a participé à la conception de la lumière de films aussi emblématiques que Frankenstein Junior (1974), E.T. (1982), Fisher King : Le Roi pêcheur (1991) et Magnolia (1999). En plus d’avoir collaboré à plusieurs reprises avec des directeurs de la photographie prestigieux tels que John A. Alonzo, Sven Nykvist, László Kovács et John Toll, Plannette est un partenaire créatif clé du réalisateur Steven Soderbergh depuis que celui-ci signe sa propre image, de Traffic (2000) jusqu’à son film le plus récent, KIMI. Ayant tout juste terminé le tournage d’I Love America, de Lisa Azuelos, photographié par Léo Hinstin, AFC, le chef électricien de 81 ans revient ici sur son parcours cinématographique et les avancées techniques qui l’ont accompagné. (YT)

Patrick Blossier, AFC, et le réalisateur Fabrice Gobert évoquent le tournage de la saison 2 de "Mytho"

Après une première saison remarquée, le réalisateur Fabrice Gobert livre sur Arte la deuxième partie de la série "Mytho", qui sera diffusée du 7 au 14 octobre. On y retrouve, après quelques mois, le personnage central d’Elvira (Marina Hands), mère de trois enfants, dont le très gros mensonge au sujet de son faux cancer a bouleversé la vie de toute sa famille. Avec Patrick Blossier, AFC, fidèle à l’image depuis "Les Revenants" et le long métrage K.O., en 2017, ils nous expliquent les tenants et les aboutissants de cette histoire où le banal se mêle intimement à l’étrange. (FR)