festival de Cannes 2008

Rectificatif
de Dominique Bouilleret et Jean-Noël Ferragut

Dans notre élan de vouloir rendre compte au mieux, dans la précédente Lettre, de l’activité de l’AFC au dernier Festival de Cannes et de celle de ses associés, nous avons omis de signaler qu’étaient à l’honneur de la cimaise du Pavillon de l’Image des tirages couleurs au format 38 x 67 cm que notre partenaire et membre associé Agfa avait aimablement effectués d’après des photogrammes issus de films sélectionnés et photographiés par des DP de l’AFC.

Faire partie - par enchantement - d’un jury à Cannes
par Taos Mérad

Taos Mérad, étudiante à l’ENS Louis-Lumière (section cinéma, promotion 2007), a participé au jury du prix Vulcain décerné par la CST lors du dernier Festival de Cannes. Elle fait part dans cet article de ses impressions.
Pour mémoire, le jury présidé par Françoise Bonnot (monteuse), se composait d’Angelo Cosimano (responsable postproduction Digimage), d’Argan Le Hir (responsable Effets spéciaux), Françoise Noyon-Kirsch (assistante prise de vues) et Françoise Berger-Garnault (monteuse).

L’AFC à Cannes
par Dominique Bouilleret et Jean-Noël Ferragut

Lors de cette 61e édition du Festival de Cannes qui s’est déroulée du mercredi 14 au samedi 24 mai, l’AFC a été présente pendant toute sa durée à travers le Pavillon de l’Image, grâce au soutien financier de certains de nos membres associés : Agfa, Cininter, Fujifilm, K5600, Kodak, Mikros Image, Quinta, Panavision et TSF. Nous les remercions tous vivement, notamment nos trois " fées pellicule " qui ont facilité le gîte des DP afcéens... Le pavillon a existé aussi grâce à la volonté et le dévouement de ses membres.

Situé au sein du Village International – Pantiero, non loin du CNC, de l’ARP et de la SACD, de la CST, de la Commission du Film France et de la Ficam, de la Commission Ile-de-France, de la région PACA, pour ne citer que ses voisins les plus proches, le Pavillon de l’Image se veut le lieu de rencontre de tous ceux qui travaillent à l’élaboration des films dans leur aspect visuel, tant artistique que technique.

Les nouveaux développements et innovations techniques de la CST
au Festival de Cannes 2008

La CST est responsable de la direction technique des projections du Festival de Cannes et du Marché du Film. A ce titre, la CST assure le réglage de toutes les installations et le suivi des projections pendant toute la durée de la manifestation.
Le cinéma numérique étant de plus en plus présent, ce festival 2008 a été l’occasion pour la CST de tester " grandeur nature " ses derniers développements techniques spécifiquement destinés à l’exploitation numérique.

Clap de fin sur la 61e édition du Festival de Cannes

Kodak vous donne rendez-vous l’année prochaine du 13 au 24 mai 2009 !
Nous étions comme beaucoup d’entre nous présents à ce rendez-vous annuel incontournable.
L’appartement Kodak et les autres lieux dont nous sommes partenaires se sont vus, cette année, encore très fréquentés. Pas moins d’une soixantaine d’événements se sont tenus sous l’égide de Kodak cette année.
De nombreux directeurs de la photographie sont venus nous rendre visite, sans compter les membres associés de l’AFC issus des industries techniques ainsi que les producteurs et réalisateurs des Cinq continents.

Mikros Image et le laboratoire Arane saluent la Palme d’or

Mikros Image et le laboratoire Arane saluent la Palme d’or de la 61e édition du Festival international du film de Cannes, reçue par le film Entre les murs. La réalisation de Laurent Cantet, qui a obtenu la plus haute distinction du palmarès 2008, a été accompagnée avec passion et énergie par les équipes de Mikros Image et du laboratoire Arane dans toutes ses phases de fabrication.

Caméra d’or 2008
par Willy Kurant, AFC, ASC

D’abord, avant de parler de la Caméra d’or, parlons de la Palme d’or et du travail remarquable de Laurent Cantet sur Entre les murs.

Au moment des remerciements à la lecture du palmarès, comme d’habitude, on oublie le directeur de la photographie, notre ami Pierre Milon AFC… Donc je le remercie au nom de tous pour la qualité de son regard et son apport réaliste-artistique sur ce film " collectif ".

  • "Caméra d’or", un autre travail collectif d’un groupe qui se connaissait assez peu au départ et qui, pendant les délibérations, a fait preuve d’un respect démocratique de l’opinion de l’autre tout en restant un défenseur acharné de sa préférence.

"Participer à un jury de cinéma"
par Monique Koudrine, membre du jury de la Caméra d’or du festival de Cannes 2008

Participer à un jury de cinéma, quel honneur lorsqu’on n’est pas un(e) artiste mais seulement un(e) amoureux (se) de cinéma !

J’ai vraiment été folle de joie lorsque j’ai su que mon nom avait été proposé par la FICAM pour la représenter dans le jury de la Caméra d’or 2008.

Merci Thierry de Segonzac et merci Thierry Frémeaux !

C’est pour moi un Prix extrêmement important car il peut aider un jeune talent à accomplir sa destinée et continuer à réaliser son œuvre (cinématographique bien sûr !).

Et la Palme d’or est attribuée à...
Les Palmarès de la 61e édition du Festival de Cannes

La Palme d’or a été décernée à Laurent Cantet pour son film Entre les murs, photographié par Pierre Milon, AFC. Cette récompense du Festival de Cannes n’avait pas été attribuée à un film français depuis 21 ans.
Le Grand prix a été décerné à l’Italien Matteo Garrone, pour Gomorra, photographié par notre confrère Marco Onorato.
Le Prix de la mise en scène est attribué à Nuri Bilge Ceylan
pour son film Üç Maymun (Les Trois singes), photographié par notre confrère turc Gökhan Tiryaki.
Le Prix du Jury est attribué à Paolo Sorrentino pour son film Il divo, photographié par notre confrère italien Luca Bigazzi.
Le réalisateur roumain Marian Crisan reçoit la Palme d’or du Court métrage pour son film Mégatron.
Les autres prix...

Bilan 2007 : soutiens du ministère de la culture et du CNC aux industries techniques

Lors de la présentation du bilan du Centre national de la cinématographie, mardi 20 mai, Madame Christine Albanel, ministre de la culture et de la communication, a exprimé son soutien aux industries techniques.
« Je tiens évidemment à la solidité de nos industries techniques, parmi les meilleures du monde. Je souhaite qu’un nouveau crédit d’impôt ouvert aux films étrangers qui n’ont pas accès à nos aides soit mis en place dès 2009 et que les industries techniques puissent profiter à plein des dispositions de la loi mécénat pour le soutien qu’elles apportent au court métrage. »

Entre les murs
de Laurent Cantet, photographié par Pierre Milon, AFC

Pierre Milon, AFC, est issu de l’avant-dernière promotion de l’IDHEC (au côté de Dominik Moll entre autres, dont il signera l’image de son premier film Intimité).
Très vite, il se met à travailler en tant qu’opérateur autant sur documentaires que sur court métrage. Le passage à la fiction se fait par l’intermédiaire de Philippe Faucon qui lui confie la lumière de trois téléfilms. Depuis, il a collaboré avec Eric Zonca (Le Petit voleur), Lucas Belvaux (La Trilogie et La Raison du plus faible),ou Robert Guédiguian (Lady Jane).
Il est à Cannes 2008 en compétition officielle avec Entre les murs, son troisième long métrage avec Laurent Cantet.

La Frontière de l’aube
de Philippe Garrel, photographié par William Lubtchansky, AFC

En forme de clin d’œil au genre fantastique, La Frontière de l’aube réunit un jeune photographe qui tombe amoureux d’une star, qui se suicide, et qui réapparaît dans la vie du jeune garçon.
Ce deuxième film avec Philippe Garrel affirme une collaboration efficace et sereine. La manière de travailler de Garrel et l’immense expérience de William Lubtchansky (une centaine de longs métrages en une quarantaine d’années…) s’associent pour une mise en scène libre et efficace. Cette association permet d’atteindre une expression artistique sans effets ni démonstration.

Changeling (L’Echange)
de Clint Eastwood, photographié par Tom Stern, ASC, AFC

Tom Stern, ASC, AFC, est un homme qui ne chôme pas.
Enchaînant les tournages à travers la planète, il est certainement l’un des directeurs de la photographie les plus courtisés du moment. Finissant fin octobre à Prague les prises de vues de Faubourg 36 (de Christophe Barratier), il a sauté dans un avion pour attaquer deux jours plus tard celles du nouvel opus de Clint Eastwood, tourné en Californie. Depuis, il commencé le nouveau Pavel Lounguine, à 200 km de Moscou, avant de repartir avec Clint Eastwood dès la rentrée !
Entre deux avions, il a quand même pris le temps de se poser dans son café parisien préféré (Le Select, boulevard Montparnasse) pour parler de Changeling et se réjouir en même temps de sa récente entrée à l’AFC.

0 | 18 | 36