Claire Denis

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (138)

Rencontres confinées entre étudiants et chefs opérateurs

Conférences, tables rondes, colloques, séminaires, Leçons de cinéma

Depuis le 21 avril 2020, l’ENS Louis-Lumière propose pendant le confinement des rencontres avec des professionnels du cinéma, de la photographie et du son destinées à ses étudiantes et étudiants, et à celles et ceux de La Fémis, de la CinéFabrique et de l’École Kourtrajmé. Une série d’entretiens, réalisés via webcam, avec la participation d’étudiants des différentes écoles et en partenariat avec l’AFC.

"Place Vendôme", de Nicole Garcia, projeté au Ciné-club des chefs décorateurs
En raison de l’actualité sanitaire et des restrictions de rassemblement, la séance est annulée

Ciné-club de l’ADC

Pour leur séance de mars, le ciné-club Du décor à l’écran et les chefs décorateurs de l’ADC recevront Nicole Garcia, réalisatrice, et Thierry Flamand, chef décorateur, à l’occasion de la projection de Place Vendôme, photographié par Laurent Dailland, AFC.

A propos des César 2020
Billets d’humeur de DoP de l’AFC

Billets d’humeur

A la suite de la 45e cérémonie des César, et en raison de la pluralité des réactions et des ressentis des DoP qui composent l’AFC, le conseil d’administration, réuni ce lundi 2 mars 2020, et moi-même avons décidé de ne pas faire "l’édito du président" à propos de cet événement mais de nous exprimer personnellement et librement dans la rubrique "billets d’humeur". (Gilles Porte, président de l’AFC)

Films de patrimoine, une campagne inédite du CNC pour leur redonner vie

Le CNC

La sauvegarde et la diffusion du patrimoine font partie des missions essentielles du CNC. A ce titre, il a financé de 2012 à 2019, dans le cadre d’une enveloppe exceptionnelle de 68 millions d’euros, la restauration et la numérisation de 1 200 films. Cet effort se poursuit de façon régulière, puisque le CNC continue de soutenir la mise en œuvre de ces travaux par les ayants droit des films, pour un montant annuel de 2,8 M€.

Les Monteurs s’affichent, 4e édition

Festivals divers

Pour sa 4e édition, le festival Les Monteurs s’affichent retrouve le cinéma Luminor Hôtel de Ville pour mettre en lumière, du 4 au 9 mars 2020, cette étape où un film se révèle. Huit films, passionnants à monter, seront présentés par leurs monteurs - en présence des réalisateurs -, une soirée spéciale sera dédiée aux courts métrages et un film sera projeté en avant-première pour clore le festival.

Le métier de repéreur à la Une du site Internet du CNC

Côté profession

Sur son site Internet, le Centre national du cinéma et de l’image animée fait la lumière sur certaines professions plus ou moins connues du cinéma et de l’audiovisuel. Après celles de chef constructeur, fixeur et scripte, c’est au tour du métier de repéreur de décors d’être sous le feu des projecteurs du CNC.

Cannes 2019, retour sur le Premier Prix de la Cinéfondation

Festival de Cannes 2019

Présidé par Claire Denis, le Jury des courts métrages et de la Cinéfondation du 72e Festival de Cannes a décerné le Premier Prix de la Cinéfondation à Mano a mano, réalisé par Louise Couvoisier et photographié par Augustin Bonnet, étudiants de la promotion 1 (2015-2018) de la CinéFabrique. Ils parlent pour l’AFC de leur travail sur le film.

Au Palmarès du 72e Festival de Cannes

Festival de Cannes 2019

Lors de la cérémonie du clôture de la 72e édition du Festival de Cannes, samedi 25 mai, le jury, présidé par Alejandro González Iñárritu, a annoncé son palmarès. La Palme d’or a été décernée à Parasite, de Bong Joon-ho, photographié par Hong Kyung-pyo, la Caméra d’or, à Nuestras Madres, de César DÍaz, photographié par Virginie Surdej, SBC, et le Prix CST de l’Artiste technicien, à Flora Volpelière pour le montage et Julien Poupard, AFC, pour le cadre et la lumière du film de Ladj Ly, Les Misérables.

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, discusses her work on Karim Ainouz’ film “La Vie invisible”

Les entretiens au Festival de Cannes

Hélène Louvart, AFC, signed off on the image of La Vie invisible, a Brazilian film presented at Un Certain Regard 2019. A story of two sisters that takes place from the 1950s to the present time. She tells us about her working relationship with Karim Ainouz, the director, and about their shared ambition to dare to create striking visual universes, and about how they learned to modulate that ambition so as to avoid being above the story and the characters, visually speaking. (FR)

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "La Vie invisible", de Karim Aïnouz

Les entretiens au Festival de Cannes

Hélène Louvart, AFC, signe l’image de La Vie invisible, un film brésilien présent à Un Certain Regard 2019. Une histoire de deux sœurs qui se déroule des années 1950 à nos jours. Elle nous parle de sa relation de travail avec Karim Aïnouz, le réalisateur, de leur volonté commune d’oser des univers visuels assez marqués, de savoir moduler leur envie afin de ne pas être au-dessus de l’histoire et des personnages, visuellement parlant. (FR)

Face-à-face mythique
Entretien avec le directeur de la photographie Robert Alazraki, AFC, à propos des "Plus belles années d’une vie", de Claude Lelouch

Les entretiens au Festival de Cannes

Un demi-siècle de cinéma, une cinquantaine de films pour chacun ! Claude Lelouch approche avec Les Plus belles années d’une vie (49e long métrage), hors compétition de ce 72e Festival de Cannes, la cinquantaine de films sur 50 ans de cinéma. De son côté, le directeur de la photographie Robert Alazraki, AFC, a accompagné de nombreux cinéastes, dont Yves Robert, Elie Chouraqui, Laurent Heynemann, Alexandre Arcady, Coline Serreau… en 50 ans de cinéma, impossible de tous les nommer !

Vaudou au pensionnat
Entretien avec le directeur de la photographie Yves Cape, AFC, SBC, à propos de son travail sur "Zombi Child", de Bertrand Bonello, par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Entre film documentaire ethnologique, recréation historique et fiction, le nouveau Bertrand Bonello virevolte entre plusieurs styles et plusieurs époques. Proposant d’un côté le portrait d’une adolescence féminine vivant en pensionnat et de l’autre un regard sur l’histoire des coutumes Vaudou en Haïti et de celles de l’esclavage, le film passe sans cesse d’une ligne narrative à l’autre. C’est Yves Cape, AFC, SBC, qui signe les images de ce film étrange présenté à la Quinzaine des réalisateurs. (FR)

Agnès Varda, Paysage
Par Agnès Godard, AFC

Agnès Varda

Le tournage a commencé en mai 1990.
Patrick Blossier est le directeur de la photographie.
Il a photographié Sans toit ni loi.
En juin il m’appelle.
Le film Evocation d’une vocation ou Jacquot de Nantes (titre encore incertain) est à l’arrêt.

L’"ombre éclairée" d’Agnès Varda
Par Hélène Louvart, AFC

Agnès Varda

Agnès, voila ces quelques lignes.
Notre dernière conversation date de ce janvier, tu m’as appelée vers les 23 heures, ainsi que le lendemain aussi, il était quasi minuit. J’ai de suite décroché et je n’ai pas osé te dire qu’il était tard. Tu paraissais à ta voix en pleine forme, me demandant ce que je faisais, où j’étais, et si je pouvais te conseiller un ou une étalonneuse en qui j’avais confiance pour ton dernier film.

La sélection officielle du 72e Festival de Cannes annoncée

Festival de Cannes 2019

La 72e édition du Festival de Cannes se tiendra du 14 au 25 mai 2019. La sélection officielle, annoncée jeudi 18 avril par Pierre Lescure, président du Festival, et Thierry Frémaux, délégué général, compte vingt-et-un longs métrages en compétition, dix-huits à Un certain regard et seize hors compétition et autres séances - sans oublier Cannes Classics -, neuf d’entre eux ayant été photographiés, et un réalisé, par des membres de l’AFC.

Announcement of the Official Selection at the 72nd Annual Cannes Film Festival

Festival de Cannes 2019

The 72nd Annual Cannes Film Festival will take place from 14-25 May, 2019. The official selection was announced on Thursday, 18 April by Pierre Lescure, President of the Festival, and Thierry Frémaux, its General Delegate, and includes nineteen feature-length films in competition, sixteen in “Un certain regard” and eleven out of competition and in the other sessions – not to mention Cannes Classics. Eight of these films were shot, and one was directed, by AFC member cinematographers.

Death of filmmaker Patrick Grandperret

Patrick Grandperret

Although not well-known by audiences, filmmaker Patrick Grandperret, who passed away at Saint-Maur-des-Fossé on Saturday, 9 March at the age of 72, seduced generation of cinephiles with his films, which were full of freedom, poetry and tenderness, but also of surprising audaciousness. Borne by the fluidity of his camera style and the energy of his actors, his work, which, although it was not prolific was recognized by his peers, cut across the trends and changes in cinema and television for nearly four decades.

Disparition du cinéaste Patrick Grandperret

Patrick Grandperret

Peu connu d’un large public, le cinéaste Patrick Grandperret, qui s’est éteint à Saint-Maur-des-Fossé samedi 9 mars 2019 à l’âge de 72 ans, a séduit, par ses réalisations éprises de liberté, de poésie et de tendresse, une génération de cinéphiles que ses audaces ont parfois pu surprendre. Portée par la fluidité de style de sa caméra et l’énergie de ses interprètes, son œuvre, bien que rare mais reconnue par ses pairs, aura traversé le cinéma et la télévision pendant presque quatre décennies.

"Plaire, aimer et courir vite", de Christophe Honoré, Prix Louis-Delluc 2018

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Composé de critiques et de personnalités, présidé par Gilles Jacob, le jury du Prix Louis-Delluc, réuni mercredi 12 décembre 2018, a récompensé le film de Christophe Honoré Plaire, aimer et courir vite, dont les images sont signées Rémy Chevrin, AFC. Le prix Louis-Delluc du premier film a été attribué ex-aequo aux Garçons sauvages, de Bertrand Mandico, photographié par Pascale Granel, et à Jusqu’à la garde, de Xavier Legrand, photographié par Nathalie Durand, AFC.

Surimpressions cannoises
Par Louise Vandeginste, membre du jury du Prix Vulcain

Festival de Cannes 2018

Louise Vandeginste, membre du jury du Prix Vulcain aux côtés d’Alain Besse, Patrick Bézier, Isabelle Gibbal-Hardy, Vincent Lowy et Aline Rolland, livre ses impressions cannoises en trois chapitres distincts. Il y est fortement question, c’est le moins qu’on puisse attendre d’une ex-étudiante tout juste sortie de l’ENS Louis-Lumière, d’image et surtout de cinéma.

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, discusses her work on Alice Rohrwacher’s “Lazzaro felice”

Les entretiens au Festival de Cannes

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, has filmed over fifty feature-length films during her career, and has worked with many French and foreign directors. She filmed two of the foreign feature-length films at Cannes this year : Jaime Rosales’ Petra, selected in the Directors’ Fortnight, and Alice Rohrwacher’s Lazzaro felice. This is the third time that Hélène Louvart has worked with the Italian director. In 2014, The Wonders won the Grand Prix at Cannes. The director is back this year on the Croisette with Lazzaro felice, in Official Competition. (BB)

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Lazzaro felice", d’Alice Rohrwacher

Les entretiens au Festival de Cannes

Avec une cinquantaine de longs métrages à son actif, la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, a collaboré avec de nombreux réalisateurs français et internationaux. Elle signe l’image de deux longs métrages étrangers cette année à Cannes : Petra, de Jaime Rosales, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, et Lazzaro felice, d’Alice Rohrwacher. C’est la troisième fois qu’Hélène Louvart travaille avec la réalisatrice italienne. En 2014, Les Merveilles avait remporté le Grand prix à Cannes. La réalisatrice revient cette année sur la Croisette avec Lazzaro felice, en Compétition officielle. (BB)

Yves Cape, AFC, SBC, wiping the slate clean
By Ariane Damain Vergallo for CW Sonderoptic – Leica

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

In the 1960s, the combined peculiarities of the Belgian and American administrations deprived Yves Cape of any kind of citizenship until he was to turn 16. Born in Belgium, the only son of an American father and a Belgian mother, young Yves had to carry a ‘‘Stateless’‘ safe-conduct – a traumatizingly pink document - until he was ordered to choose between being Belgian or American. He went for Belgian. With no regret whatsoever.

Yves Cape AFC, SBC, larguer les amarres
Par Ariane Damain Vergallo pour CW Sonderoptic – Leica

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Dans les années 1960, les bizarreries conjuguées des administrations belges et américaines avaient privé Yves Cape de nationalité jusqu’à l’âge de 16 ans. Né en Belgique, fils unique d’un père américain et d’une mère belge, Yves Cape avait trimballé le passeport des apatrides – de couleur rose, ça ne s’oublie pas – jusqu’à ce qu’il soit sommé de choisir entre la nationalité belge ou américaine. Il avait alors adopté la nationalité belge. Sans regret.

Les nominations aux César 2018

Les César

La 43ᵉ cérémonie des César, organisée par l’Académie des arts et techniques du cinéma, se déroulera le 2 mars 2018, salle Pleyel à Paris. Les directeurs de la photographie de l’AFC sont de nouveau à l’honneur pour ces nominations : les nommés au César de la Meilleure photo sont tous membres de l’association. De nombreux films nommés dans les différentes catégories ont aussi été photographiés par des directeurs de la photographie AFC.

"Les films à petit budget crient misère"
Par Clarisse Fabre et Miranda Morgand

Revue de presse

Le Monde, 3-4 décembre 2017
C’est un petit amendement dans le projet de loi de finances 2018, en discussion au Parlement, mais qui suscite un grand débat au sein du cinéma d’auteur français. Son objectif : permettre aux œuvres dites fragiles (premiers films, documentaires de création, etc.) d’être financées sur des fonds publics à hauteur de 70 %. Pour lui donner le plus large écho, des cinéastes, documentaristes, comédiens de renom se sont associés à la génération émergente dans une pétition titrée "Faisons le pari de la jeune création cinématographique !".

Films (102)