Géographie du cinéma 2018

La Lettre AFC n°301

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a dévoilé, jeudi 19 septembre 2019, la nouvelle édition de son étude annuelle "Géographie du cinéma", état des lieux complet, en 2018, du secteur cinématographique en France.

La nouvelle édition de cette étude annuelle - somme statistique et cartographique précise du secteur cinématographique en France -, qui examine sur les plans national, régional, départemental et par commune l’évolution du parc de salles et leur fréquentation, le confirme : le cinéma reste, à une époque marquée par les flux incessants d’images et la multiplication des écrans individuels, le premier loisir culturel des Français.

Fréquentation
Part de marché des entrées selon la nationalité du film

Alors que la France détient le premier parc cinématographique d’Europe, avec plus de 2 000 cinémas et 6 000 écrans, la salle reste ainsi un lieu de rencontre essentiel, créateur de lien social. Notre pays bénéficie aujourd’hui d’un maillage territorial unique au monde, encore renforcé en 2018, avec la création de plus de 69 nouveaux écrans, soit 7 000 fauteuils supplémentaires. En France, une salle sur deux se trouve dans une commune de moins de 10 000 habitants, et une salle sur deux est classée Art et Essai.

Les établissements

Autre enseignement de cette étude, en 2018, deux tiers des Français sont allés au cinéma au moins une fois dans l’année. Ils restent les spectateurs les plus assidus d’Europe, avec une moyenne annuelle de 3,1 entrées en salle par habitant. Une belle dynamique, qui semble pour le moment se confirmer en 2019, avec une croissance continue depuis quatre mois qui permet d’atteindre les 139 millions d’entrées sur les huit premiers mois de l’année.

Profil des spectateurs

(Source CNC)