Laurent Brunet

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Entretiens Afc (4)

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, à propos du film "Un homme qui crie" de Mahamat-Saleh Haroun
Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, en compétition

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Laurent Brunet, qui a photographié tous les films de Raphaël Nadjari (Téhilim, sélectionné à Cannes en 2007), a une grande habitude des tournages à l’étranger. Mais il ne connaissait pas l’Afrique et a découvert ce pays pour une première collaboration avec Mahamat-Saleh Haroun, le seul Africain de la compétition à Cannes avec Un homme qui crie, son quatrième long métrage. A l’origine, le titre complet était Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse, une citation du Cahier d’un retour au pays natal du poète Aimé Césaire.

Interview with director of photography Laurent Brunet, AFC, about the film "A Screaming Man" by Mahamat-Saleh Haroun
Official Selection, 2010 Cannes Film Festival

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Laurent Brunet, who has photographed all of Raphael Nadjari’s films (including Tehilim, selected at Cannes in 2007), has a lot of experience filming abroad. But he didn’t know Africa, which he discovered while collaborating for the first time with Mahamat-Saleh Haroun, the only African to compete at Cannes 2010, with his fourth feature film, A Screaming Man. The original title was A Screaming Man is not a Dancing Bear a quote from The Notebook, Returning Home by the poet Aimé Césaire.

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, à propos du film "Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Laurent Brunet, AFC a souvent tourné en Israël (Avanim de Raphael Najari, Mon trésor de Keren Yedaya ou Free Zone d’Amos Gitaï). En France, il a récemment signé l’image de films de Christophe Honoré, Lodge Kerrigan ou Martin Provost (Séraphine, César de la meilleure image en 2009). L’année passée à Cannes, c’est aussi lui qui avait signé l’image du Prix du jury (Un homme qui crie de Mahamat Saleh Haroun).

Laurent Brunet parle de son travail sur "Tehilim" de Raphaël Nadjari
Sélection officielle, en compétion

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Raphaël Nadjari et Laurent Brunet ont travaillé pour la première fois ensemble en 1998. Pour Raphaël, un premier film en tant que réalisateur, pour Laurent un premier film en tant que directeur photo. The Shade sera sélectionné au festival de Cannes, à Un Certain Regard. Nous retrouvons cette année ce tandem, qui, ne s’étant plus quitté depuis, se retrouve sur la Croisette pour ce cinquième film Tehilim (Les Psaumes). Entièrement tourné à Jérusalem, en hébreu, Tehilim raconte la disparition mystérieuse d’un père, qui laisse sa famille face à elle-même.

Articles (30)

Le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, parle de son travail sur "A Strange Course of Events", de Raphaël Nadjari

Les entretiens au Festival de Cannes

Laurent Brunet a travaillé à deux reprises avec Christophe Honoré (Non ma fille tu n’iras pas danser et La Belle personne) et c’est pour Séraphine, de Martin Provost, qu’il remporte le César de la meilleure photo en 2008. Il a éclairé tous les films de Raphaël Nadjari et c’est pour son 6e long métrage, A Strange Course of Events, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs, que Laurent nous parle de son travail…

Interview with cinematographer Laurent Brunet, AFC

Propos et entretiens

Director of photography, doing long feature film since twelve years, Laurent Brunet has been rewarded in 2009 by a Cesar award. United States, Africa or middle-east, this cinema traveller reveals here his passion for image and his vision of cinema. Confidences of a professionnal attached to his freedom and opened to new adventures.

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC
A propos de "Séraphine", de Martin Provost, et de son travail avec les pellicules Fujifilm

Propos et entretiens

Fujifilm France publie sur son site Internet une série d’entretiens avec des directeurs de la photographie de la génération montante.
Nous vous proposons de lire un entretien dans lequel Laurent Brunet, AFC, parle de son travail, entre autres sur le film Séraphine de Martin Provost, et avec les pellicules Fujifilm (avec l’aimable autorisation de Fujifilm France).

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, à propos de son travail sur "After the War", d’Annarita Zambrano
"Après la guerre"

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour son premier long métrage, la réalisatrice italienne Annarita Zambrano a choisi de porter à l’écran une histoire d’exil entre un père et sa fille dans le contexte politique des années 1980, post Brigades Rouges. Une histoire qui se déroule entre l’Italie et le sud-ouest de la France, mise en images par Laurent Brunet, AFC, sélectionné en compétition officielle dans la catégorie Un certain regard (FR)

Interview with cinematographer Laurent Brunet, AFC, about his work on Annarita Zambrano’s film “After the War”

Les entretiens au Festival de Cannes

For her first feature-length film, Italian director Annarita Zambrano decided to make a film about the exile of a father and his daughter against the backdrop of the post-Red Brigade Italian political context of the 1980s. This story takes place between Italy and Southwest France, and was photographed by Laurent Brunet, AFC. It is in official selection at Cannes this year in the “Un certain regard” section (FR)

Welcome to the new AFC active members
The AFC welcomes Laurent Brunet, Claude Garnier, Marc Koninckx and François Lartigue

Nouveaux venus à l’AFC

At the last two board meetings, one of which was held in late November (just when the last Newsletter came out) and in mid-December, several new active and associate members were admitted and they have come to join us at the AFC : the directors of photography Laurent Brunet, Claude Garnier, Marc Koninckx and François Lartigue.

Tehilim
directed by Raphael Nadjari, cinematography by Laurent Brunet, AFC

festival de Cannes 2007

Raphaël Nadjari and Laurent Brunet worked together for the first time in 1998. It was their first experience, respectively as a director and a photographer. The Shade was selected for the Un Certain Regard section at the Cannes Film Festival.
Tehilim (Psalms) marks the fifth collaboration of a duo who never parted since and now ends up on the Croisette. Entirely shot in Jerusalem and in hebrew, Tehilim tells of the mysterious disappearance of a father that leaves the family dumbfounded.

Lumières sur les César techniques
dans "Le Film français" du 20-02-2009

Les César

A lire, Lumières sur les César techniques, un article paru dans Le Film français du 20 février 2009 dans lequel Anne-Laure Bell évoque la façon dont une quarantaine de techniciens nommés pour les César 2009, Laurent Brunet, AFC, Agnès Godard, AFC, et Tom Stern, AFC, ASC, entres autres, se sont prêtés au jeu de la pose instantanée pour l’appareil photographique des élèves de la section Photo de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière.

César et Production : Prix Daniel Toscan du Plantier 2021

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Remis le 3 mars 2021 par Frédérique Bredin et Alain Attal, Chargés de Mission du Bureau de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma, et Henri de Roquemaurel, Directeur du pôle Image & Médias de BNP Paribas, le Prix Daniel Toscan du Plantier, qui distingue chaque année la productrice ou le producteur ayant le plus marqué l’année cinématographique écoulée par son travail et sa détermination, a été attribué à Caroline Bonmarchand (Avenue B Productions). Elle a produit, en 2020, Énorme, film réalisé par Sophie Letourneur et photographié par Laurent Brunet, AFC.

Films (34)