"Les Manufactures de nos rêves - Les studios de cinéma français des années 1930"

Un livre de Morgan Lefeuvre

Contre-Champ AFC n°322

Il est question, dans cet ouvrage, d’une histoire sociale et culturelle des studios de cinéma français depuis les débuts du parlant jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, qui accorde une large place à l’organisation des tournages, à la question des conditions de travail des techniciens de la production ainsi qu’aux luttes sociales qui animent les professionnels du cinéma de la décennie. Ce livre est l’aboutissement d’un long travail de recherche dans les archives et de collecte d’informations souvent inédites, il représente par ailleurs le premier ouvrage sur l’histoire des studios français. (Morgan Lefeuvre)

Bien qu’ils occupent une place centrale dans le système de production des années 1930 et constituent le principal espace de travail et de socia-bilité des techniciens du film, les studios français sont restés en marge de l’histoire du cinéma. Si les noms évocateurs des Buttes-Chaumont, de la Victorine ou de Joinville font immédiatement surgir un imaginaire pittoresque de techniciens affairés, de vedettes apprêtées ou de décors monumentaux signés par de grands décorateurs comme Lazare Meerson ou Alexandre Trauner, le fonctionnement de ces studios, leur rôle dans le système de production et dans l’histoire économique, sociale et culturelle du cinéma français restent largement méconnus.

Tournage du film de Marcel Carné "Hôtel du Nord", dans les studios Francœur en 1938
Tournage du film de Marcel Carné "Hôtel du Nord", dans les studios Francœur en 1938
Photo Roger Kahan - Collection Cinémathèque française
Un électricien sur une passerelle des studios Francœur
Un électricien sur une passerelle des studios Francœur
Collection Cinémathèque française

S’appuyant sur une grande variété de sources pour la plupart inédites, cet ouvrage propose de dresser un tableau général du système des studios français, depuis les premiers tâtonnements du passage au parlant en 1929 jusqu’à la mobilisation générale de septembre 1939. Le studio y est considéré, non comme un simple outil technique au service des œuvres mais comme un espace de travail, d’innovation et de création, un lieu d’apprentissage et de sociabilité au sein duquel les dimensions économique, technique, artistique et humaine sont irrémédiablement liées. À travers cette histoire sociale et culturelle des studios français, l’ouvrage éclaire les conditions matérielles de réalisation des films et propose une analyse des dynamiques économiques et sociales d’un milieu professionnel alors en pleine mutation.

Morgan Lefeuvre est docteure en histoire du cinéma et chercheuse associée à la Queen Mary University de Londres au sein de l’ERC STUDIOTEC Film Studios : Infrastructure, Culture, Innovation in Britain, France, Germany and Italy, 1930-1960. Elle enseigne également dans le Master cinéma de l’université de Lausanne.

La Manufacture de nos rêves - Les studios de cinéma français des années 1930, de Morgan Lefeuvre
Préface de Jean-Pierre Berthomé
Sommaire :

- Passage au parlant et restructuration des studios français (1929-1930)
- Le fragile âge d’or des studios français (1931-1933)
- Les studios français face à la crise de la production (1934-1939)
Presses universitaires de Rennes
Collection : PUR-Cinéma
Format : 17 x 24 cm
Nombre de pages : 524 p.

  • Télécharger ci-dessous la table des matières.