Les Yatzkan

Les Yatzkan est un documentaire dont Crystel Fournier, AFC, n’a fait qu’une toute petite partie du tournage en France. Le film a été principalement tourné en Pologne et en Lituanie, en 2014, par le chef opérateur polonais Mateusz Skalski. D’autres opérateurs français, tels que Sabine Lancelin et Mikael Lubtchansky, ont participé au film, dont le tournage a duré plusieurs mois.

« À la mort de ma mère, je me retrouve dépositaire d’une centaine de cartons remplis de documents apparemment sans valeur. Photos de parfaits inconnus, lettres illisibles, tickets de tiercé et facturettes de monoprix, un piano délabré…
C’est de ces "restes" que surgit l’histoire de ma mère et de sa famille. Une évocation de leur périple dans une Europe du vingtième siècle à feu et à sang, depuis les confins de la Lituanie jusqu’à Paris : la grande Histoire vue par le prisme de la petite et la découverte de la figure de celui qui fut non seulement mon grand-père mais encore magnat de la presse yiddish d’avant guerre.
Jusqu’à ce que je trouve enfin que faire de l’encombrant piano. »
Anna-Célia Kendall-Yatzkan

Une scène des "Yatzkan"
Photo Hélène Le Cœur

Voilà la réalisatrice lancée sur les traces de son grand-père, Yatzkan, grande figure de la presse populaire du "Yiddishland" du début du XXe siècle. Levant le voile sur les épisodes douloureux de ces confins de l’Europe, une "enquête de mémoire" menée avec autant d’obstination que de fantaisie.

Bande-annonce

https://dai.ly/x6tlkpv

Portfolio