"Med Hondo, la braise et les cendres", à réécouter sur RFI

Avec le témoignage de François Catonné, AFC

La Lettre AFC n°311

Dans le cadre du magazine "Tous les cinémas du monde" sur RFI, Elisabeth Lequeret consacrait l’émission du 18 juillet dernier au réalisateur Med Hondo, revenant sur sa vie et son œuvre, avec les témoignages de François Catonné, AFC, et de Catherine Ruelle, spécialiste du cinéma africain et amie du cinéaste.

Né en 1936 dans une famille d’esclaves affranchis en Mauritanie, Med Hondo fut à la fois acteur et réalisateur, prêtant aussi sa voix pour le doublage d’un nombre incalculable de films. Sa carrière de réalisateur au cinéma démarra à la fin des années 1960 avec Soleil Ô, premier film derrière la caméra pour François Catonné, tout juste sorti de l’École Louis-Lumière. Collaboration qui se poursuivra avec Les Bicots-nègres, vos voisins, en 1973, West Indies ou les Nègres marrons de la liberté, en 1979, ainsi que quelques documentaires. François Catonné signa aussi la mise en lumière d’une pièce de théâtre, La Guerre de deux mille ans, de Kateb Yacine, mise en scène par Med Hondo, en 2003.

Med Hondo et François Catonné dans le décor de "West Indies", en 1979
DR - Archives François Catonné

(En vignette de cet article, Med Hondo, photographié par François Catonné en 1977, à Tindouf, en Algérie)