Mohammad Balaawi

Machinerie

Index des termes :

Mohammad Balawi;Mohammad Ali Balaawi

Résultats de la recherche

Articles (21)

Nadim Carlsen, DFF, nous parle du tournage de "Locust", de Keff
Par François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

Proposant une vision hors des sentiers battus de la capitale taïwanaise, Locust, de Keff, est aussi un film politique, doublé d’un portrait très sensible d’un jeune délinquant muet qui s’enfonce irrémédiablement dans le mensonge. Un mélange entre le cinéma de Edward Yang et un thriller brutal dont certaines scènes évoquent le Scarface de Brian De Palma.
Pour mettre en image ce premier film, le jeune réalisateur taïwanais a fait appel au directeur de la photo danois Nadim Carlsen, DFF, dont le travail avait déjà été remarqué sur la Croisette (notamment avec le Holy Spider, de Ali Abbasi en 2022, pour lequel la comédienne iranienne Zar Amir Ebrahimi avait remporté le trophée de la meilleure interprétation féminine). Locust est sélectionné en compétition à la Semaine de la Critique 2024. (FR)

Projectionnistes et monteurs opérant lors du 76e Festival de Cannes et de son Marché du film mis à honneur par la CST

Festival de Cannes 2023

Lors d’une rencontre conviviale sur le Pavillon de la CST, vendredi 26 mai, Angelo Cosimano, président de la CST, a annoncé, en présence de Guillaume Esmiol, directeur général du Marché du film, les deux lauréats de la 39e édition des Prix Jean Vivié : Ali Lala, Meilleure projection, et Sonia Robin, Meilleur montage.

"Med Hondo (1936-2019), cinéaste de combats"
Un documentaire audio de France Culture où François Catonné, AFC, parle du réalisateur

Propos et entretiens

Précurseur du cinéma africain, comédien reconnu, doubleur de légende, Med Hondo filma sa vie durant la condition africaine et les combats antiracistes en France. France Culture diffusait, samedi 4 mars 2023 dans sa série de portraits radiophoniques de femmes et hommes d’exception "Toute une vie", un documentaire audio où François Catonné, AFC, Abdoul Ali War, Catherine Ruelle et Annabelle Aventurin parlent de l’un des plus grands cinéastes africains du XXe siècle faisant figure de précurseur du cinéma aux côtés de Sembène Ousmane et de Paulin Soumanou Vieyra.

Caroline Champetier, AFC, honorée de la "Berlinale Camera" 2023

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Depuis 1986, la Berlinale honore de la "Berlinale Camera" des personnalités et des institutions qui ont apporté une contribution particulière au cinéma et avec lesquelles le festival se sent étroitement lié. La Berlinale exprime ainsi sa gratitude envers ceux qui sont devenus des amis et des supporters du festival. Au 73e Festival international du film de Berlin, la directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, a été honorée de la "Berlinale Camera".

Un film sur un laboratoire argentique encore sur pied à Stockholm

Laboratoires, Postproduction, VFX

En Suède, un laboratoire familial traite encore - ou traitait jusqu’à ces derniers temps - artisanalement la pellicule négative. Un film court, Ali & Nina, de Natanael Ericsson, signalé pour les adeptes du support argentique par le directeur de la photographie Jean-Marc Selva, AFC, fait le portrait d’Ali et Nina Boriri, qui font fonctionner, au milieu de l’ère numérique qui l’entoure, le dernier laboratoire de toute la Scandinavie.

Un coup de gueule donné par Coline Serreau sur France Inter

Billets d’humeur

Dans l’émission "Grand Bien Vous Fasse", sur France Inter, Ali Rebeihi était en ligne, mardi 24 mars, avec Coline Serreau, et lui demandait de raconter comment elle vivait son confinement. Plutôt que de parler d’elle même, la réalisatrice donnait son point de vue sur le virus et la manière dont nous l’abordons : « Les virus sont puissants et ils peuvent carrément modifier notre génome. Donc, il faut les traiter avec un certain respect ou en tout cas avec modestie, parce qu’il va falloir apprendre à survivre avec eux. »

Au palmarès de la 70e Berlinale

Films AFC dans les festivals

Présidé par le comédien Jeremy Irons, le jury de la 70e édition du Festival de Berlin a décerné l’Ours d’or du meilleur film à There Is No Evil, (Sheytan vojud nadarad), de Mohammad Rasoulof, photographié par Ashkan Ashkani. L’Ours d’argent - Grand prix du jury revient à Never Rarely Sometimes Always, d’Eliza Hittman, photographié par Hélène Louvart, AFC.

Anil Mehta, ISC, WICA, de Bollywood au Bade-Wurtemberg

Camerimage 2019

Le directeur de la photographie Anil Mehta, membre fondateur de l’Indian Society of Cinematographers (ISC) et pilier du cinéma de Bollywood (Lagaan, New York Masala, pour les plus connus hors d’Inde), a découvert la nouvelle série Supreme Primes Radiance à l’occasion d’une visite de la ligne de fabrication des optiques cinéma de Zeiss à Oberkochen. Revenant sur son parcours, il explique aussi les questionnements qu’ont ses collèges et lui sur le rendu des images produites par les caméras numériques alliées aux optiques récentes…

Mathieu Plainfossé parle de son travail sur "The Iron Orchard", de Ty Roberts
"Love Stories", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens de Camerimage

Sélectionné à la fois dans les compétitions Premier film et Première photographie, The Iron Orchard, de Ty Roberts, raconte le trajet d’un jeune homme parti travailler dans les champs de pétrole du Texas juste avant la Seconde Guerre mondiale. Se déroulant sur trois périodes, c’est aussi une histoire d’amour et une étude sociologique de la société américaine de l’époque. Mathieu Plainfossé y signe l’image pour la première fois de sa carrière en long métrage et profite de cette édition 2018 pour nous parler de "Hard Rain". Une autre histoire d’amour mettant en scène la chanteuse suédoise Lykke Li, dont le vidéo-clip est en compétition pour une Grenouille d’or.

Films (1)