Mouvement 2 perforations

Procédés

Index des termes :

Mouvement 2 perforations;2 perfs;2perfs;2 perf;2 perforations;2 perfos

Résultats de la recherche

Articles (83)

Hélène Louvart, AFC, Darius Khondji, AFC, ASC, and Eric Gautier, AFC, talk about their shooting on Kodak film

Kodak

In 2019, three AFC directors of photography used Kodak film for the shooting of one of their movies. Hélène Louvart shot Eliza Hittman’s Never Rarely Sometimes Always on 16mm, Darius Khondji shot Benny and Josh Safdie’s Uncut Gems on 35mm, and Eric Gautier shot Hirokazu Kore-eda’s The Truth on 35mm 2-perf. Here are the links to the articles in which each of them talks about his experience.

Hélène Louvart, AFC, Darius Khondji, AFC, ASC, et Eric Gautier, AFC, ont tourné en Kodak et en parlent

Kodak

En 2019, trois directeurs de la photographie membres de l’AFC ont utilisé pour le tournage d’un de leurs films le support pellicule Kodak. Hélène Louvart a tourné Never Rarely Sometimes Always, d’Eliza Hittman, en 16 mm, Darius Khondji Uncut Gems, de Benny et Josh Safdie, en 35 mm, et Eric Gautier La Vérité, d’Hirokazu Kore-eda, en 35 mm 2perfs. Voici les liens vers des articles, en anglais, où chacun d’eux parle de son expérience...

L’actualité récente de TSF

Technique

Dans l’actualité de TSF en décembre, les nouvelles séries Anamorphiques Technovision Classic, la nouvelle tête gyro-stabilisée Arri SRH-3, sept sorties en salles de films tournés avec nos moyens techniques, dont deux photographiés par des DP AFC, dix longs métrages en tournage, dont cinq photographiés par des membres de l’AFC, et deux fictions TV.

Rencontre à Montréal avec Jérôme Cloutier, étalonneur chez MELS

Laboratoires, Postproduction, VFX

Étalonneur canadien à la réputation bien établie, Jérôme Cloutier a commencé sa carrière comme graphiste Flame avant de passer à l’étalonnage dans une agence de publicité à Montréal. Depuis il a travaillé chez MELS sur de nombreux longs métrages et séries télévisées. Il a signé son premier étalonnage de long métrage avec Whitewash, un film photographié par André Turpin et réalisé par Emanuel Hoss-Desmarais en 2012.

Film for the Mayor
Interview with cinematographer Sébastien Buchmann, AFC, about his work on Nicolas Pariser’s film "Alice and the Mayor"

Les entretiens au Festival de Cannes

A graduate of the Ecole nationale supérieure Louis-Lumière with a major in Cinema, Sébastien Buchmann, AFC, has been working on both documentaries and fiction films ever since. He has worked a number of times with Dominique Marchais, who is a director of activist documentaries (La ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). On the fiction side, he is the faithful associate of Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, Mickhaël Hers, Amanda, and Nicolas Pariser, alongside whom he has just completed a new philosophic-political opus entitled Alice et le Maire (Alice and the Mayor), in selection at the Directors’ Fortnight.

Höfn, entre les vivants et les morts
La directrice de la photographie Maria von Hausswolff parle de son travail sur "A White, White Day", de Hlynur Pálmason

Les entretiens au Festival de Cannes

Après Winter Brothers, qui lui avait valu le prix du Premier long métrage à la photographie à Camerimage en 2017, la jeune directrice de la photo suédoise Maria von Hausswolff refait équipe avec le réalisateur islandais Hlynur Pálmason. Un drame qui met en scène un ex-policier endeuillé par la mort de sa femme et qui entraîne sa petite fille dans une quête incertaine du passé. Aux cotés de l’impressionnant Ingvar Sigurðsson (pour lequel le film a été écrit), la fillette (la propre fille de Hlynur Pálmason), et surtout un dégradé entre brume et pluie autour de la ville côtière de Höfn (qui se traduit simplement par "port" en islandais) dans le sud-ouest de l’île. (FR)

De l’argentique pour le maire
Entretien avec le directeur de la photographie Sébastien Buchmann, AFC, à propos de son travail sur "Alice et le maire", de Nicolas Pariser

Les entretiens au Festival de Cannes

Issu de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, spécialité Cinéma, Sébastien Buchmann, AFC, exerce son talent entre documentaire et fiction. Il a travaillé à plusieurs reprises avec Dominique Marchais, réalisateur de documentaires engagés (La Ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). Côté fiction, il est le fidèle collaborateur de Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, de Mickhaël Hers, Amanda, et de Nicolas Pariser qu’il accompagne encore aujourd’hui pour son nouvel opus philosophico-politique, Alice et le maire, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Editorial - December 2018 Newsletter
By Agnès Godard, AFC

Editoriaux de la Lettre

Wednesday, 7 November 2018, 9th Arrondissement of Paris, 19:30
Ceremony Honoring Jean-Pierre Beauviala with a Special Award
 by the President of the ASC, Kees van Oostrum, with some AFC members in attendance. Aaton, Beauviala, these two names are inseparable from one another, a magic spell, a password on every continent and part of the vocabulary of all men and women who have chosen to make images their profession.

"The Nine Lives of the Cat !"
By Kees van Oostrum, ASC President, for the "American Cinematographer" Editorial

Actualités AFC

We’ve all heard the saying : “Cats have nine lives.” It’s a popular myth, one that’s been around for hundreds of years — and one that even earned a reference from no less a legend than Shakespeare, who worked it into Romeo and Juliet, giving Mercutio the line, “Good King of Cats, nothing but one of your nine lives, that I mean to make bold withal, and, as you shall use me hereafter, dry-beat the rest of the eight.”

Editorial de la Lettre de décembre 2018
Par Agnès Godard, AFC

Editoriaux de la Lettre

Mercredi 7 novembre 2018, Paris 9e, 19h30
Remise d’un Special Award à Jean-Pierre Beauviala par le président de l’ASC, Kees van Oostrum, en présence de quelques membres de l’AFC. Aaton, Beauviala, deux noms indissociables, une formule magique, un mot de passe sur tous les continents et partie intégrante du vocabulaire de toutes femmes et hommes qui ont choisi de faire de l’image leur profession.

Les neuf vies de chat de Jean-Pierre Beauviala
Editorial de Kees van Oostrum, président de l’ASC, pour l’"American Cinematographer"

Actualités AFC

Nous avons tous entendu au moins une fois le dicton suivant : « Les chats ont neuf vies ». C’est un mythe populaire, qui court depuis des siècles - et qui a même mérité une référence de la part d’une autre légende : Shakespeare, qui l’a intégré dans Roméo et Juliette, donnant à Mercutio le message suivant : « Bon roi des chats, rien qu’une de vos neuf vies, que j’accommoderai à ma guise, et, selon votre conduite envers moi tout à l’heure, je hacherai menu les huit autres. »

Cinematographer Linus Sandgren, FSF, discusses his work on Damien Chazelle’s “First Man”
"The Dark Side of the Moon", by François Reumont for the AFC

Les entretiens de Camerimage

Consciously very different than the traditional American hero saga, Damien Chazelle’s biopic First Man is intended to be intimate and sober and depicts the difficulties of a couple in the aftermath of the loss of their first child. Cinematographer Linus Sandgren, FSF, used a variety of different cinematographic techniques for each particular take on this film where he is again working with its young director, both of whom were Oscar winners for La La Land. Here, he discusses with us the slightly-less glamorous, but just as important, aspects of the making of this film. (FR)

Le directeur de la photographie Linus Sandgren, FSF, parle de son travail sur "First Man", de Damien Chazelle
"The Dark Side of the Moon"

Les entretiens de Camerimage

Volontairement très éloigné de la traditionnelle saga héroïque américaine, le biopic de Damien Chazelle, First Man (Le Premier homme sur la Lune) se veut intimiste et sombre, et dépeint les difficultés d’un couple à la suite de la perte de leur premier enfant. Alternant beaucoup de techniques de prise de vues différentes selon les séquences, Linus Sandgren, FSF, fait de nouveau équipe avec le jeune réalisateur, tous deux oscarisés pour La La Land. Il nous parle de cet aspect peut-être un peu moins spectaculaire, mais tout aussi important pour lui, de la fabrication du film. (FR)

Pour Edmond Richard
Par Pierre-William Glenn, AFC

Edmond Richard

Je l’avais rencontré, en visite sur le tournage de Fantasia chez les ploucs, de Gérard Pirès, en 1971. Le personnage était particulièrement original : un coffre plein de médecines bizarres, une réputation de médecin accoucheur, une dégaine de Lord anglais et une rigidité technique inébranlable (il avait décidé de tourner tout le film à 8 de diaphragme et il s’y tenait. Avec une pellicule de 100 ASA les acteurs avaient très chaud dans les intérieurs…).

Étalonnage avec Baselight pour "Un couteau dans le cœur"

Laboratoires, Postproduction, VFX

Jérôme Brechet, directeur d’exploitation de la société Mopart et étalonneur, entre autres, d’Un couteau dans le cœur, et Thomas Eberschveiler, consultant workflow chez FilmLight, reviennent sur cette aventure technique. Ce film de Yann Gonzalez, sélectionné au Festival de Cannes 2018, et dont l’image est signée par Simon Beaufils, a été tourné en pellicule et étalonné à distance entre Paris et Mexico.

Panavision au 71e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Panavision sera présent au 71e Festival de Cannes en étant, cette année encore, partenaire de la Quinzaine des Réalisateurs, et aussi de la CST. Un douzaine de films tournés avec le matériel Panavision-Panalux seront programmés dans les diverses sélections. Vous pourrez rencontrer nombre d’entre nous pendant le Festival.

Eric Gautier, AFC, tourne "The Mercy" en pellicule Kodak 35 mm

Kodak

Tourné en pellicule Kodak 35 mm par le directeur de la photographie français Eric Gautier, AFC, The Mercy est basé sur l’histoire vraie de l’homme d’affaires et navigateur américain Donald Crowhurst, et de sa tentative malheureuse de remporter le premier tour du monde sans escale, le Golden Globe du Sunday Times, en 1968. Le directeur de la photographie nous explique comment il a utilisé la pellicule Kodak 35 mm pour offrir au film une esthétique émouvante et sensuelle.

L’actualité de Panavision en juin

Technique

Dans l’actualité mensuelle de Panavision, cinq films sortis en juin tournés avec les moyens techniques de Panavision Alga, Panalux, Panagrip et dix départs de tournages en mai.

L’actualité de Panavision Alga et de Panalux

Technique

Dans l’actualité mensuelle de Panavision, notez que Panavision Boutique devient Panastore Paris, doté d’un nouveau site Internet, que trois films sortent en avril et six sont partis en tournage en mars.

Tribute to Raoul Coutard
By Dick Pope, BSC

Camerimage 2016

When certain people die, those who you sadly never met but meant so much to you, in fact meant the world to you, perhaps really long ago when they were young and very much alive and kicking, It’s so easy to let things go, to not openly react or respond, but to leave it to others, perhaps read an obituary, or just offer up a ’too bad’ or ’how sad’ and now let’s move on, what’s next ? But the news last week of Raoul Coutard’s death has affected me deeply and I wish to say something because for me he was a god, a master like no other... and since this is Camerimage, the cinematography festival, something needs to be said here.

Camerimage 2016 : ma vie de juré…
Par Gérard Simon, AFC

Camerimage 2016

Au festival Camerimage, allez savoir pourquoi, plutôt que des palmes, des lions ou des léopards, on distribue des grenouilles ("zaba" en polonais, oublié de demander pourquoi…). J’en ai reçu une, dorée, il y a quinze ans, ce qui m’a valu d’être invité à faire partie du jury de cette édition 2016.

Entretien avec le directeur de la photo André Szankowski, AFC, AIP, à propos de son travail sur "Cosmos", d’Andrzej Żuławski

Les entretiens à Camerimage

Né au Brésil en 1979, ayant passé sa vie aux USA, en Angleterre, au Portugal et en France, André Szankowski, AFC, AIP, a aussi des racines polonaises (par son père). Invité pour la première fois à Camerimage, il viendra présenter Cosmos, le nouveau film du cinéaste franco-polonais Andrzej Żuławski. Rencontre avec cet opérateur trilingue à la carrière internationale.

Interview with cinematographer André Szankowski, AFC, AIP, about "Cosmos", directed by Andrzej Żuławski

Les entretiens à Camerimage

Born in Brazil in 1979, and a citizen of the world, having lived in the USA, England, Portugal and France, Andre Szankowski, AFC, AIP, also has Polish roots (his father). For his first invitation to attend Camerimage, he will present Cosmos, the new film by Franco-Polish director Andrzej Żuławski. Get to know this trilingual cinematographer with an international career.

Films (42)