Une date à retenir au tout début du mois d’octobre

Petite histoire de la télévision en France, vue à travers l’évolution des caméras de télévision

Un conférence de Bernard Tichit

La Lettre AFC n°201

Pour la reprise de ses activités, le Conservatoire des techniques de la Cinémathèque française propose une conférence de Bernard Tichit dont le thème sera la " Petite histoire de la télévision en France, vue à travers l’évolution des caméras de télévision ".
Cette conférence retrace l’évolution technologique et ergonomique des caméras de télévision utilisées en France de 1948 à1998, soit depuis le début de l’exploitation de la 1re chaîne jusqu’à l’arrivée de la haute définition numérique dans les studios.
Caméra N&B Thomson THT 629 à tube Image-Orthicon de 4,5 pouces
La Rolls Royce des caméras N&B, installée sur un pied Vinten dans la cour d’entrée des studios Pathé-Cinéma (6, rue Francœur - Paris 18e), en 1964
Collection Bernard Tichit


Les débuts de la télévision en France remontent aux années 1930 avec la première démonstration publique par René Barthélémy à l’Ecole supérieure d’électricité le 14 avril 1931, mais la télévision d’alors était mécanique, en 30 lignes, et expérimentale. Le vrai démarrage de la télévision, en France, ne s’est produit qu’après le Congrès d’octobre 1948 qui fixa les nouvelles normes françaises en 819 lignes. A partir de la compétition entre les trois constructeurs qui proposaient 1 029, 729 et 819 lignes et à la suite du choix de la R.T.F., les matériels se sont développés d’abord sur un plan national puis européen et enfin mondial à partir des années 1980.
Des caméras issues de la collection de Bernard Tichit et de celle de la Cinémathèque française seront exposées à cette occasion.

Ingénieur en électronique (A&M, ESE), Bernard Tichit a consacré toute sa carrière à la télévision chez Thomson notamment dans les laboratoires d’études Caméras. Il collectionne les caméras de télévision professionnelles qui ont marqué l’histoire de ce média.