Raphaël Personnaz

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (12)

Guillaume Deffontaines, AFC, reflects on the making of "Nos Frangins", by Rachid Bouchareb

Les entretiens au Festival de Cannes

For his tenth feature film, Rachid Bouchareb decided to immerse viewers in the student demonstrations of December 1986. At the center of Nos frangins is the free reconstruction of two tragedies : the deaths of the young Malik and Abdel who became the symbols of police brutality during the Pasqua-Pandraud years. Because it alternates between real archival footage, recreated archival footage, and more classic fiction, it was a particular challenge on this film to reproduce the texture of the video used in television reporting at the time. Guillaume Deffontaines, AFC, explains how he did it. (FR)

Guillaume Deffontaines, AFC, revient sur le tournage de "Nos frangins", de Rachid Bouchareb

Les entretiens au Festival de Cannes

Rachid Bouchareb a décidé pour son dixième long métrage en tant que réalisateur de plonger le spectateur dans les manifestations étudiantes de décembre 1986. Avec, au centre de Nos frangins, la reconstitutions libre de deux tragédies : les morts des jeunes Malik et Abdel devenus les symboles des bavures policières des années Pasqua - Pandraud. Alternant vraies images d’archives, archives reconstituées et fiction plus classique, le film a été un vrai défi pour retrouver notamment la texture de la vidéo utilisée par les reportages TV de l’époque. Guillaume Deffontaines, AFC, s’explique. (FR)

Echange de photogrammes entre deux continents !
Par Gilles Porte, AFC

Billets d’humeur

Combien sommes-nous, techniciens, réalisateurs, comédiens, producteurs, distributeurs, à nous interroger afin de savoir si un film sur lequel nous nous sommes investis sera sélectionné au prochain Festival de Cannes ? Au cours de l’attente, certains se rassurent en se disant que ce serait peut-être mieux que le film ne fasse pas un voyage jugé trop risqué…

Two Pictures a Day in Siberia : sixth week
From 1 to 7 march 2015

Two Pictures a Day in Siberia

This is the continuation of the daily photo journal that Gilles Porte, AFC, has been keeping while shooting Safy Nebbou’s film The Consolations of the Forest in Siberia. Gilles has been asking other members of the team to give him one of the two photos sent to us every day, and writes the legends himself. Take a look at these images from their sixth week on location.

Two Pictures a Day in Siberia (10)
Dixième semaine : du 29 mars au 4 avril 2015

Two Pictures a Day in Siberia

Suite du journal en images que nous envoie chaque jour Gilles Porte, AFC, actuellement en tournage du film Dans les forêts de Sibérie, de Safy Nebbou. En parallèle, Gilles demande à d’autres membres de l’équipe de lui fournir une nouvelle photo chaque jour, dont il signe lui-même la légende. Découvrez en images leur dizième semaine de travail.

Two Pictures a Day in Siberia : fourth week
From 15 to 21 February 2015

Two Pictures a Day in Siberia

This is the continuation of the daily photo journal that Gilles Porte, AFC, has been keeping while shooting Safy Nebbou’s film The Consolations of the Forest in Siberia. Gilles has been asking other members of the team to give him one of the two photos sent to us every day, and writes the legends himself. Take a look at these images from their fourth week on location.

Two Pictures a Day in Siberia (8)
Huitième semaine : du 15 au 21 mars 2015

Two Pictures a Day in Siberia

Suite du journal en images que nous envoie chaque jour Gilles Porte, AFC, actuellement en tournage du film Dans les forêts de Sibérie, de Safy Nebbou. En parallèle, Gilles demande à d’autres membres de l’équipe de lui fournir une nouvelle photo chaque jour, dont il signe lui-même la légende. Découvrez en images leur huitième semaine de travail.

Articles (3)

La directrice de la photographie Claire Mathon parle de son travail sur "Trois mondes", de Catherine Corsini

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après des études de cinéma à l’Ecole Louis-Lumière, c’est avec Maïwenn et pour Pardonnez-moi que Claire Mathon éclaire son premier long métrage en 2006. Elle retrouve Maïwenn pour Le Bal des actrices et pour Polisse, au côté de Pierre Aïm, AFC. Elle a également fait l’image de Plein Sud (Sébastien Lifshitz), de La Vie au ranch (Sophie Letourneur) et de Angèle et Tony (Alix Delaporte).

Films (15)