Ruben Impens, SBC, nous parle de "Titane", de Julia Ducournau

De l’huile de palme dans le moteur

[English] [français]

Après la sensation Grave qui avait illuminé l’édition 2016 du Festival, la réalisatrice française Julia Ducournau se devait de relever le défi du 2e film. On peut dire que c’est chose faite avec Titane, une œuvre encore plus radicale où le trajet du personnage principal emprunte autant au film de peur qu’au film d’amour. Ruben Impens, déjà directeur de la photo de Grave, nous fait part de sa méthode pour filer "un bon coup de poing dans la face du spectateur". (FR)
  • Voir la video de l’entretien (en anglais sous-titré) avec François Reumont

https://vimeo.com/578210932