Vincent Lacoste

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (92)

Présentation de Vincent Richard, dit "Marquis", AFC
Par Thierry Arbogast, Laurent Dailland et Thomas Hardmeier, membres de l’AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Faisant suite à la récente décision d’un CA de l’AFC confiné d’admettre le directeur de la photographie Vincent Richard "Marquis" au sein de l’association, Thierry Arbogast, Laurent Dailland et Thomas Hardmeier, ses parrains AFC, présentent, dans les textes qui suivent, ce nouvel arrivant en tant que membre actif.

Interview with cinematographer Thierry Arbogast, AFC, about his work on Atiq Rahimi’s “Our Lady of the Nile”
Followed by an account by Karine Feuillard, DIT

Entretiens avec des directeurs de la photographie

After their first film, Syngué Sabour, in 2012, Atiq Rahimi called on Thierry Arbogast a second time to film the adaptation of the eponymous novel by Scholastique Mukasonga. This story, somewhere between a Bildungsroman and a bloody tragedy, takes place in Rwanda in the 1970s against a background of sundrenched hills, rainy dawns, and dreamy forests, and is set in a Catholic boarding school far outside of the city whose pupils are upper-class young ladies.

Entretien avec le directeur de la photographie Thierry Arbogast, AFC, à propos de son travail sur "Notre-Dame du Nil", d’Atiq Rahimi
Suivi d’un témoignage de Karine Feuillard, DIT

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après Syngué Sabour, en 2012, Atiq Rahimi a fait appel pour la deuxième fois à Thierry Arbogast pour filmer l’adaptation du roman éponyme de Scholastique Mukasonga. Cette histoire, entre roman d’initiation et tragédie sanglante, collines ensoleillées, aubes de pluie et forêt onirique, se déroule dans les années 1970 au Rwanda, au sein d’un institut catholique accueillant des jeunes filles de la bonne société loin de la ville.

Cine Gear 2019 Los Angeles : une expérience
Par Rémy Chevrin, AFC

Salons, expositions et conférences techniques

Quinze ans que je n’étais pas retourné à Los Angeles. A l’époque, j’y étais pour tourner une publicité Maybelline et je n’avais eu que peu de temps pour rencontrer les acteurs de l’industrie cinématographique locaux. Cette année, c’est donc avec beaucoup d’excitation et d’ambition que j’envisageais ce saut au-dessus de l’Atlantique pour y retrouver les grandes enseignes internationales du cinéma.

Si les scènes de la vie conjugale m’étaient contées...
Entretien filmé avec le directeur de la photographie Rémy Chevrin, AFC, à propos de son travail sur "Chambre 212", de Christophe Honoré, par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Après Plaire, aimer et courir vite, sélectionné en Compétition officielle pour la Palme d’or 2018, le cinéaste Christophe Honoré revient à Cannes cette année avec Chambre 212, photographié par Rémy Chevrin, AFC. Un film où l’unité de temps et de lieu donne le schéma de narration, dans une mise en scène plus expérimentale.

L’"ombre éclairée" d’Agnès Varda
Par Hélène Louvart, AFC

Agnès Varda

Agnès, voila ces quelques lignes.
Notre dernière conversation date de ce janvier, tu m’as appelée vers les 23 heures, ainsi que le lendemain aussi, il était quasi minuit. J’ai de suite décroché et je n’ai pas osé te dire qu’il était tard. Tu paraissais à ta voix en pleine forme, me demandant ce que je faisais, où j’étais, et si je pouvais te conseiller un ou une étalonneuse en qui j’avais confiance pour ton dernier film.

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, discusses her work on Alice Rohrwacher’s “Lazzaro felice”

Les entretiens au Festival de Cannes

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, has filmed over fifty feature-length films during her career, and has worked with many French and foreign directors. She filmed two of the foreign feature-length films at Cannes this year : Jaime Rosales’ Petra, selected in the Directors’ Fortnight, and Alice Rohrwacher’s Lazzaro felice. This is the third time that Hélène Louvart has worked with the Italian director. In 2014, The Wonders won the Grand Prix at Cannes. The director is back this year on the Croisette with Lazzaro felice, in Official Competition. (BB)

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Lazzaro felice", d’Alice Rohrwacher

Les entretiens au Festival de Cannes

Avec une cinquantaine de longs métrages à son actif, la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, a collaboré avec de nombreux réalisateurs français et internationaux. Elle signe l’image de deux longs métrages étrangers cette année à Cannes : Petra, de Jaime Rosales, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, et Lazzaro felice, d’Alice Rohrwacher. C’est la troisième fois qu’Hélène Louvart travaille avec la réalisatrice italienne. En 2014, Les Merveilles avait remporté le Grand prix à Cannes. La réalisatrice revient cette année sur la Croisette avec Lazzaro felice, en Compétition officielle. (BB)

"L’hiver en été", par François Reumont pour l’AFC Où il est question du travail du directeur de la photographie Rémy Chevrin, AFC, sur "Plaire, aimer et courir vite", de Christophe Honoré

Les entretiens au Festival de Cannes

Plaire, aimer et courir vite signe le retour en Compétition officielle pour le réalisateur Christophe Honoré (après Les Chansons d’amour, en 2007). Ce mélodrame entre deux hommes met en scène la vie parisienne d’un jeune, venu de Bretagne pour ses études. Un film qui se déroule au cœur des années 1990 et qui évoque le sida et l’œuvre d’artistes dans le monde homosexuel de cette époque. Rémy Chevrin, AFC, nous parle de ce tournage de film de passé immédiat. (FR)

"Pour moi, le seul interlocuteur, c’est le réalisateur"
Entretien avec Matthieu-Poirot Delpech, AFC

Matthieu Poirot-Delpech

En mémoire de Matthieu Poirot-Delpech, le directeur de la photographie Lubomir Bakchev, AFC, propose un entretien filmé qu’il a réalisé avec lui, entre autres opérateurs, dans le cadre d’un colloque organisé à Toulouse en février 2016 par le Laboratoire LARA-SEPPIA / ESAV / UT2J et dont l’intitulé était "La création collective au cinéma ".

Présentation à Londres de la Sony 4K Venice
Par Rémy Chevrin, AFC

Caméras numériques

A l’occasion de la sortie mondiale de la nouvelle caméra Sony 4K Venice, Fabien Pisano et son équipe m’ont chaleureusement invité à passer une journée de présentation à Londres dans les locaux de Sony, au cœur des studios Pinewood. Un plateau équipé d’un décor et de quelques projecteurs ainsi qu’une salle d’étalonnage sur Baselight permettent d’y faire des tests grandeur nature et de mieux comprendre les enjeux de ce nouvel outil.

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "L’intrusa", de Leonardo di Costanzo

Festival de Cannes 2017

Film italien entièrement tourné dans la banlieue de Naples, dans un lieu unique, un centre de loisirs pour enfants, que nous avons en partie fait construire. Une méthode de cadre très libre, très subjective d’une manière générale, et beaucoup plus "posée" à d’autres moments. Mais très "instinctive" le plus souvent possible.

"Dark Night : une lueur dans la nuit"
Par Hélène Louvart, AFC

Propos et entretiens

Dans un article publié sur le site Internet du magazine américain de cinéma Movie Maker, la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur le film Dark Night, de Tim Sutton, où l’utilisation de l’éclairage urbain et des enseignes au néon donnent un éclat émouvant à l’obscurité naturelle. Nous vous proposons ci-après une traduction de ses propos.

Un nouvel arrivant dans le monde de la restauration en France, L’Image Retrouvée
Par Rémy Chevrin, AFC

Laboratoires, Postproduction, VFX

Forte de son expérience reconnue en Italie au travers de son laboratoire "mère", L’Immagine Ritrovata, installé à Bologne depuis quelques décennies, L’Image Retrouvée s’installe à Paris, place de Clichy, au-dessus du cinéma Pathé Wepler s’entourant d’une équipe dynamique et compétente dirigée par Béatrice Valbin et Thomas Rosso.

Le directeur de la photographie Simon Beaufils parle de son travail sur "Victoria", de Justine Triet

Les entretiens au Festival de Cannes

Simon Beaufils collabore à plusieurs reprises avec Vladimir Perisic (Ordinary People, Les Ponts de Sarjevo), Lucie Borleteau pour Fidélio, l’odyssée d’Alice, ou Yann Gonzalez pour Les Rencontres d’après-minuit. Il travaille dernièrement avec Julia Kowalski pour Crache cœur avant de rencontrer la réalisatrice Justine Triet qui avait été remarquée au Festival de Cannes 2013 dans la programmation de l’ACID avec La Bataille de Solférino.

L’âme des Summilux ou une visite chez CW Sonderoptic - Leica
Par Rémy Chevrin et Nathalie Durand, membres de l’AFC

Technique

Une invitation lancée par Gerhard Baier, dirigeant de CW Sonderoptic, relayée par son représentant en France Tommaso Vergallo, la sortie d’un nouveau boîtier chez Leica, partenaire de CW Sonderoptic fabricants de la série Summilux-C, tout était réuni pour profiter pleinement des installations de cette entreprise dynamique installée non loin de Francfort dans la région de la Hessen en Allemagne.

Voyage à Rome
Par Richard Andry, Rémy Chevrin et Eric Guichard, membres de l’AFC

MicroSalon Italia

Pour sa troisième édition, les 14 et 15 mars 2015, le Micro Salon Italia a dû se déplacer dans un nouvel espace. Alors que l’AIC, par cette initiative, offrait à Cinecittà une formidable exposition en permettant de redonner une dynamique aux industries techniques, il est regrettable que la direction des studios n’ait jugé l’importance de cet évènement que d’un point de vue mercantile, demandant des frais techniques hors de proportion pour une manifestation qui ne cherche pas le profit.

Camérimage 2014 : premières impressions
Par Rémy Chevrin, AFC

Camerimage 2014

L’AFC ayant décidé d’une présence plus soutenue qu’à l’accoutumée de ses directeurs de la photographie au Festival Camerimage, une délégation s’est rendue pour sa 22e édition à Bydgoszcz (Pologne), lieu incontournable de rencontres internationales de chefs opérateurs de tous horizons : séminaires, workshops, Master Class, ateliers techniques ont rythmé la semaine de festivité et de projection de films en compétition (fiction, clips, documentaires, 1re cinématographie, etc.).

Canon France, nouveau membre associé
Par Rémy Chevrin, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

L’AFC est heureuse d’annoncer l’arrivée de Canon France en tant que membre associé au sein de notre association. Acteur majeur dans la conception des images arrêtées ou en mouvement, Canon a su ces dernières années être à l’écoute des directeurs de la photographie et leur proposer de nouveaux outils adaptés aux nouvelles techniques et demandes de la prise de vues cinématographique.

Le directeur de la photographie Nicolas Gaurin parle de son travail sur "Hippocrate", de Thomas Lilti

Les entretiens au Festival de Cannes

Nicolas Gaurin a fait ses premiers pas comme directeur de la photographie auprès d’Anthony Cordier pour Douches froides, collaboration suivie d’un deuxième film, Happy Few. Entre ces deux longs métrages, il signe l’image de Notre étrangère, de Sarah Bouyain, et de Stella, troisième long métrage de Sylvie Verheyde qu’il retrouve quelques années plus tard pour Confessions d’un enfant du siècle (présent à Cannes en 2012). Sa carrière se poursuit avec Audrey Fouché pour Memories Corner et avec Marion Vernoux pour Les Beaux jours. Hippocrate, projeté en clôture de la Semaine de la critique, est le deuxième film de Thomas Lilti et l’occasion pour Nicolas Gaurin de travailler avec ce réalisateur pour la première fois.

Où la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Xenia", de Panos H. Koutras

Les entretiens au Festival de Cannes

Xenia, de Panos Koutras. Une rencontre avec Panos l’hiver dernier, un projet de film coproduit par la France, la Grèce et la Belgique. J’avais pu voir son précédent film Strella, et ce film avait été pour moi une forme de révélation, autant pour l’image, que pour ses partis pris et sa liberté d’expression. Le scénario de Xenia était totalement construit, précis, et Panos est un réalisateur qui cherche, travaille et finit par trouver ce qu’il aime.

Films (100)