Lire, voir, entendre

Gros plan sur deux films tournés en pellicule dans le "British Cinematographer"

Revue de presse

Dans son numéro 99 de mai 2020, le magazine d’Outre-Manche British Cinematographer publiait deux articles mettant en lumière le travail photographique sur support pellicule de deux directeurs de la photographie membres de l’AFC. Eric Gautier, pour deux épisodes de la série "The Eddy", de Damien Chazelle, et Hélène Louvart, pour Never Rarely Sometimes Always, d’Eliza Hittman, ont chacun tourné en Kodak 16 mm. En voici quelques extraits.

Exposition "Joaquín Sorolla, lumières espagnoles"

Expositions et Musées

Du 10 juillet au 1er novembre 2020, l’Hôtel de Caumont, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), met à l’honneur Joaquín Sorolla y Batisda (1863-1923), l’un des plus grands noms de la peinture espagnole du XXe siècle. On lui doit une des représentations les plus marquantes et éclatantes d’une Espagne lumineuse et méditerranéenne, optimiste et moderne.

Deux autres conférences confinées, avec Gilles Porte, AFC

Propos et entretiens

Durant la période de confinement, Gilles Porte, AFC, a participé à deux conférences, avec des étudiants de l’Ecole de la Cité et de l’ESEC, conférences aujourd’hui en ligne. Il répond aux questions concernant son parcours mais aussi son travail avec Nicolas Champeaux sur Le Procès contre Mandela et les autres.

Exposition "Nuits électriques", au MuMa du Havre

Expositions et Musées

Avec l’apparition de l’éclairage artificiel, le 19e siècle voit le paysage nocturne évoluer de manière radicale, la nuit s’illuminant progressivement en se parant d’ambiances variées : jeux d’ombres et de lumières, clair-obscur, contre-jour, premières publicités éclairées au néon… Les arts - peinture, gravure, photographie - ayant été fortement marqués par ces métamorphoses nocturnes, le MuMa du Havre, avec l’exposition Nuits électriques, propose d’explorer, du 3 juillet au 1er novembre 2020, cette question de la perception de l’éclairage artificiel urbain par les artistes de la seconde moitié du 19e siècle jusqu’à la veille de la Première Guerre mondiale.

"Pourquoi le soleil brille ?", une bonne question !

Livres et revues

Le soleil est notre principale source de lumière, aussi bien dans notre vie quotidienne que lorsque qu’il sert de base colorimétrique aux éclairages de nos tournages en extérieur ou intérieur jour. L’astrophysicien Roland Lehoucq met en scène, dans le livre Pourquoi le soleil brille ?, l’épopée de la connaissance de cet astre qui commence au VIe siècle avant notre ère, avec les Grecs anciens, et s’achève aux dernières années du XXe siècle.

"La Mouche", Molière 2020 de la Création visuelle

Scènes et Lumières

Lors de la 32e cérémonie des Molières, enregistrée au Théâtre du Châtelet et retransmise le 23 juin, le Molière 2020 de la Création visuelle a été décerné à La Mouche, d’après George Langelaan, mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq. C’est la septième année que le Molière de la Création visuelle est attribué à un spectacle auquel sont associés les créateurs de la scénographie, des costumes et de la lumière. Pour La Mouche, ce sont respectivement Audrey Vuong, Moïra Douguet et Pascal Laajili, ainsi qu’Antoine Roegiers et Eric Perroys, pour la vidéo, Carole Allemant et Valérie Lesort, pour les effets spéciaux.

Troisième mi-temps : entretiens avec des directrices et directeurs de la photographie
Conférences confinées organisées par l’INSAS, en partenariat avec la SBC

Propos et entretiens

Entre le 20 mars et le 11 juin 2020, l’INSAS, en partenariat avec la SBC, a organisé huit "Troisième mi-temps", ou conférences confinées, entre directrices et directeurs de la photographie et étudiantes et étudiants de la section Image de l’INSAS, échanges modérés par Yves Cape, AFC, SBC. Quatre des huit intervenants sont aussi membres de l’AFC.

L’écran d’épingles Alexeïeff / Parker

Lire, voir, entendre

En 1933, Alexandre Alexeïeff et Claire Parker inventent, pour réaliser leur film Une nuit sur le mont Chauve, une technique d’animation qui fascine le public depuis près de 90 ans : l’écran d’épingles. Le principe de l’écran d’épingles est une trame de pointes traversant une surface blanche, qui, éclairées obliquement, donnent naissance à autant d’ombres portées plus ou moins longues selon la saillie des épingles sur la surface blanche.

Rencontre avec Yvan Lucas, étalonneur Senior

Propos et entretiens

Yvan Lucas vit et travaille à Los Angeles. Il a étalonné certains des plus grands longs métrages de ces trente dernières années, a collaboré avec les plus grands réalisateurs - Jean-Pierre Jeunet, Luc Besson, Robert Redford, Steven Spielberg, Martin Scorsese, Terrence Malick, Quentin Tarantino, Oliver Stone, Roman Polanski... -, et des directeurs de la photographie tels que Darius Khondji, AFC, ASC, Robert Richardson, ASC, Rodrigo Prieto, ASC, AMC, Janusz Kaminski, ASC, Bruno Delbonnel, AFC, ASC, Emmanuel Lubezki…[1] Mais Yvan Lucas est français, et a commencé chez Eclair, dans les années 1980. FilmLight publie sur son site Internet, en anglais, un entretien dont nous vous proposons une traduction partielle.

Retour sur la table ronde "Comment retourner sur les plateaux à l’ère du Covid-19 ?", initiée par "Le Film français"

Conférences, tables rondes, colloques, séminaires, Leçons de cinéma

Durant la durée du confinement, l’hebdomadaire professionnel Le Film français et la société spécialisée dans l’analyse web Comscore ont organisé chaque semaine une table ronde, l’objectif étant de maintenir le lien entre les professionnels mais aussi de réfléchir à l’évolution du secteur post-Covid-19, à l’impact de cette crise, aux leçons que l’on peut en tirer et à la préparation de la sortie de crise. Le 30 avril 2020, il était question de la reprise possible des tournages sur les plateaux : la cheffe maquilleuse Odile Fourquin et le directeur de la photographie Eric Guichard, AFC, participaient à cette rencontre virtuelle.

Du Gard à la Belgique, en passant par Paris et la région parisienne, chroniques de chefs opérateurs et autres cinéastes confinés

Propos et entretiens

"Les Fiches du Cinéma" est une association de passionnés qui édite, depuis plus de 70 ans (1934), une revue et tient à jour, pour quelque 25 000 films recensés dans son fond, des fiches techniques, résumés intégraux et commentaires. La crise actuelle ayant mis au chômage technique son équipe de rédaction, celle-ci a « voulu chroniquer ce temps de latence, en donnant la parole à différents professionnels du cinéma ». Parmi une centaine de personnalités retenues - cinéastes, comédiens, critiques, producteurs, distributeurs, compositeurs, entre autres techniciens -, trois directeurs de la photographie ont raconté la façon dont chacun a vécu « individuellement cette situation inédite ». Extraits...

Les étoiles montantes de la cinématographie 2020
L’avenir vu par l’"American Cinematographer" avec ses étoiles montantes de l’année

Livres et revues

Pour la quatrième année consécutive, dix directrices et directeurs de la photographie aux débuts prometteurs ont gagné une place de choix dans la liste des étoiles montantes de la cinématographie établie par l’American Cinematographer. A savoir Christopher Aoun, BVK, Cybel Martin, Eric Branco, Laura Merians Gonçalves, Michael Dallatorre, Dagmar Weaver-Madsen, Drew Daniels, Cecile Zhang, Abdelsalam Moussa et Greta Zozula.

Invitation au nouveau webinaire "Arri Tech Talk Live" : les nouveautés SkyPanel, Orbiter et Stellar

Du côté d’Internet

Connectez-vous pour connaître les nouveautés et les mises à jour de l’application de contrôle d’éclairage Stellar d’Arri, de la gamme d’accessoires SkyPanel et d’Orbiter. Florian Bloch, responsable de la gestion des produits d’Arri Lighting, en présentera les détails. Notre session de questions / réponses en direct sera idéale pour obtenir une réponse immédiate à vos questions.

"Contrairement aux craintes, les règles sanitaires ne ralentissent pas le tournage"
Un entretien avec Rémy Chevrin, AFC

Propos et entretiens

Après s’être entretenu avec Michel Barthélémy, ADC, et Nathalie Durand, AFC, le blog "Sirizt", dans sa rubrique "Le Carrefour", a recueilli les propos de Rémy Chevrin, AFC. Le directeur de la photographie explique la façon dont lui et l’équipe technique d’On est fait pour s’entendre, de Pascal Elbé, ont repris le tournage du film, après dix semaines d’arrêt, et se dit, par ailleurs, attristé du manque d’ambition et de convictions visuelles qui, d’une manière générale, affecte notre cinéma. Extrait...

0 | 18 | 36 | 54 | 72 | 90 | 108 | 126 | 144 | ... | 1242