Bertrand Tavernier

Production
Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (25)

Le grand voyage de Bertrand Tavernier

Bertrand Tavernier

Avec la disparition de Bertrand Tavernier, survenue jeudi 25 mars 2021 à l’âge de 79 ans, la famille du 7e art perd le dernier membre de sa branche française de cinéastes appelés "classiques". Homme à la curiosité inassouvie et à la culture encyclopédique, il avait fait du cinéma son chez soi, aimant s’y retrouver tant à l’occasion des tournages de ses films qu’au fil de sa vie. Les opérateurs, avec qui il affectionnait de partager lectures et perles rares, oubliées des écrans de toute nature – comme avec ses autres collaborateurs, amis ou connaissances –, étaient selon lui, metteur en scène, ses alliés.

Ce que Bertrand Tavernier aimait, c’est le cinéma !
Par Alain Choquart, directeur de la photographie et réalisateur

Bertrand Tavernier

Après avoir travaillé avec Bruno de Keyser, sur La Vie et rien d’autre , et Pierre-William Glenn, AFC, sur Coup de torchon et Mississippi Blues, films réalisés par Bertrand Tavernier, Alain Choquart a dirigé la photographie de huit de ses films : La Guerre sans nom, L.627, L’Appât, Capitaine Conan, Ça commence aujourd’hui, Laissez-passer, Histoires de vies brisées - Les "double peine" de Lyon et Holy Lola. Il témoigne ici de la longue aventure, « humaine, cinéphile et professionnelle », qu’il lui a été donnée de vivre auprès de lui.

What Bertrand Tavernier loved was the cinema !
By Alain Choquart, cinematographer and director

Bertrand Tavernier

Forty years ago, nearly to the day, shooting on Coup de torchon began. I was Pierre-William Glenn’s assistant cameraman. We’d just finished Alain Corneau’s Le Choix des armes, and, before that, Yves Boisset’s Allons z’enfants, on which I’d debuted as a second assistant. Three films without a single day of rest between the end of the shoot and the start of camera tests, and there I was, promoted to the operator for Tavernier’s film. I didn’t imagine the human, cinephile and professional adventure I was embarking upon.

Bertrand Tavernier’s Last Voyage

Bertrand Tavernier

With Bertrand Tavernier’s death on 25 March 2021 at the age of 79, the 7th Art lost the last member of its French branch of so-called “classic” filmmakers. A man with an unquenchable curiosity and an encyclopedic knowledge, he had made himself at home within cinema, where he enjoyed both making his films and living the different stages of his life. The camera operators, with whom he enjoyed sharing books and rare, forgotten finds from screens of all sorts – as well as with his other coworkers, friends or acquaintances – were, according to this director, his allies.

Témoignages en souvenir de Bertrand Tavernier

Bertrand Tavernier

Le récent départ de Bertrand Tavernier a entraîné de nombreuses réactions en provenance de tous les bords du monde du cinéma. Outre celles de quelques personnalités, nous proposons ici de lire les témoignages de Richard Andry, AFC, Pierre-William Glenn, AFC, Agnès Godard, AFC, Laurent Heynemann, Pascal Lebègue, AFC, Denis Lenoir, AFC, Gilles Porte, AFC, et Myriam Vinocour, AFC.

In Memoriam of Bertrand Tavernier

Bertrand Tavernier

The recent passing of Bertrand Tavernier has elicited many reactions from all sides of the world of cinema. Besides those written by a few personalities, we share below memorials written by Richard Andry, AFC, Pierre-William Glenn, AFC, Agnes Godard, AFC, Laurent Heynemann, Pascal Lebègue, AFC, Denis Lenoir, AFC, Gilles Porte, AFC, and Myriam Vinocour, AFC.

Letter to Bertrand Tavernier about the remastering of “L’Horloger de Saint-Paul”
By Pierre-William Glenn, AFC

Bertrand Tavernier

In late January 2015, cinematographer Pierre-William Glenn, AFC, was asked to take over the color grading process of Bertrand Tavernier’s L’Horloger de Saint-Paul at Laboratoires Éclair, in advance of the release of a Blu-Ray DVD version two months later. He’d sent his friend, the director, a letter, in which he shared his emotion at watching the film again and remembering the experience of shooting beside him. Here’s an excerpt…

Lettre à Bertrand Tavernier au sujet d’un réétalonnage de "L’Horloger de Saint-Paul"
Par Pierre-William Glenn, AFC

Bertrand Tavernier

Fin janvier 2015, le directeur de la photographie Pierre-William Glenn, AFC, fut sollicité pour reprendre, aux Laboratoires Éclair, l’étalonnage de L’Horloger de Saint-Paul, de Bertrand Tavernier, en vue de la sortie deux mois après d’une version DVD Blu-Ray. Il avait envoyé au cinéaste et ami une lettre lui faisant part de son émotion, en revoyant le film, de revivre l’expérience du tournage à son côté. En voici la teneur...

Bertrand Tavernier, cinéaste et cinéphile-pélerin
Par Jean-Jacques Manzanera, enseignant et critique

Bertrand Tavernier

Depuis le jeudi 25 mars 2021, le ciel pourtant bleu est comme voilé depuis que nous avons appris la nouvelle : « Bertrand Tavernier nous a quittés ». Cela aurait pu vous amuser de lire une telle expression vous qui saviez parler de vos amis américains, français et autres disparus avec le même sentiment de réelle présence que pour ceux qui étaient encore bel et bien vivants. Vous le faisiez volontiers parce que toutes ces rencontres vous nourrissaient au présent avec une pleine conscience de la chaîne réunissant tous ceux – créateurs, critiques, exploitants, producteurs, cinéphiles – qui avaient un jour compris combien le cinéma était un révélateur du meilleur de la vie.

Films (13)

Holy Lola

de Bertrand Tavernier
Produit par Little Bear
Photographié par

Alain Choquart

Rubriques (1)