Federico Fellini

Réalisation

Résultats de la recherche

Articles (42)

Gilles Porte, face-à-face
Par Ariane Damain Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

En 1995, Gilles Porte et son frère jumeau ont tous les deux trente ans. Ils fêtent Noël en province, dans la maison familiale. Leur père, un éminent cardiologue, et leur mère, médecin du travail, ainsi que leur sœur, sont présents ce soir-là. Les propos échangés sont si violents, si amers, qu’ils quittent la maison sans se retourner tandis que leur père les regarde froidement s’éloigner. Un adieu définitif pour son frère jumeau.

Disparition du directeur de la photographie Allen Daviau, ASC
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

In memoriam

Allen Daviau s’est éteint le 15 avril 2020, à l’âge de 77 ans, des suites de complications dues au Covid-19. Sa carrière restera intimement liée à celle de Steven Spielberg dont il fut le premier collaborateur sur des courts métrages à la fin des années 1960 avant la reconnaissance internationale quinze ans plus tard, quand il signera la photo de E.T., l’extraterrestre. Tout au long de sa carrière, il avait été nommé cinq fois pour l’Oscar de la Meilleure photographie, sans jamais remporter la précieuse statuette.

A propos des César 2020
Billets d’humeur de DoP de l’AFC

Billets d’humeur

A la suite de la 45e cérémonie des César, et en raison de la pluralité des réactions et des ressentis des DoP qui composent l’AFC, le conseil d’administration, réuni ce lundi 2 mars 2020, et moi-même avons décidé de ne pas faire "l’édito du président" à propos de cet événement mais de nous exprimer personnellement et librement dans la rubrique "billets d’humeur". (Gilles Porte, président de l’AFC)

76e Mostra de Venise

Films AFC dans les festivals

La Mostra Internationale d’Art Cinématographique de Venise tiendra sa 76e édition sur l’île du Lido du 28 août au 7 septembre 2019. Le jury sera présidé par la réalisatrice argentine Lucrecia Martel. Trois films présentés en compétition, trois hors compétition, un film dans la section Orizzonti et deux dans la section "Giornate degli autori" ont été photographiés par des membres de l’AFC.

Chefs op’ en Lumière, une grande première
Par Marie Spencer, AFC, SBC

Actualités AFC

Le festival Chefs op’ en Lumière s’est déroulé à Chalon-sur-Saône, du 27 au 31 mars 2019. "La bobine", association de cinéphiles à Chalon-sur-Saône, a organisé le premier festival en France consacré uniquement aux chefs opérateurs. Je tiens à féliciter et à remercier Chantal Thévenot, directrice de La bobine, Janick Leconte, ainsi que tous les membres très actifs de cette association qui nous ont reçus tellement élégamment.

Cycle "Federico Fellini – Luchino Visconti, du néo-réalisme au baroque"
Conférences animées par Eric Taane

Conférences, tables rondes, colloques, séminaires, Leçons de cinéma

L’association culturelle Le Visible & L’Invisible organise, d’octobre 2017 à mai 2018, un cycle de huit conférences sur deux frères ennemis du cinéma italien, Federico Fellini et Luchino Visconti. Elles seront animées par Eric Taane, agrégé de l’Université, professeur d’anglais en Khâgne, cinéphile actif et animateur de ciné-clubs.

Wim Wenders a tourné à Cinecittà une campagne de pub Persol

Côté profession

Fondés en 1937, les studios de Cinecittà sont un symbole du cinéma italien. Pour Wim Wenders, Cinecittà a représenté l’opportunité de célébrer tous les metteurs en scène qui ont marqué ce siècle. Il n’est donc pas étonnant que Persol et Wim Wenders aient choisi Cinecittà pour la Campagne Cellor. Le Plateau N° 5 – où a été tourné le film de Wim Wenders – est l’expression parfaite du style de vie romain et de son élégance vintage.

Lumière sur les villes de cinéma
Par Fanny Arlandis

Expositions et Musées

Le travail de Laure Vasconi prend des airs de balade nocturne. Entre 2001 et 2011, elle a photographié sur diapositives couleurs les intérieurs sombres de studios de cinéma dans six villes différentes. À main levée et vitesse lente, ses photographies « convoquent l’imaginaire » et évoquent « l’histoire d’un certain cinéma ».

Il Cinema Ritrovato, de la couleur au noir et blanc, du numérique à l’argentique, de la modernité aux pratiques traditionnelles
Par Hervé Pichard

Festivals divers

Il Cinema Ritrovato, le plus important festival consacré aux films de patrimoine, à la fois populaire et exigeant, a connu cette année encore un succès incontestable. Du 7 juin au 4 juillet 2015, la plupart des cinémathèques du monde entier se sont retrouvées à Bologne pour présenter quelques perles de leurs collections et pour découvrir films restaurés et copies argentiques d’époque qui, pour des questions de préservation légitimes, ne sortent que très rarement de leur réserve.

Le directeur de la photographie Thomas Favel parle de son travail sur "Gaz de France", de Benoît Forgeard

Les entretiens au Festival de Cannes

Thomas Favel, sorti du département Image de La fémis en 2007, travaille avec Jean-Sébastien Chauvin, Yann Gonzalez, Shanti Masud, Davy Chou..., des réalisateurs à la recherche d’un cinéma fantaisiste et non naturaliste, très influencés par l’art contemporain. C’est autour de cette inspiration commune qu’il rencontre Benoît Forgeard qui lui propose son premier long métrage, Gaz de France.

Entretien avec Luciano Tovoli, AIC, ASC
Par Dominique Maillet

Caméflex 2015

Riche d’une carrière mélangeant les aventures les plus diverses, les expériences photographiques les plus extrêmes et les rencontres les plus marquantes, de Michelangelo Antonioni à Francis Veber, de Marco Ferreri à Gérard Oury ou Maurice Pialat, de Dario Argento à Barbet Schroeder, le directeur de la photographie italien Luciano Tovoli, AIC, ASC, a traversé plus de cinquante ans de cinéma international. En prélude au 3e Caméflex-AFC – du 7 au 11 février 2015 au Grand Action – Dominique Maillet s’est entretenu avec Luciano Tovoli.

L’agenda du jeudi 15 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Quinzaine des réalisateurs
  • Bande de filles, de Céline Sciamma, photographié par Crystel Fournier, AFC, projections au Théâtre Croisette JW Marriott à 9h et après la cérémonie d’ouverture programmée à 19h30
  • Lire un entretien accordé par Crystel Fournier à propos de son travail sur Bande de filles
  • Un film non AFC du jour
  • Sélection officielle, Un certain regard, Film d’ouverture
  • Party Girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, photographié par Julien Poupard, projections Salle Debussy à 11h30 et 19h15
  • Le film sera de nouveau projeté vendredi 16 mai Salle Bazin à 15h
  • Lire un entretien accordé par Julien Poupard à propos de son travail sur Party Girl
  • Contacts AFC
  • Marie Garric : +33 (0)6 89 58 83 91
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

Vacances romaines
Par Richard Andry, AFC

MicroSalon Italia

C’est avec un peu de retard que je rapporte mon petit voyage romain et ma visite du 2e Micro Salon de l’AIC qui s’est déroulé pendant deux jours, en ce début de printemps 2014, sur les plateaux de la Cinecitta. J’y avais été invité par Daniele Nannuzzi, son président, et par mon ami Luciano Tovoli, francophile convaincu et " l’âme " de cette manifestation.

Le Festival de Cannes dévoile son affiche 2014

festival de Cannes 2014

Le Festival de Cannes a demandé à Hervé Chigioni et son graphiste Gilles Frappier de concevoir et réaliser l’affiche de sa 67e édition à partir d’un photogramme tiré de Huit et demi, de Federico Fellini, qui fut présenté en Sélection officielle en 1963.

"James Gray m’a amené au musée"
Entretien effectué par Elisabeth Franck-Dumas

Propos et entretiens

Libération, 26 novembre 2013
Rencontre avec James Gray et son chef opérateur, Darius Khondji, deux esthètes complices.
Si The Immigrant, cinquième long métrage de l’Américain James Gray, nous arrive aujourd’hui auréolé d’un accueil mitigé reçu en mai au Festival de Cannes, il y a au moins une vertu sur laquelle tout le monde s’accorde : sa magnifique photographie.

Darius Khondji, l’ange illuminateur caché derrière les tableaux de "The Immigrant"
Par Franck Nouchi

Revue de presse

Le Monde, 27 novembre 2013
Les réalisateurs et les producteurs se l’arrachent, mais personne ou presque ne le connaît hors du cercle des cinéphiles. Son nom, Darius Khondji, ne vous dit peut-être rien. Mais ces titres de films sans doute un peu plus : La Cité des enfants perdus, de Caro et Jeunet ; Seven, de David Fincher ; Beauté volée, de Bernardo Bertolucci ; Evita, d’Alan Parker ; L’Interprète, de Sydney Pollack ; Midnight in Paris, de Woody Allen ; Amour, de Michael Haneke…

Le directeur de la photographie Darius Khondji, AFC, ASC, parle de son travail sur "The Immigrant", de James Gray

Les entretiens au Festival de Cannes

Darius Khondji est sûrement l’un des directeurs de la photo de l’AFC le plus connu internationalement et celui qui nous offre une très grande diversité d’images. Probablement à cause, ou grâce, aux réalisateurs très différents qui font appel à lui, de Caro et Jeunet (Delicatessen, La Cité des enfants perdus) à ses débuts, en passant par Wong Kar-waï (My blueberry nights), David Fincher (Seven) ou encore Woody Allen (Anything Else, Minuit à Paris, To Rome with Love) et dernièrement Michael Haneke (Funny Games US et Amour). Impossible de tous les citer – 44 films ! – mais une première collaboration avec James Gray, en compétition pour la quatrième fois à Cannes, qui vient nourrir sa filmographie d’une nouvelle expérience. (BB)

"Positif", une référence sur l’histoire du cinéma
par Samuel Blumenfeld

Revue de presse

Le Monde, 17 juillet 2011

Depuis sa création en 1952, l’un des signes particuliers de la revue Positif, lieu majeur, avec les Cahiers du cinéma, de la cinéphilie en France, a été l’entretien. Ce genre journalistique est devenu et reste l’une des qualités majeures d’une revue qui, par le travail investi dans la préparation des interviews, la qualité des questions, la volonté de se donner de l’espace, et le choix toujours pertinent de ses interlocuteurs, sachant dénicher les talents sans suivre les modes, a su rapidement s’imposer comme une référence pour les historiens du cinéma.

"Giuseppe Rotunno : la verità della luce" de Orio Caldiron
Un conseil de lecture de Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Livres et revues

Superbe album de 200 pages, richement illustré en noir et blanc et en couleurs (photogrammes, photos de tournage), sur un des plus grands directeurs de la photo italien qui revient ici, sous la forme d’un long entretien, sur son parcours depuis son enfance, ses années d’apprentissage à Cinecittà à partir de 1941 (La Couronne de fer de Blasetti), sa période d’assistanat puis de cadreur aux côtés de chef opérateurs comme Rodolfo Lombardi, Gabor Pogany, Leon Shamroy, Carlo Carlini, Aldo Tonti, Claude Renoir etc… jusqu’à sa rencontre déterminante avec G. R. Aldo, qu’il remplacera après sa disparition brutale sur le tournage de Senso.

"Esterno giorno – Vita e cinema di Gianni di Venanzo operatore" de Dimitri Bosi
Un conseil de lecture de Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Livres et revues

Trop tôt disparu à l’âge de 46 ans, Gianni di Venanzo a malheureusement laissé bien peu de témoignages directs et cet ouvrage de 170 pages, rédigé sous la direction de Dimitri Bosi, vient à point nommé pour retracer la carrière fulgurante de ce génie de la photographie de cinéma (presque 50 films en 15 ans seulement).

De la liberté et des fantômes
par Bernard Payen

Les Cinémathèques

La Cinémathèque française organise du 2 au 21 mars 2011 un hommage à Renato Berta, AFC, et une rétrospective de plus de quarante de ses films.
Dans le texte qui suit, Bernard Payen parcourt sa bio-filmographie, « de ses débuts dans le nouveau cinéma suisse jusqu’à son travail pour les auteurs les plus exigeants du cinéma moderne européen. »

Assemblée générale annuelle d’Imago 2010
par Richard Andry

La fédération Imago

L’Assemblée générale annuelle d’Imago 2010 (IAGA) s’est tenue à Rome, dans les studios de la Cinecitta, dans la célèbre salle Federico Fellini, sous l’égide de l’AIC et sous la baguette du maestro Luciano Tovoli, que nous tenons à remercier au passage, ainsi que M. Maurizio Sperandini, directeur général de la Cinecitta et tous les membres de l’AIC qui nous ont accueillis si chaleureusement et si fraternellement à l’image de son président Alessio Gelsini Torresi et de notre vieil ami, Sergio Salvati.

Le cinéma, pour aider à vivre
par Cédric Klapisch (point de vue)

Revue de presse

Le Monde, 6 novembre 2007

Monsieur Sarkozy, vous demandiez récemment à Mme Albanel, ministre de la culture et de la communication, de relancer la démocratisation culturelle en la définissant ainsi : « La démocratisation culturelle, c’est veiller à ce que les aides publiques à la création favorisent une offre répondant aux attentes du public. » Cette petite phrase anodine cache en fait le drame qui touche depuis quelques années le secteur du cinéma.

Hommage à Giuseppe Rotunno
par Renato Berta

Festivals divers

La Cinémathèque française, en partenariat avec l’AFC, rend hommage jusqu’au 3 avril au directeur de la photographie italien Giuseppe Rotunno.

Notre confrère Renato Berta a écrit pour le programme de la Cinémathèque le texte ci-dessous qui présente au lecteur son ami « Peppino ». (...)

Films (3)