Jacques Audiard

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (30)

Paul Guilhaume, AFC, discusses the shooting of "Les Olympiades", a film by Jacques Audiard
Paris in black-and-white

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jacques Audiard is what one might call a habitué of the Cannes Film Festival. Besides his Golden Palm Award for Dheepan, in 2015, he has presented most of his films at Cannes. This year, he is offering audiences a study based around the love relationships of four young people of different backgrounds, but who all live in the same neighborhood in Paris. A new choral film photographed in black-and-white by Paul Guilhaume, AFC. (FR)

Paul Guilhaume, AFC, revient sur le tournage du film de Jacques Audiard, "Les Olympiades"
Paris en noir et blanc

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jacques Audiard est ce qu’on appelle un habitué du festival. Outre sa Palme d’Or pour Dheepan, en 2015, il a présenté la majorité de ses films ici. Cette année il propose une étude autour des relations sentimentales de quatre jeunes gens d’origine différentes mais vivant tous dans le même quartier de Paris. Un nouveau film choral, en noir et blanc, dont la photographie est confiée à Paul Guilhaume, AFC. (FR)

Au palmarès des Magritte du Cinéma 2020

Les Magritte

La 10e cérémonie des Magritte du Cinéma, organisée par l’Académie André Delvaux, a révélé son palmarès le samedi 1er février 2020. Étaient en lice pour le Prix de la Meilleure image : Hichame Alaouié, SBC, pour Duelles, d’Olivier Masset-Depasse, Benoît Debie, SBC, pour Les Frères sisters, de Jacques Audiard, et Virginie Surdej, SBC, pour Nuestras madres, de César Diaz. Signalons que parmi les nominations, toutes catégories confondues, six films ont été photographiés par des DP de l’AFC.

Les interviews d’Arri, spéciales César 2019

Propos et entretiens

Arri est allé à la rencontre de trois directeurs de la photographie nommés aux César 2019 : Benoît Debie, SBC, César de la Meilleure Photo pour Les Frères Sisters, de Jacques Audiard ; Alexis Kavyrchine, nommé pour La Douleur, d’Emmanuel Finkiel ; et Laurent Tangy, AFC, nommé pour Le Grand bain, de Gilles Lellouche. Ils nous parlent de leur travail sur ces films remarquables où ils ont utilisé des caméras de la gamme Arri.

Palmarès des Lumières 2019

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

La 24e cérémonie des Lumières de la presse internationale s’est déroulée lundi soir, 4 février 2019, à l’Institut du monde arabe à Paris. Les Frères Sisters a remporté trois prix : film et mise en scène, pour Jacques Audiard, ainsi que le prix de l’image pour Benoît Debie, SBC.

Au palmarès du 75e Festival de Venise

Longs métrages

Sur les vingt-et-un films en compétition, le jury de la 75e Mostra de Venise, présidé par Guillermo del Toro, a décidé de décerner le Lion d’or du Meilleur film à Roma, réalisé et photographié par Alfonso Cuarón. Deux Lions d’argent ont été attribués, le Grand prix du jury à The Favourite, de Yorgos Lanthimos, photographié par Robbie Ryan, BSC, ISC, et le Prix du meilleur réalisateur à Jacques Audiard pour le film Les Frères Sisters, photographié par Benoît Debie, SBC.

La SRF appelle à la libération immédiate d’Oleg Sentsov

Billets d’humeur

Depuis le 14 mai 2018, le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov a débuté une grève de la faim illimitée pour demander la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens emprisonnés comme lui en Russie. La Société des Réalisateurs de Films (SRF) compte sur les réseaux sociaux pour obtenir sa libération, via une pétition en ligne et l’usage des hashtags #FreeSentsov et #SaveOlegSentsov. Nous reproduisons ici le texte de l’appel, défendu en vidéo par Jacques Audiard.

Articles (30)

Bruxelles, 28 octobre, 8h30 du mat’...
Par Gilles Porte, AFC

Billets d’humeur

Ce matin je me suis réveillé à 8h du mat’ parce que j’ai entendu les bruits d’un marteau piqueur qu’il y avait au RDC de mon appart’ hôtel… J’ai alors ressenti les présences d’Alain Delon, de Jean Gabin, de Jacques Audiard et d’Henri Verneuil au-dessus de mon berceau : j’avais l’impression d’être à la place du coffre de Mélodie en sous-sol !

Portrait d’Eponine Momenceau, chef opératrice de "Dheepan", tracé par Le Deuxième regard

Propos et entretiens

L’association Le Deuxième regard, qui milite pour l’égalité des femmes et des hommes dans le secteur du cinéma, publie sur son site Internet un portrait d’Eponine Momenceau, directrice de la photographie de Dheepan, de Jacques Audiard, Palme d’or au dernier Festival de Cannes. La sortie du film en salles est prévue le 26 août prochain.

Cinematographer Eponine Momenceau discusses her work on Jacques Audiard’s film "Dheepan"

Les entretiens au Festival de Cannes

His first feature film, See How They Fall, was screened at Cannes, and three of Jacques Audiard’s subsequent films were selected to be in the Official Competition : A Self-Made Hero, Best Screenplay in 1996, A Prophet, Grand Jury Prize in 2009, and Rust and Bone, in 2012. For his seventh feature film, Dheepan, which is in the Official Competition of the 68th Cannes Film Festival, Jacques Audiard chose an unknown aspiring actor to play the lead role, like Tahar Rahim and Reda Kateb in A Prophet(BB)

Le palmarès du 68e Festival de Cannes annoncé

Festival de Cannes 2015

Lors de la cérémonie du clôture du Festival de Cannes qui s’est déroulée dimanche 24 mai 2015, le jury international, présidé par les frères Joel et Ethan Coen, a annoncé le palmarès de cette 68e édition. Jacques Audiard est le lauréat de la Palme d’or pour Dheepan, photographié par Eponine Momenceau (lire ou relire son entretien).
Le Grand Prix a été décerné à László Nemes pour Saul Fia (Le Fils de Saul), photographié par Mátyás Ederly ; le Prix de la Mise en scène, à Hou Hsiao-Hsien pour Nie Yinniang (The Assassin), photographié par Mark Lee Ping-Bin ; le Prix du Scénario, à Michel Franco pour Chronic, photographié par Yves Cape, AFC, SBC (lire ou relire son entretien).

L’agenda du jeudi 21 mai

Agendas

  • Les films non AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • Dheepan, de Jacques Audiard, photographié par Eponine Momenceau, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30, 14h30 et 19h
  • Le film sera de nouveau projeté vendredi 22 mai Salle du Soixantième à 11h30
  • Lire un entretien accordé par Eponine Momenceau à propos de son travail sur Dheepan
  • Semaine de la critique
  • La Vie en grand, de Mathieu Vadepied, photographié par Bruno Romiguière, projections à l’Espace Miramar à 11h30 et 20h30
  • Le film sera de nouveau projeté vendredi 22 mai à l’Espace Miramar à 8h30 et 14h30
  • Lire un entretien accordé par Bruno Romiguière à propos de son travail sur La Vie en grand
  • Contacts AFC
  • Marie Garric : +33 (0)6 89 58 83 91 (à Paris)
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi.

La directrice de la photographie Eponine Momenceau parle de son travail sur "Dheepan", de Jacques Audiard

Les entretiens au Festival de Cannes

Déjà à Cannes pour son premier long métrage, Regarde les hommes tomber, Jacques Audiard présente par la suite trois autres films en Compétition : Un héros très discret, Prix du scénario en 1996, Un prophète, Grand Prix du jury en 2009, et De rouille et d’os, en 2012. Pour son septième long métrage, Dheepan, en Compétition officielle de ce 68e Festival cannois, Jacques Audiard a choisi un acteur débutant inconnu dans le rôle central, à la manière de Tahar Rahim et Reda Kateb dans Un prophète(BB)

Director of photography Stéphane Fontaine, AFC, discusses his work on “Jimmy P.”, by Arnaud Desplechin

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Since The Beat that my Heart Skipped, for which he was awarded the César Award for Best Cinematography in 2006, Stéphane Fontaine has worked on Jacques Audiard’s films and received a second César Award for A Prophet. He has once again joined forces with Arnaud Desplechin, ten years after working together on In the Company of Men, for a film shot in the USA entitled Jimmy P., which was nominated in the Official Selection at Cannes 2013.

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, parle de son travail sur "Jimmy P.", d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis Mon cœur de battre s’est arrêté, pour lequel il a reçu le César de la meilleure photographie en 2006, Stéphane Fontaine travaille sur les films de Jacques Audiard et obtient un deuxième César pour Un prophète. Il retrouve Arnaud Desplechin, dix ans après Léo, en jouant " Dans la compagnie des hommes " pour un film tourné aux Etats-Unis, Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines), en Compétition officielle sur la Croisette. (BB)

Films (7)

Les Olympiades

de Jacques Audiard
Produit par Page 114, France 2 Cinéma, Canal+, Ciné+, France Télévisions
Photographié par

Paul Guilhaume, AFC