Jean-Hugues Anglade

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (92)

A propos des César 2020
Billets d’humeur de DoP de l’AFC

Billets d’humeur

A la suite de la 45e cérémonie des César, et en raison de la pluralité des réactions et des ressentis des DoP qui composent l’AFC, le conseil d’administration, réuni ce lundi 2 mars 2020, et moi-même avons décidé de ne pas faire "l’édito du président" à propos de cet événement mais de nous exprimer personnellement et librement dans la rubrique "billets d’humeur". (Gilles Porte, président de l’AFC)

Vittorio Storaro, AIC, ASC, invité d’honneur du 10e Festival 2 Cinéma de Valenciennes

Festivals divers

Le Festival 2 Cinéma de Valenciennes, dont la 10e édition se tiendra du 10 au 15 mars 2020, propose une sélection de longs métrages et deux compétitions dédiées aux fictions et aux documentaires. Pour son 10e anniversaire, le festival rendra hommage au directeur de la photographie Vittorio Storaro, AIC, ASC, en programmant une sélection de ses films et en organisant une Master Class.

Elin Kirschfink, chapeau bas !
Par Caroline Champetier, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Après Marie Spencer, son autre marraine AFC, c’est au tour de Caroline Champetier de présenter la directrice de la photographie Elin Kirschfink, entrée il y a peu à l’AFC. C’est à la vue du travail d’Elin sur le film Camille que Caroline étaye son mot d’accueil, lui donnant, en guise de souhait de bienvenue, un joli coup de chapeau.

Video and comments on tests of the Fujifilm XT-3 camera body
By Stéphane Cami, AFC

Technique

Following up on the article published on our website about the tests of the Fujifilm XT-3 camera body with the new Fujinon MK 18-55mm and MK 50-135mm lenses, Eric Guichard, AFC, and I would like to share the video of these tests followed by my comments. As a reminder, they were presented at the CST Pavillion at this year’s Cannes Film Festival.

Tests of the Fujifilm X-T3 camera body with Fujinon MK 18-55mm and MK 50-135mm zoom lenses
By Stéphane Cami, AFC

Technique

Fujifilm allowed AFC to test out its new Fujifilm X-T3 camera body with two new Fujinon MK 18-55mm T:2.9 and Fujinon MK 50-135mm T:2.9 zoom lenses. Eric Guichard, AFC, Maryline Touret (assistant camera), Léa Charnier (intern), and I tested out the video capacities of this camera body. Panavision supplied the accessories we needed for the tests.

Vidéo et commentaires des essais du boîtier Fujifilm XT-3
Par Stéphane Cami, AFC

Technique

Suite à l’article publié sur le site relatant les essais du boîtier Fujifilm XT-3 avec les nouveaux zooms Fujinon MK 18-55 mm et Fujinon MK 50-135 mm, nous vous proposons, Eric Guichard, AFC, et moi-même, la vidéo de ces essais suivie de mes commentaires. Pour rappel, ils ont été présentés sur le Pavillon de la CST au 72e Festival de Cannes.

Interview with cinematographer Laurent Tangy, AFC, about his work on Gilles Lelouche’s film “Sink or Swim”

Les entretiens au Festival de Cannes

Laurent Tangy, AFC, began his career working on films such as Lars Blumer’s Mike and Alex Courtes’ The Incident. He went on to work with Cédric Jimenez on HHH and Johan Renck on The Last Panthers. He has just completed the cinematography on Gilles Lellouche’s latest film (and the first one he directed by himself), Sink or Swim, whose male cast is emblematic of French cinema. This film was presented Out of Competition at Cannes this year. (BB)

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Tangy, AFC, à propos de son travail sur "Le Grand bain", de Gilles Lellouche

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est avec Cédric Jimenez pour HHH et La French ou encore Johan Renck sur Les Panthers que le directeur de la photo Laurent Tangy, AFC, poursuit la carrière qu’il avait entamée sur des films comme Mike, de Lars Blumers, ou The Incident, d’Alex Courtes. Il signe l’image du deuxième long métrage du comédien Gilles Lellouche (le premier qu’il réalise seul), Le Grand bain, qui réunit un casting masculin emblématique du cinéma français. Ce film est présenté Hors compétition sur la Croisette. (BB)

Où la directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Napalm", de Claude Lanzmann
Sur la route de Pyongyang

Les entretiens au Festival de Cannes

Après une introduction qui brouille les cartes, le nouveau documentaire de Claude Lanzmann est en réalité le journal intime d’un homme à l’hiver de sa vie qui raconte au spectateur son idylle secrète avec une infirmière nord-coréenne, il y a de cela 58 ans. Histoire d’amour impossible, aussi courte que passionnée, qui aurait pu donner lieu à une adaptation fictionnelle comme Clint Eastwood le fit jadis avec le roman Sur la route de Madison. Caroline Champetier, AFC, a accompagné le cinéaste lors de ce retour au pays de la dynastie Kim. (FR)

Le directeur de la photographie Robbie Ryan, BSC, ISC, parle de son travail sur "Moi, Daniel Blake", de Ken Loach

Les entretiens au Festival de Cannes

Robbie Ryan, BSC, ISC, apparaît de manière fulgurante en 2009 avec le magnifique Fish Tank, d’Andrea Arnold, après une belle carrière dans le court métrage britannique.
En 2011, il est récompensé à Camerimage (Grenouille de bronze) pour Les Hauts de Hurlevents, de la même Andrea Arnold qu’il accompagne à Cannes cette année. Il est aussi depuis trois films de DoP de Ken Loach et vient de finir à New York le tournage de Yeh Din Ka Kissa, de Noah Baumbach, c’est peu dire qu’il est dans le vent… (CC)

Entretien avec le directeur de la photo Stéphan Massis, AFC, à propos de son parcours et de son travail sur "Tout schuss", de Stéphan Archinard et François Prévôt-Leygonie

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Stephan Massis, récemment entré à l’AFC, nous raconte son parcours professionnel et, à l’occasion de la sortie le 13 janvier 2016 du film Tout schuss, réalisé par Stéphan Archinard et François Prévôt-Leygonie avec José Garcia dans le rôle principal, nous commente ses choix techniques et en particulier son expérience avec le laboratoire Amazing Digital Studios. (VJ)

Le directeur de la photographie David Chizallet parle de son travail sur "Je suis un soldat", de Laurent Larivière

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est en travaillant sur le moyen métrage expérimental de Laurent Larivière, Tous les adultes (ne sont pas méchants), que le directeur de la photographie David Chizallet rencontre le réalisateur de Je suis un soldat. Le scénario de ce premier long métrage en compétition dans la section Un certain regard séduit David, et il va accompagner le parcours de Sandrine, interprétée par Louise Bourgoin, par un subtil mélange chromatique. (BB)

Canon France, nouveau membre associé
Par Rémy Chevrin, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

L’AFC est heureuse d’annoncer l’arrivée de Canon France en tant que membre associé au sein de notre association. Acteur majeur dans la conception des images arrêtées ou en mouvement, Canon a su ces dernières années être à l’écoute des directeurs de la photographie et leur proposer de nouveaux outils adaptés aux nouvelles techniques et demandes de la prise de vues cinématographique.

L’éditorial de la Lettre d’octobre 2014 Chronique d’une re-naissance rêvée
Par Rémy Chevrin, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Les studios de Bry-sur-Marne se meurent alors qu’ils représentent l’un de nos plus beaux outils de travail. Nous ne pouvons laisser partir en fumée la qualité de nos installations techniques cinématographiques : après le démantèlement préparé et mis en scène par de lointains financiers avides de résultats économiques, l’ensemble des installations que nous utilisons encore tous semble voué à un avenir de destruction à plus ou moins courte échéance.

"Adèle", un an après
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Billets d’humeur

En juin 2013, loin des ors qui venaient d’être les témoins de la palme attribuée au film du réalisateur-producteur Abdellatif Kechiche La Vie d’Adèle, l’AFC se faisait l’écho de témoignages relatifs à des méthodes de production relevant d’une sauvagerie libérale sans scrupules.

L’éditorial de la Lettre de janvier 2014 Charivari amphigourique
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Editoriaux de la Lettre

La transition fulgurante de l’argentique vers le numérique en bouleversant nos habitudes a aussi modifié notre vocabulaire. Rarement pour le meilleur, souvent pour le pire… Les acronymes et les sigles ont envahi nos conversations. Les contresens absurdes aussi.

L’éditorial de décembre L’équité et la décence
par Mattieu Poirot-Delpech, AFC

Editoriaux de la Lettre

Un groupe constitué de réalisateurs, de techniciens et de producteurs s’est réuni du 20 août au 17 octobre sous l’égide du CNC, à raison d’une réunion de quatre heures par semaine. Sa mission était de « réfléchir à des propositions qui permettent de mieux financer et exposer le cinéma d’auteur dans toute sa diversité, tout en portant une attention particulière aux premiers et deuxièmes films, garant de l’émergence de nouveaux talents ».

Digital Motion Picture Center - Sony (DMPC)
Par Rémy Chevrin, AFC

Technique

L’AFC s’est rendue, le 15 octobre dernier, à Londres suite à l’invitation de Sony Europe, via Fabien Pisano, à la découverte du nouvel outil mis à la disposition des directeurs de la photographie ainsi que des réalisateurs, le DMPC (Digital Motion Picture Center - Sony).

Ici et ailleurs
Caroline Champetier, directrice de la photographie, AFC

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

Ce qui blesse profondément dans la situation actuelle, c’est l’éclatement du corps social spécifique du cinéma, comme si cette époque assez inventive des années 1980-90, qui a vu l’émergence d’un nouveau cinéma d’auteur à la suite de la Nouvelle Vague, n’était en fait qu’un vaste malentendu et avait abouti, à partir des années 2000, à une période où cette inventivité de contenu et de fabrication était utilisée cyniquement par des forces obscures et contradictoires.

Films (105)