La Braconne

C’est une rencontre : une amitié fragile, sans cesse redéfinie, née du simple fait que les deux protagonistes sont sur le même chemin de vie. Mais Driss est au début de la route et Danny à la fin. Il y a ce moment assez éphémère où Driss et Danny se croisent et marchent ensemble : c’est ce moment-là que le film raconte.

Tourné à Tours avec une petite équipe, peu de moyens mais assez pour travailler et partager une aventure de cinéma. Toujours le même plaisir pour moi de rencontrer de nouveaux talents et d’avancer ensemble. On le sait, ce genre de film a de plus en plus de mal à se faire, à trouver un distributeur et à exister même. Battons-nous pour que le cinéma français perdure et offre la possibilité à de nouveaux talents d’émerger et nous permette encore de partager notre passion et nos savoirs.

Production : Bandonéon, Dominique Crevecœur

Équipe

Equipe caméra : 1er assistant Samuel Lahu, 2e assistant Lucie Bracquemont
Equipe électriciens-machinistes : Marco Beaurepaire, Doumé, avec Jean-Baptiste Moutrille et Renaud

Technique

Matériel caméra : Panavision Alga (caméra Arri Alexa en ProRes avec des Primo (merci Oualida !)
Matériel lumière : Softlight et Transpalux
Matériel machinerie : Transpagrip
Laboratoire : Wall Paper
Etalonnage : Yov Moor