Les films chrono­photographiques d’Étienne-Jules Marey à voir en ligne

La Lettre AFC n°315

Depuis plusieurs mois, la Cinémathèque française diffuse, sur sa plate-forme Henri, quelques pépites méconnues du patrimoine cinématographique. C’est ainsi que l’on peut redécouvrir, depuis le 16 décembre et avec une certaine émotion due à la vision de toutes premières images animées, premiers pas – au propre comme au figuré –, annonçant le cinématographe en devenir, les films chronophotographiques d’Étienne-Jules Marey.

Étienne-Jules Marey (1830-1904), physiologiste et médecin, a consacré sa vie à l’étude du mouvement humain et animal. En 1882, il inaugure en lisière du bois de Boulogne la "Station physiologique" pour y mener ses expériences. À l’aide d’une caméra à disque obturateur et plaque de verre, Marey réalise une très grande quantité de clichés chronophotographiques. La présente sélection – un florilège de 70 films couvrant ses principaux sujets d’étude (locomotion animale et humaine, gymnastique, chutes du chat et lapin, photographies de la parole) – a été réalisée par Laurent Mannoni.

Depuis 1995, la Cinémathèque française a numérisé, restauré et réanimé plus de 400 fragiles pellicules en nitrate de cellulose des œuvres d’Étienne-Jules Marey. Les premiers travaux ont été menés en coopération avec les laboratoires Cinarchives et Jean-Pierre Neyrac.