Marie Amachoukeli

Réalisation

Résultats de la recherche

Articles (10)

Le directeur de la photographie Julien Poupard parle de son travail sur "Party Girl", de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis

Les entretiens au Festival de Cannes

Julien Poupard a éclairé de nombreux courts métrages depuis sa sortie de La fémis, en 2006. Il a été l’assistant d’Yves Cape, AFC, sur des films de Bruno Dumont puis débute sa carrière de chef opérateur de long métrage sur le film Voie rapide, de Christophe Sahr. Party Girl est son quatrième long métrage, il retrouve pour l’occasion Claire Burger et Marie Amachoukeli qui avaient remporté le César du meilleur court métrage avec C’est gratuit pour les filles. Un troisième réalisateur, Samuel Theis, interprétant son propre rôle, vient compléter l’équipe de Party Girl qui ouvre l’édition 2014 de la section Un certain regard à Cannes. BB

L’agenda du jeudi 15 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Quinzaine des réalisateurs
  • Bande de filles, de Céline Sciamma, photographié par Crystel Fournier, AFC, projections au Théâtre Croisette JW Marriott à 9h et après la cérémonie d’ouverture programmée à 19h30
  • Lire un entretien accordé par Crystel Fournier à propos de son travail sur Bande de filles
  • Un film non AFC du jour
  • Sélection officielle, Un certain regard, Film d’ouverture
  • Party Girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, photographié par Julien Poupard, projections Salle Debussy à 11h30 et 19h15
  • Le film sera de nouveau projeté vendredi 16 mai Salle Bazin à 15h
  • Lire un entretien accordé par Julien Poupard à propos de son travail sur Party Girl
  • Contacts AFC
  • Marie Garric : +33 (0)6 89 58 83 91
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

Entretien avec le directeur de la photographie Julien Poupard, AFC, à propos d’"En Liberté !", de Pierre Salvadori

Les entretiens au Festival de Cannes

Julien Poupard, AFC, éclaire de nombreux premiers films dont Party Girl, de Claire Burger, Marie Amachoukeli et Samuel Theis, Les Ogres, de Léa Fehner, Divines, de Houda Benyamina ou encore Compte tes blessures, de Morgan Simon. Puis il rencontre un réalisateur confirmé, Pierre Salvadori, et va signer l’image de son dernier film, En Liberté !, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs. (BB)

Interview with cinematographer Julien Poupard, AFC, about Pierre Salvadori’s film “The Trouble with You”

Les entretiens au Festival de Cannes

Julien Poupard, AFC, has lit a number of first films, including Claire Burger’s, Marie Amachoukeli’s and Samuel Theis’ Party Girl, Léa Fehner’s Les Ogres, Houda Benyamina’s Divines, and Morgan Simon’s A Taste of Ink. Then he met Pierre Salvadori, a seasoned director, and shot his last film The Trouble with You, selected in the Directors’ Fortnight at Cannes. (BB)

Regard sur Montfermeil
Entretien avec le directeur de la photographie Julien Poupard, AFC, à propos de son travail sur "Les Misérables", de Ladj Ly

Les entretiens au Festival de Cannes

Deux films photographiés par Julien Poupard, AFC, ont déjà remporté la Caméra d’or à Cannes : Party Girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, en 2014, et Divines, de Houda Benyamina, en 2016. L’année dernière, il accompagnait En liberté !, de Pierre Salvadori, à la Quinzaine des réalisateurs. Cette année, il revient avec un premier film, Les Misérables, de Ladj Ly, en Compétition officielle de ce 72e Festival de Cannes. (BB)

A Look on Montfermeil
Interview with cinematographer Julien Poupard, AFC, about his work on Ladj Ly’s film "Les Misérables"

Les entretiens au Festival de Cannes

Two films shot by Julien Poupard, AFC, have already won the Caméra d’or at Cannes : Party Girl, by Marie Amachoukeli, Claire Burger and Samuel Theis in 2014, and Divines, by Houda Benyamina, in 2016. Last year, he was with Pierre Salvadori’s film En liberté ! at the Directors’ Fortnight. This year, he’s back with a first film, Ladj Ly’s Les Misérables, in Official Competition at the 72nd Cannes Film Festival. (BB)

Retour sur la Caméra d’or 2018
Par Jeanne Lapoirie, AFC

Festival de Cannes 2018

Il faut commencer par dire que c’est une magnifique expérience que je conseille à tout le monde d’essayer si vous en avez la possibilité. Un grand plongeon dans le cinéma. Moi qui n’allais que très rarement en salles voir des films ces derniers temps - oui, j’ai un peu honte de le dire mais c’est vrai -, ça a été un premier plaisir : voir des films sur grand écran.

Films (1)