Nul homme n’est une île

Sébastien Buchmann a tourné la partie en Sicile et j’ai tourné les parties en Suisse, en Autriche et à Sienne. Nous avions déjà collaboré avec Dominique Marchais sur son précédent film La Ligne de partage des eaux.

Nous avons discuté de la manière de filmer les personnes dans leur environnement, de les lier aux paysages.
Pour la fresque de Ambrogio Lorenzetti, "Allégorie et effets du bon et du mauvais gouvernement", Dominique souhaitait faire des travellings dans le paysage, relier notamment la ville à la campagne. La fresque s’étend sur 35 mètres (2 mètres en hauteur) et est à 4 mètres du sol. Impossible d’amener de la machinerie dans la salle du Palezzo Pubblico, qui était ouverte au public tous les jours, nous n’avions qu’un créneau entre 7h et 9h le matin. On a donc choisi de faire des photos avec l’Alpha 7R (perché sur un escabeau), de les coller et de faire les mouvements en postproduction.
Le tournage de la fresque est venu suffisamment tôt pour résonner dans les différents territoires du film.

Grand Prix au Festival de Belfort 2017

Portfolio

Technique

Matériel caméra : Sony FS7 avec zoom Sony 28-135 mm et zoom Canon 70-200 mm et Sony Alpha 7R